Croatie

Statut de la Région istrienne

(Statut Istarske županije / Statuto della Regione istriana)

2003

L'Istrie est une péninsule de l'Adriatique appartenant à la Croatie. Cette région, appelée en croate "Istarska županija" («joupanie de l'Istrie» ou «Région istrienne» et en italien "Regione Istriana", est dotée d'un statut spécial d'autonomie. Il existe deux versions officielles du Statut de la Région estrienne : l'une est en croate (Statut Istarske županije) et l'autre est en italien (Statuto della Regione istriana). Les deux langues officielles de l'Istrie sont le croate et l'italien. En 2001, la population de l'Istrie était estimée à 206 344 habitants, dont 71,8 % de Croates, 6,9 % d'Italiens, 4,3 % d'Istriens, 3,2 % de Serbes et 1,4 % de Bosniaques. Le centre administratif est Pazin au sud de la péninsule.

Statut Istarske županije

Članak 1.

Podrucje Istarske županije je jedinica podrucne (regionalne) samouprave u okviru jedinstvene i nedjeljive, demokratske i socijalne Republike Hrvatske.

Članak 2.

Istarsku županiju cine jedinice lokalne samouprave i to podrucja gradova: Buje-Buie, Buzet, Labin, Novigrad-Cittanova, Pazin, Porec - Parenzo, Pula -Pola, Rovinj-Rovigno, Umag-Umago i Vodnjan - Dignano, te podrucja opcina Bale-Valle, Barban, Brtonigla-Verteneglio, Cerovlje, Fažana-Fasana, Funtana - Fontane, Gracišce, Grožnjan-Grisignana, Karojba, Kanfanar, Kaštelir-Labinci - Castelliere-S. Domenica, Kršan, Lanišce, Ližnjan - Lisignano, Lupoglav, Marcana, Medulin, Motovun-Montona, Oprtalj-Portole, Pican, Raša, Sveta Nedjelja, Sveti Lovrec, Sveti Petar u Šumi, Svetvincenat, Tar Vabriga - Torre Abrega, Tinjan, Višnjan-Visignano, Vižinada- Visinada, Vrsar - Orsera i Žminj.

Članak 6.

1) U Istarskoj županiji hrvatski i talijanski jezik su u ravnopravnoj službenoj uporabi u radu županijskih tijela u samoupravnom djelokrugu.

2) Nacin ostvarivanja dvojezicnosti utvrduje se ovim Statutom i drugim propisima.

3) Autohtone etnicke i kulturne, te druge osobitosti Istre zašticene su sukladno odredbama ovog Statuta i drugim propisima.

Statut de la Région istrienne

Article 1er

Le territoire de la Région de l'Istrie est une unité d'autonomie locale au sein de la république de Croatie unitaire et indivisible, démocratique et sociale.

Article 2

La Région istrienne est constituée d'unités d'autonomie locale, c'est-à-dire des territoires des villes suivantes:Buje/Buie, Buzet, Labin, Novigrad/Cittanova, Pazin, Porec/Parenzo, Pula/Pola, Rovinj/Rovigno, Umag/Umago et Vodnjan/Dignano, ainsi que les municipalités de district de Bale/Valle, Barban, Brtonigla/Verteneglio, Cerovlje, Fažana/Fasana, Funtana/Fontane, Gracišce, Grožnjan/Grisignana, Karojba, Kanfanar, Kaštelir/Labinci, Castelliere/ S. Domenica, Kršan, Lanišce, Ližnjan/Lisignano, Lupoglav, Marcana, Medulin, Motovun/Montona, Oprtalj/Portole, Pican, Raša, Sveta Nedjelja, Sveti Lovrec, Sveti Petar u Šumi, Svetvincenat, Tar Vabriga/Torre Abrega, Tinjan, Višnjan/Visignano, Vižinada/Visinada, Vrsar/Orsera et Žminj.

Article 6

1) Dans la Région istrienne, les langues croate et italienne doivent être d'usage officiel à égalité de traitement en ce qui concerne le travail des organismes régionaux dans le cadre de l'autonomie locale.

2) Les modalités d'application du bilinguisme sont établies par le présent statut et par d'autres règlements.

3) Les caractéristiques ethniques et culturelles autochtones et d'autres caractéristiques de l'Istrie sont protégées conformément aux dispositions du présent statut et autres règlements.



 
Članak 21.

1) U Istarskoj županiji ravnopravna službena upotreba hrvatskog i talijanskog jezika ostvaruje se:

1. u radu svih tijela županije u samoupravnom djelokrugu,
2. u postupku pred upravnim tijelima.

