[Flag of India]
République de l'Inde
État de l'Assam

Loi sur la langue officielle de l'Assam de 1960

(The Assam Official Language Act, 1960)

La Loi sur la langue officielle de l'Assam est une loi linguistique sur l'usage officiel de l'assamais dans l'administration de l'État. Cependant, des dispositions particulières s'appliquent à l'égard des minorités linguistiques, notamment le bengali, l'anglais et les langues de la région autonome et du district autonome. 

The Assam Official Language Act, 1960

(Published in the Assam Gazette, dated the 19th December, 1960)

An Act To declare Official Language of the State of Assam

Preamble

Whereas Article 345 of the Constitution provides that the Legislature of a State may by law adopt any one or more of the languages in use in the State as the language to be used for official purposes of the State and for matters hereinafter appearing:

It is hereby enacted in the Eleventh Year of the Republic of India, as follows: —

Section 1

Short title extent and commencement

1)
This Act may be called the Assam Official Language Act, 1960.

2) It extends to the whole of the State of Assam.

3) It shall come into force, on such date as the State Government may, by notification, in the official Gazette, appoint and different dates may be appointed for different official purposes and for different parts of the State of Assam:

Provided that the date of dates appointed by the State Government in respect of any of the parts of the State of Assam shall not be later than five years from the date the assent to this Act is first published in the official Gazette.

Section 2

Definitions


In this Act, unless there is anything repugnant in the subject or context, —

(a) “Autonomous District” means an area deemed as such under paragraph 1(1) of the Sixth Schedule to the Constitution of India.

(b) “Autonomous Region” means an area deemed as such under paragraph 1(2) of the Sixth Schedule to the Constitution of India.

(c) “District Council” means a District Council constituted under paragraph 2 of the Sixth Schedule to the Constitution of India.

(d) “Mohkuma Parishad” means a Mohkuma Parishad established under the Assam Panchayat Act, 1959. (Assam Act XXIV of 1959)

(e) “Municipal Board” means a Municipal Board established under the Assam Municipal Act 1956 and shall include Town Committees established under the said Act. (Assam Act XV of 1957)

(f) “Prescribed” means prescribed by rules made under this Act.

(g) “Regional Council” means a Regional Council constituted under paragraph 2 of the Sixth Schedule to the Construction of India.

Section 3

Official language for official purposes of the State of Assam


Without prejudice to the provisions of Article 346 and 347 of the Constitution of India and subject as hereinafter provided, Assamese shall be used for all or any of the official purpose, of the State of Assam:

Provided that the English language, so long as the use thereof is permissible under Article 343 of the Constitution of India, and thereafter Hindi in place of English, shall also be used for such official purposes of the Secretariat and the offices of the Heads of the Departments of the State Government and in such manner as may be prescribed:

Provided further that, —

(a) All Ordinance promulgated under Article 213 of the Constitution of India;

(b) All Acts passed by the State Legislature;

(c) All Bills to be introduced or amendments thereto to be moved in the State Legislature; and

(d) All Orders, Regulations, Rules and By-laws issued by the State Government under the Constitution of India or any law made by Parliament or the Legislature of the State.

Shall be published in the official Gazette in the Assamese language.

Section 4

Safeguard of the use of language in the Autonomous Region and in the Autonomous District


Notwithstanding anything in Section 3, only languages which are in use immediately before the commencement of this Act shall continue to be used for administrative and other official purposes up to and including the level of the Autonomous Region or the Autonomous District, as the case may be, until the Regional Council or the District Council in respect of the Autonomous Region or the Autonomous District, as the case may be, by a majority of not less than two-thirds of the members present and voting decide in favour of adoption of any other language for any of the administrative or official purposes within that region or district.

Section 5

Safeguard of the use of Bengali language in the district of Cachar


Notwithstanding anything in Section 3, the Bengali language shall be used for administrative and other official purposes up to and including the district level in the district of Cachar until the Mohkuma Parishads and Municipal Boards of the district in a joint meeting by a majority of not less than two-thirds of the members present and voting decide in favour of adoption of the official language for use in the district for the aforesaid purposes.

