Fédération de Malaisie

Malaisie

Loi sur la langue nationale

(National Language Acts)

1963/1967

Cette loi linguistique, la Loi sur la langue nationale (National Language Act) a été adoptée en 1963, puis elle a été modifiée en 1967. Puis elle fut modifiée encore à quelques reprises, soit en 1983 (Act A554), en 1990 (Act A765) et deux fois en 1994 (Act A885 et Act A901). Cette loi linguistique n'est pas une loi accordant aux citoyens des droits en matière de langue, mais des droits aux différents paliers de gouvernement d'avoir recours à l'anglais en plus ou au lieu de la langue nationale, le malais.

Act 32

NATIONAL LANGUAGE ACTS 1963/67

An Act to consolidate the law relating to the use of the national language.

[Peninsular Malaysia—sections 9 to 11— 11 April 1963, Act 10 of 1963; Remainder —1 September 1967, Act 7 of 1967]

Article 1

Short title, application and commencement

1) This Act may be cited as the National Language Acts 1963/1967 and shall, subject to subsection (2), apply throughout Malaysia.

2) This Act shall come into force in the States of Sabah and Sarawak on such dates as the respective State Authorities may by enactments of the Legislatures of the respective States appoint and different dates may be appointed for the coming into force of different provisions of this Act in those States.

Article 2

National language to be used for official purposes

Save as provided in this Act and subject to the safeguards contained in Article 152(1) of the Constitution relating to any other language and the language of any other community in Malaysia the national language shall be used for official purposes.

Article 3

Use of translation

Nothing in this Act shall affect the right of the Federal Government or the Government of any State to use any translation of official documents or communications in any other language for such purposes as may be deemed necessary in the public interest.

Article 4

Continued use of English may be permitted

The Yang di-Pertuan Agong may permit the continued use of the English language for such official purposes as may be deemed fit.

Article 5

Use of English language may be permitted in Parliament and Legislative Assembly

The President of Dewan Negara, the Speaker of the Dewan Rakyat and the Speaker of the Legislative Assembly of any State, or other person performing for the time being the functions of any such office, may permit any member of either House of Parliament or of the Legislative Assembly to use the English language in addressing, or otherwise participating in the work of the House or the Legislative Assembly, as the case may be.

Article 6

Authoritative text of laws

The texts—

(a) of all Bills to be introduced or amendments thereto to be moved in Parliament or the Legislative Assembly of any State;

(b) of all Acts of Parliament and all subsidiary legislation issued by the Federal Government;

(c) of all Enactments and subsidiary legislation issued by any State Government; and

(d) of all Ordinances promulgated by the Yang di-Pertuan Agong,

shall be in the national language and in the English language, the former being authoritative unless the Yang di-Pertuan Agong otherwise prescribes generally or in respect of any particular law or class of laws.

Article 7

Written laws enacted prior to 1 September 1967

1) Where any written law enacted before the first day of September 1967, has been translated into the national language the Yang di-Pertuan Agong may prescribe the translation of that law to be authoritative.

2) Nothing in section 6 shall apply to the amendment of any written law enacted before the first day of September 1967, until that written law has been translated into the national language and the translation has been prescribed to be authoritative.

Article 8

Language of Courts

All proceedings (other than the giving of evidence by a witness) in the Federal Court, Court of Appeal, the High Court or any Subordinate Court shall be in the national language:

Provided that the Court may either of its own motion or on the application of any party to any proceedings and after considering the interests of justice in those proceedings, order that the proceedings (other than the giving of evidence by a witness) shall be partly in the national language and partly in the English language.

Article 9

Script of national language

The script of the national language shall be the Rumi script: 

Provided that this shall not prohibit the use of the Malay script, more commonly known as the Jawi script, of the national language.

Article 10

Form of numerals

The form of numerals in the national language shall be the Arabic form of numerals.

Article 11

Forms

Save as otherwise expressly provided, wherever a form in the English language is prescribed by any written law a translation thereof in the national language by such person or authority as the Prime Minister may from time to time by order prescribe may be used for all the purposes for which the form may, if in the English language, be used.

Loi no 32

LOI SUR LA LANGUE NATIONALE DE 1963-1967

Loi consolidant la législation relative à l'usage de la langue nationale

[Péninsule de Malaisie - Sections 9 à 11 - le 11 avril 1963, loi no 10 de 1963; Résiduel - le 1er septembre 1967, loi no 7 de 1967]

Article 1er

Titre bref, application et début

1) La présente loi peut être désignée comme la Loi sur la langue et, sous réserve du paragraphe 2, elle s'applique à toute la Malaisie.