2) Tijela iz stavka 1. ovog clanka omogucit ce korištenje i priznati valjanost privatnih pravnih isprava i kada su sastavljene na talijanskom jeziku.

Članak 22.

1) U Istarskoj županiji rad Skupštine odvija se na hrvatskom i talijanskom jeziku.

2) U Istarskoj županiji osigurava se dvojezicno:

1. ispisivanje teksta pecata i žigova istom velicinom slova,
2. ispisivanje natpisnih ploca predstavnickog, izvršnog i upravnih tijela Županije, kao i pravnih osoba koje imaju ovlasti istom velicinom slova,
3. ispisivanje zaglavlja akata istom velicinom slova.

3) Vijecniku/vijecnici Skupštine ili gradaninu/gradanki osigurava se dvojezicno: 

1. dostava materijala za sjednicu Županijske skupštine,
2. izrada zapisnika i objava zakljucaka,
3. objavljivanje službenih obavijesti i poziva predstavnickog, izvršnog i upravnih tijela Županije.

Članak 23.

Na dijelu ili cijelom podrucju opcina i gradova u Istarskoj županiji, gdje prebivaju pripadnici/pripadnice talijanske nacionalne zajednice, sukladno njihovim statutima, hrvatski i talijanski jezik su u ravnopravnoj službenoj uporabi.

Članak 24.

1) Pripadnicima/pripadnicama talijanske nacionalne zajednice zajamcuje se pravo na javnu uporabu njihovog jezika i pisma, pravo ocuvanja nacionalnog i kulturnog identiteta, a u tu svrhu mogu osnivati kulturna i druga društva koja su autonomna, pravo na slobodno organiziranje informativne i izdavacke djelatnosti, pravo na odgoj i osnovno, srednje i sveucilišno obrazovanje na vlastitom jeziku prema posebnim programima u kojima je primjereno sadržana njihova povijest, kultura i znanost i pravo na isticanje nacionalnih obilježja.

2) U ostvarivanju tog prava pripadnici/pripadnice talijanske nacionalne zajednice i njihove institucije mogu se povezivati s institucijama u zemlji i inozemstvu.

3) Na zgradama sjedišta Istarske županije istice se uz zastavu Republike Hrvatske, Istarske županije i zastava talijanske nacionalne zajednice, a istice se i u svecanim prigodama i za vrijeme zasjedanja predstavnickog tijela,

Članak 25.

1) Radi ostvarivanja ravnopravnosti hrvatskog i talijanskog jezika, Županija zapošljava odgovarajuci broj službenika/službenica koji se podjednako aktivno služe hrvatskim i talijanskim jezikom.

2) Pripadnici/pripadnice talijanske nacionalne zajednice imaju u postupku prvog i drugog stupnja pred upravnim tijelima Županije ista prava kao i u postupku pred tijelima državne uprave prvog stupnja.

3) Pravne osobe koje imaju javne ovlasti za obavljanje poslova za pripadnike/pripadnice talijanske nacionalne zajednice u medusobnim neposrednim odnosima mogu koristiti samo talijanski jezik.

Članak 26.

Istarska županija osigurava gradanima dvojezicno izdavanje javnih isprava i obrazaca koji se koriste u službene svrhe.

Članak 27.

U opcinama i gradovima, gdje je statutom propisana dvojezicnost, ucenicima/ucenicama školske ustanove s nastavom na hrvatskom jeziku, osigurat ce se i posebno poticati ucenje talijanskog jezika kao jezika društvene sredine.

Članak 28.

1) U pitanjima iz samoupravnog djelokruga Županije koji su od posebnog interesa za pripadnike/pripadnice talijanske nacionalne zajednice jamci se pravo na konsenzus Komisije za pitanja i zaštitu prava autohtone talijanske nacionalne zajednice, kao stalnog radnog tijela Skupštine.

2) Komisija iz stavka 1. ovog clanka ima predsjednika/predsjednicu i cetiri clana/clanice od kojih su vecina vijecnici/vijecnice iz redova talijanske nacionalne zajednice.

3) Pravo inicijative i konsenzusa Komisije iz st. 1. ovog clanka ima ucinak jednokratnog skidanja tocke s dnevnog reda na rok od 90 dana.

4) Pravo na konsenzus može koristiti i trecina clanova/clanica Skupštine u slucaju kada smatraju da propis može štetiti višekulturnim i višeetnickim osobitostima Istre.