Section 6

The use of English as official language in respect of examination conducted by the Assam Public Service Commission

Notwithstanding anything in Section 3, any examination held by the Assam Public Service Commission, which immediately before the commencement of this Act used to be conducted in the English language shall continue to be so conducted till such time as the use thereof is permissible under clause (2) of Article 343 of the Constitution of India:

Provided that a candidate shall have the right to choose the language in use in the State of Assam, which was the medium of his University examination.

Section 7

Rights of the various linguistic group


Subject to the provision of this Act, the State Government may be notification issued from time to time, direct the use of the language as may be specified in the notification and in such parts of the State of Assam as may be specified therein:

Provided that —

(a) The rights of the various linguistic groups in respect of medium of instruction in educational institutions as laid down in the Constitution of India shall not be affected;

(b) The State shall not, in granting aid to educational and cultural institutions, discriminate against any such institutions on grounds of language;

(c) The rights to appointments in the Assam Public Services and to contracts and other avocations shall be maintained without discrimination on the ground of language; and

(d) In regard to noting in the offices in the region or district if any member of the staff is unable to note in any of the district language, the use of English shall be permitted by the Heads of Departments so long as the use thereof is permissible under Article 343 of the Constitution of India.

Section 8

Power to make rules


The State Government shall have the power to make rules for carrying out the purposes of this Act.

Loi sur la langue officielle de l'Assam de 1960

(Publié dans le Journal de l'Assam du 19 décembre 1960)

Loi proclamant la langue officielle de l'État d'Assam

Préambule

Considérant que l'article 345 de la Constitution prévoit que la Législature d'un État peut, conformément à la loi, adopter une ou plusieurs langues en usage dans l'État comme langue à employer à des fins officielles de l'État et pour des questions apparaissant ci-après :

Il est par la présente promulgué en cette onzième année de la république de l'Inde, ce qui suit :

Article 1er

Mesure de titre courte et commencement

1)
La présente loi peut être désignée comme la Loi sur la langue officielle de l'Assam de 1960.

2) Elle s'applique dans tout l'État d'Assam.

3) Elle entre en vigueur à la date que le gouvernement de l'État peut, par avis dans la Journal officiel, désigner et des dates différentes peuvent être choisies à des fins officielles différentes et pour des parties différentes de l'État d'Assam :

À la condition que les dates choisies par le gouvernement de l'État à l'égard de chacune des parties de l'État d'Assam ne soient pas postérieures de cinq ans à compter de la date conforme à la présente loi et qu'elles soient d'abord publiées dans le Journal officiel.

Article 2

Définitions


Dans présente loi, à moins qu'il n'y ait incompatibilité dans le sujet ou le contexte:

(a) «District autonome» désigne un secteur considéré comme tel en vertu du paragraphe 1.1 de l'Annexe VI de la Constitution de l'Inde.

(b) «Région autonome» désigne un secteur considéré comme tel en vertu du paragraphe 1.2 de l'Annexe VI de la Constitution de l'Inde.

(c) «Conseil de district» désigne un Conseil de district constitué en vertu du paragraphe 2 de l'Annexe VI de la Constitution de l'Inde.

(d) «Mohkuma Parishad» désigne un Mohkuma Parishad prévu dans la Loi sur l'Assam Panchayat de 1959 (loi XXIV de l'Assam de 1959).

(e) «Conseil municipal» désigne un conseil municipal prévu en vertu de la Loi sur les municipalités de l'Assam de 1956 et comprend les comités des villes créés en vertu de ladite loi (loi XV de l'Assam de 1957).

(f) «Prescrit» signifie ce qui est prescrit par règlement en vertu de la présente loi. 

(g) «Conseil régional» désigne un conseil régional constitué en vertu du paragraphe 2 de l'Annexe VI de la Constitution de l'Inde.

