Les dialectes allemands

Source: Jost GIPPER, Thesaurus Indo-Germanischer, Francfort
[http://titus.uni-frankfurt.de/didact/karten/germ/deutdin.htm]

Cette carte illustre par des couleurs différentes l'aire dialectale de l'allemand (Allemagne, Luxembourg, Pologne, Suisse et Autriche). Elle représente tout au haut (cf. les teintes de gris) les dialectes du bas-allemand (Niederdeutsch), ce qui signifie que ces divers idiomes sont facilement intercompréhensibles.

Toutes les autres couleurs correspondent aux dialectes du haut-allemand. Ainsi, au centre, les couleurs jaune (à gauche), en passant par le vert et le turquoise (à droite) montrent que l’intercompréhension entre les dialectes franciques (Fränkisch et Oberfränkisch) ne va pas de soi.

Au bas de la carte, le rouge représente les dialectes alémaniques (Alemannisch) de la Suisse et du sud de l'Allemagne; le bleu-violet, ceux du bavarois (Bairisch) en Autriche et en Bavière, ce qui signifie des difficultés d'intercompréhension entre ces variétés linguistiques et celles du haut-allemand.

Page précédente

   

L'Europe

Accueil: aménagement linguistique dans le monde