5)  Primjena konsenzusa utvrduje se poslovnikom i drugim aktima Skupštine.

Članak 29.

1) Istarska županija priznaje status i znacaj Unione Italiana - Talijanske unije, kao jedinog predstavnika pripadnika talijanske nacionalne zajednice.

2) Za rad Unione Italiana - Talijanske unije i njezinih institucija, Istarska županija osigurava sredstva u okviru svojih mogucnosti u svom proracunu.

Članak 30.

Istarska županija potice uvjete za ostvarivanje slobodnog povrata i stjecanje punopravnog statusa svih istarskih iseljenika/iseljenica te promice njihove veze s rodnim krajem.

Članak 31.

1) S ciljem unapredivanja, ocuvanja i zaštite položaja nacionalnih manjina, pripadnici/pripadnice nacionalnih manjina biraju svoje predstavnike/predstavnice nacionalnih manjina u vijece nacionalnih manjina i predstavnike/predstavnice nacionalnih manjina.

2) Istarska županija osigurava financijska sredstva za rad vijecima nacionalnih manjina i predstavnicima/predstavnicama nacionalnih manjina, ukljucujuci i sredstva za obavljanje administrativnih poslova, a može osigurati i financijska sredstva za provodenje odredenih aktivnosti utvrdenih programima rada vijeca nacionalnih manjina i predstavnika/predstavnica nacionalnih manjina u skladu s mogucnostima županijskog proracuna.

3) Financijski plan i završni racun vijeca nacionalnih manjina i predstavnika/predstavnica nacionalnih manjina objavljuje se u "Službenim novinama Istarske županije".

Article 21

1) Dans la Région istrienne, l'emploi officiel à égalité de traitement des langues croate et italienne doit être effectué:

1. dans le travail de tous les organismes de la région dans le cadre des responsabilités de l'autonomie,
2. dans la procédure devant les instances administratives.

2) Les organismes visés au paragraphe 1 du présent article permettent l'emploi et la reconnaissance de la validité des actes juridiques établis dans le privé, même lorsqu'ils sont rédigés en italien.

Article 22

1) Dans la Région istrienne, les travaux de l'Assemblée doivent se dérouler en croate et en italien.

2) Dans la Région istrienne, le bilinguisme est assuré:

1. dans le texte des sceaux et des timbres avec des lettres de même taille,
2. dans le texte des enseignes des organismes représentatifs régionaux, exécutifs et administratifs, ainsi que ceux des autorités judiciaires et les pouvoirs publics, avec des lettres de même taille,
3. dans le texte des titres des actes, avec des lettres de même taille.

3) Les conseillers de l'Assemblée, les membres du gouvernement ou des municipalités doivent garantir le bilinguisme :

1. dans les documents pour les sessions de l'Assemblée régionale,
2. dans la rédaction des procès-verbaux et la publication des rapports,
3. dans la publication des avis officiels et des requêtes des organismes représentatifs, exécutifs et administratifs de la région.

Article 23

Dans une partie ou dans l'ensemble du territoire des municipalités et des villes de la région de l'Istrie où ils résident, les membres de la communauté nationale ont droit à l'usage officiel égal dans les langues croate et italienne, conformément à leurs statuts.

Article 24

1) Les membres de la communauté nationale italienne sont assurés du droit à l'usage public de leur langue et de leur alphabet, du droit de préserver leur identité nationale et culturelle — à cette fin ils peuvent créer des associations culturelles et d'autres sociétés autonomes —, du droit d'organiser librement leurs propres informations et leurs activités éditoriales, du droit à l'enseignement primaire, secondaire et tertiaire supérieur et universitaire dans leur propre langue, conformément à des programmes particuliers qui traitent adéquatement de leur histoire, de leur culture et de leur science, ainsi que le droit de mettre en évidence leurs particularités nationales.

2) Dans la mise en œuvre de ce droit, les membres de la communauté nationale italienne et de leurs établissements peuvent s'associer à des institutions en Croatie et à l'étranger.

3) Sur les édifices des bureaux dans la région de l'Istrie, à côté du drapeau de la république de Croatie et celui de l'Istrie, le drapeau de la communauté nationale italienne peut aussi être exposé, lors des occasions solennelles et des assemblées des organismes représentatifs.

Article 25

1) Afin de mettre en œuvre l'égalité de traitement du croate et de l'italien, la région doit employer un nombre suffisant de fonctionnaires qui ont la même connaissance active des langues croate et italienne.