2) La présente loi entre en vigueur dans les États de Sabah et de Sarawak aux dates que les autorités nationales peuvent, par décret de la Législature des États respectifs désigner et des dates différentes peuvent être fixées pour l'entrée en vigueur des diverses dispositions de la présente loi dans ces États.

Article 2

Langue nationale à employer à des fins officielles

Sous réserve de la présente loi et des garanties contenues à l'article 152.1 de la Constitution relatif à une autre langue et à la langue d'une autre communauté en Malaisie, la langue nationale doit être utilisée à des fins officielles.

Article 3

Usage de la traduction

Rien dans la présente loi n'affecte le droit du gouvernement fédéral ou du gouvernement d'un État d'employer une traduction des documents officiels ou des communications dans une autre langue pour ces fins qui peuvent être considérées nécessaires dans l'intérêt public.

Article 4

Possibilité de continuer à utiliser l'anglais

Le Yang di-Pertuan Agong peut autoriser à continuer à utiliser l'anglais à des fins officielles s'il le juge approprié.

Article 5

Emploi de l'anglais au Parlement et à l'Assemblée législative

Le président du Dewan Negara [Sénat], le président du Dewan Rakyat [Chambre des représentants] et le président de l'Assemblée législative d'un État ou toute autre personne exécutant pour le moment les fonctions de ces postes, peut autoriser un membre de l'une des Chambres du Parlement ou de l'Assemblée législative à employer la langue anglaise dans une allocution ou toute autre participation aux travaux de la Chambre ou de l'Assemblée législative, selon le cas.

Article 6

Texte autorisé des lois

Les textes:

(a) de tous les projets de loi devant être présentés ou modifiés pour être proposé au Parlement ou à l'Assemblée législative d'un État;

(b) de toutes les lois du Parlement et d'une législation subsidiaire émise par le gouvernement fédéral;

(c) de tous les décrets et d'une législation subsidiaire émise par le gouvernement d'un État; et

(d) de toutes les ordonnances promulguées par le Yang di-Pertuan Agong,

doivent être rédigés dans la langue nationale et en anglais, l'ancien texte faisant autorité à moins que le Yang di-Pertuan Agong ne le prescrive autrement, de façon générale ou dans le respect d'une loi particulière ou une catégorie de lois.

Article 7

Lois promulguées avant le 1er septembre 1967

1) Lorsqu'une loi écrite et promulguée avant le premier jour de septembre 1967 a été traduite dans la langue nationale, le Yang di-Pertuan Agong peut prescrire la traduction de cette loi pour être autorisée.

2) Rien dans l'article ne s'applique à la modification d'une loi écrite et promulguée avant le premier jour de septembre 1967, jusqu'à ce que cette loi écrite n'ait été traduite dans la langue nationale et que la traduction a été prescrite pour faire autorité.

Article 8

Langue des tribunaux

Toutes les procédures (autres que le fait de témoigner de la part d'un témoin) de la Cour fédérale, la Cour d'appel, la Haute Cour ou tout tribunal subalterne doivent être dans la langue nationale :

à la condition que le tribunal puisse, soit de sa propre initiative soit à la demande d'une partie à la procédure, et après avoir examiné les intérêts de la justice dans la procédure, ordonner que la procédure (autre que le fait de d'apporter un témoignage de la part d'un témoin) soit en partie dans la langue nationale et en partie en anglais.

Article 9

Alphabet de la langue nationale

L'alphabet de la langue nationale est l'alphabet rumi :

à la condition que cet alphabet n'interdise pas l'usage de l'alphabet malais de la langue nationale, plus généralement appelé alphabet jawi,

Article 10

Forme des chiffres

La forme des chiffres dans la langue nationale doit être les chiffres arabes.

Article 11

Documents

Sauf une disposition contraire expresse, partout où un document en anglais est prescrit par une loi écrite, une traduction de celle-ci peut, dans la langue nationale par une personne ou une autorité comme le premier ministre, parfois être utilisée par une ordonnance prescrite pour toutes les fins pour lesquelles le document peut être employé s'il est en anglais.


Page précédente


 

Malaisie

L'Asie
Accueil: aménagement linguistique dans le monde