Article 3

La langue officielle pour les fins officielles de l'État d'Assam


Sans préjudice des dispositions des articles 346 et 347 de la Constitution de l'Inde et assujetti comme ci-après, l'assamais doit être employé en totalité ou en partie pour les fins officielles de l''État d'Assam :

Sous réserve que la langue anglaise, aussi longtemps que son usage soit  permis par l'article 343 de la Constitution de l'Inde et, par la suite, l'hindi à la place de l'anglais, soit aussi employée pour les fins officielles du Secrétariat et des bureaux des responsables des ministères du gouvernement de l'État et de la manière qui peut être prescrite :

À la condition que, en plus:

(a) toutes les ordonnances promulguées par l'article 213 de la Constitution de l'Inde;

(b) toutes les lois adoptées par la Législature de l'État;

(c) tous les projets de loi présentés ou modifiés pour être proposés à la Législature de l'État; et

(d) toutes les ordonnances, tous les règlements et toute réglementation publiés par le gouvernement de l'État en vertu de la Constitution de l'Inde ou d'une loi adoptée par le Parlement ou la Législature de l'État;

soient publiés dans le Journal officiel en assamais.

Article 4

Préservation de l'usage linguistique dans la région autonome et dans le district autonome


Nonobstant les dispositions de l'article 3, seules les langues qui sont en usage immédiatement avant la mise en vigueur de la présente loi continueront d'être employées à des fins administratives et autres fins officielles, y compris au niveau de la région autonome ou du district autonome, selon le cas, avant que le Conseil régional ou le Conseil de district à l'égard de la région autonome ou du district autonome, selon le cas, par une majorité supérieure aux deux tiers des membres présents et votants ne se décident en faveur de l'adoption d'une autre langue pour chacune des fins administratives ou officielles dans cette région ou ce district.

Article 5

Préservation de l'usage du bengali dans le district de Cachar

Nonobstant les dispositions de l'article 3, le bengali doit être employé à des fins administratives et autres fins officielles, y compris au niveau du district dans celui de Cachar jusqu'à ce que les Mohkuma Parishads et les conseils municipaux du district, lors d'une assemblée conjointe, par une majorité supérieure aux deux tiers des membres présents et votants, ne se décident en faveur de l'adoption de la langue officielle en usage dans le district pour les fins susmentionnées.

Article 6

L'usage de l'anglais comme langue officielle relativement à l'examen formulé par la Commission de service public d'Assam


Nonobstant les dispositions de l'article 3, tout examen tenu par la Commission de service public d'Assam, qui a eu l'habitude, immédiatement avant la mise en vigueur de la présente loi, d'être formulé en anglais, continuera d'être dans cette langue jusqu'à ce que son usage soit autorisé en vertu du paragraphe 2 de l'article 343 de la Constitution de l'Inde :

À la condition qu'un candidat ait le droit de choisir la langue en usage dans l'État d'Assam, qui était le véhicule de son examen d'université.

Article 7

Les droits des divers groupes linguistiques

Sous réserve des dispositions de la présente loi, le gouvernement de l'État peut éventuellement émettre un avis concernant l'usage de la langue, tel qu'il peut être spécifié dans ledit avis et dans les régions de l'État d'Assam qui peuvent être désignées :

Sous réserve que :

(a) Les droits des divers groupes linguistiques, relativement au moyen d'instruction dans les établissements scolaires, tel qu'il est prévu dans la Constitution de l'Inde, ne soient pas affectés;

(b) L'État ne doit pas, en accordant de l'aide aux établissements scolaires et culturels, faire de discrimination contre ces établissements pour des motifs linguistiques;

(c) Les droits concernant les nominations dans les services publics, les contrats et d'autres activités doivent être maintenus sans discrimination pour des motifs linguistiques; et

(d) En ce qui concerne les documents dans les bureaux de la région ou du district, si un membre du personnel est incapable d'utiliser la langue du district, les directeurs permettront l'usage de l'anglais dans les ministères en autant que son usage soit autorisé par l'article 343 de la Constitution de l'Inde.

Article 8

Pouvoir d'émettre des règlements


Le gouvernement de l'État dispose du pouvoir d'émettre des règlements afin de poursuivre les objectifs de la présente loi.

Page précédente

 

Assam

Accueil: aménagement linguistique dans le monde