2) Dans les relations de première et de seconde instance dans la procédure administratives de la région, les membres des communautés nationales italiennes ont les mêmes droits que lors de la procédure devant les organismes de l'administration de l'État de première instance. 

3) Les personnes morales ayant des pouvoirs publics dans l'exécution des affaires appartenant aux membres de la communauté nationale italienne doivent employer l'italien dans leurs communications directes.

Article 26

La Région istrienne garantit aux citoyens l'émission des documents publics et des formulaires bilingues utilisés à des fins officielles.

Article 27

Dans les villes et les municipalités où la loi prescrit le bilinguisme, les élèves qui reçoivent un enseignement en doivent être assurés et encouragés de recevoir un enseignement en italien en tant que langue de l'environnement social.

Article 28

1) En ce qui concerne les questions, en conformité avec l'autonomie de la Région, présentant un intérêt important pour les membres de la communauté nationale italienne, le droit au consensus est garanti à la Commission pour les questions et la protection des droits de la communauté nationale italienne autochtone en tant qu'organisme de travail permanent de l'Assemblée.

2) La Commission visée au paragraphe 1 du présent article est composée d'un président et de quatre membres, dont la majorité doivent faire partie des membres de la communauté nationale italienne.

3) La Commission visée au paragraphe 1 du présent article, grâce à son droit d'initiative et au consensus, peut supprimer un sujet à l'ordre du jour pour une fois et pour une période de quatre-vingt-dix jours.

4) Le droit au consensus peut être exercé même par un tiers des membres de l'Assemblée s'il est jugé qu'une réglementation est nuisible pour les caractéristiques multiculturelles et multiethniques de l'Istrie.

5) L'application du consensus est définie par le règlement de procédure et d'autres lois de l'Assemblée.

Article 29

1) La Région istrienne reconnaît le rôle et l'importance de l'Unione Italiana - Talijanske unije (Union italienne) comme la seule représentante de la communauté nationale italienne.

2) Pour les travaux de l'Unione Italiana - Talijanske unije et de ses institutions, la Région istrienne assure un financement dans son budget, dans les limites de son budget.

Article 30

La Région istrienne favorise les conditions d'exercice du libre retour et l'obtention du statut de citoyens à part entière pour tous les émigrants de l'Istrie, et fait la promotion de leurs liens avec leurs lieux d'origine.

Article 31

1) Afin de promouvoir et de protéger la situation des minorités nationales, les membres élisent leurs représentants au sein du Conseil des minorités nationales et des représentants des minorités nationales.

2) La Région istrienne garantit que les moyens financiers pour les travaux des conseils des minorités nationales et des représentants des minorités nationales, ainsi que les moyens pour effectuer les tâches administratives, puissent être également allouées pour l'exécution de certaines tâches définies par des programmes d'activités spécifiques de la part du Conseil des minorités nationales et des représentants des minorités nationales, selon les possibilités du budget régional.

3) Le plan financier et le budget du Conseil des minorités nationales et des représentants des minorités nationales sont publiés dans le Journal officiel de l'Istrie.



 
Članak 34.

Ako vijeće nacionalne manjine ili predstavnik/predstavnica nacionalne manjine smatra da je opći akt koje je donijelo predstavničko tijelo jedinice područne (regionalne) samouprave ili neka njegova odredba protivna Ustavu ili Ustavnom zakonu o pravima nacionalnih manjina, dužna je o tome odmah, a najkasnije u roku od 8 dana od dana objave akta izvijestiti ministarstvo nadležno za opću upravu i Župana/Županicu Istarske županije.

Članak 45.

Skupštinu čini 41 član od kojih su najmanje 4 člana pripadnici/pripadnice talijanske nacionalne zajednice.

Članak 46.

1) Skupština ima predsjednika/predsjednicu i dva potpredsjednika/potpredsjednice.

2) Predsjednik/Predsjednica ili jedanjedna od potpredsjednika /potpredsjednice pripadnik/pripadnica je talijanske nacionalne zajednice.

3) Prijedlog za izbor predsjednika/predsjednice i potpredsjednika/potpredsjednice daje najmanje deset (10) članova/članica Skupštine u pismenom obliku, a potvrđuju ga svojim potpisom.

Članak 51.

1) Članovi/članice Skupštine daju svečanu prisegu na hrvatskom ili talijanskom jeziku koja glasi:

"Prisežem da ću prava i obveze člana Skupštine Istarske županije obavljati savjesno i odgovorno, radi gospodarskog, kulturnog i socijalnog probitka Istarske županije i da ću se u obavljanju dužnosti člana/članice Skupštine Istarske županije pridržavati Statuta Istarske županije te da ću štititi i promicati regionalne osobitosti Istre."

«Giuro che svolgerò coscienziosamente e con responsabilità l'incarico derivatomi dai diritti e doveri di membro dell'Assemblea regionale, per lo sviluppo economico, culturale e sociale della Regione Istriana, che mi atterrò allo Statuto della Regione Istriana nell'espletamento dei miei doveri di membro, e che tutelerò e affermerò le peculiarità dell'Istria.»

2) Predsjedavajući/Predsjedavajuća Skupštine čita tekst prisege, a svaki član/članica nakon pojedinačnog prozivanja izgovara "prisežem" odnosno "lo giuro", te nakon toga potpisuje tekst svečane prisege.

Članak 54.

1) Skupština donosi u samoupravnom djelokrugu propise.

2) Akte potpisuje predsjednik/predsjednica Skupštine.

3) Akti Skupštine objavljuju se u "Službenim novinama Istarske županije" na hrvatskom i talijanskom jeziku.

Članak 63.

1) Župan/Županica Istarske županije nositelj/nositeljica je županijske izvršne vlasti.

2) Županija ima dva/dvije zamjenika/zamjenice župana/županice.

3) Župan/Županica ili jedan/jedna zamjenik/zamjenica Župana/Županice je pripadnik/pripadnica talijanske nacionalne zajednice.

4) Župana/Županicu, u slučaju njegove/njezine spriječenosti, zamjenjuje zamjenik/zamjenica Župana/Županice kojeg/koju odredi Župan/Županica.

Article 34

Si le Conseil de minorité nationale ou d'un représentant de la minorité nationale estimait que la loi générale adoptée par le représentant de l'autonomie locale (territorial) ou certaines de ses dispositions étaient contraires à la Constitution ou à la Loi constitutionnelle sur les droits des minorités nationales, il a l'obligation d'informer immédiatement, et au plus tard dans les hit jours suivant la date de publication de la loi, le ministre responsable de l'Administration générale et le président de la Région istrienne.

Article 45

L'Assemblée est composée de 41 membres, dont au moins quatre doivent être membres de la communauté nationale italienne.

Article 46

1) Le conseil d'administration est formé d'un président et de deux vice-présidents.

2) Le président et un vice-président doivent être membres de la communauté nationale italienne.

3) La proposition pour l'élection du président et des vice-présidents doit être formulée par écrit par au moins dix membres de l'Assemblée et authentifiée par la signature des mêmes.

Article 51

1) Les membres de l'Assemblée doivent faire un serment solennel de la Croatie ou l'italien comme suit:

«Je jure que je vais, en toute conscience et de manière responsable, exercer les droits et les obligations des membres de l'Assemblée de la Région istrienne, dans l'intérêt du développement économique, social et culturel de la région de l'Istrie, et que je m'en tiendrai dans l'exercice de mes fonctions au statut de la Région istrienne en tant que membre de l'Assemblée de la Région istrienne et que je favoriserai la protection et les particularités régionales de l'Istrie. »

«Giuro che svolgerò coscienziosamente e con responsabilità l'incarico derivatomi dai diritti e doveri di membro dell'Assemblea regionale, per lo sviluppo economico, culturale e sociale della Regione Istriana, che mi atterrò allo Statuto della Regione Istriana nell'espletamento dei miei doveri di membro, e che tutelerò e affermerò le peculiarità dell'Istria.»

2) Le président de l'Assemblée lit le texte du serment et chacun des membres, après avoir été nommé, prononce individuellement «prisežem» ou «Je le jure», puis signe le texte du serment.

Article 54

1) L'Assemblée adopte des dispositions dans la cadre de ses pouvoirs d'autonomie.

2) Les lois doivent être signées par le président de l'Assemblée.

3) Les lois de l'Assemblée sont publiés dans le Journal officiel de l'Istrie en croate et en italien.

Article 63

1) Le président de la Région istrienne détient le pouvoir exécutif au niveau régional.

2) La président de la région dispose de deux vice-présidents.

3) Le président de la Région istrienne et l'un des vice-présidents doivent appartenir à la communauté nationale italienne.

4) Le président de la Région istrienne désigne un vice-président pour le remplacer lorsqu'il a d'autres engagements.



 
Page précédente

  

République de Croatie

 

Accueil: aménagement linguistique dans le monde