Hongrie
Hongrie

Loi sur le statut des Hongrois
d'outre-frontières

(Loi LXII)

(2001)

La présente version française de la Loi sur le statut des Hongrois d'outre-frontières (2001) n'a qu'une valeur informative; il s'agit d'une traduction de l'anglais par Jacques Leclerc de la Act LXII of 2001 on Hungarians Living in Neighbouring States (modifiée en 2003)

Act LXII of 2001 on Hungarians Living in Neighbouring States

Act shall not affect other existing benefits and assistance ensured by legislation in force for non-Hungarian citizens of Hungarian nationality living in other parts of the world.

Article 1
Scope of the Act

(1)
This Act shall apply to persons declaring themselves to be of Hungarian nationality who are not Hungarian citizens and who have their residence in the Republic of Croatia, the Federal Republic of Yugoslavia, Romania, the Republic of Slovenia, the Slovak Republic or the Ukraine, and who -

a. have lost their Hungarian citizenship for reasons other than voluntary renunciation, and
b. are not in possession of a permit for permanent stay in Hungary.

(2) This Act shall also apply to the spouse living together with the person identified in paragraph (1) and to the children of minor age being raised in their common household even if these persons are not of Hungarian nationality.

(3) This Act shall also apply to co-operation with, and assistance to organisations specified in Articles 13, 17, 18 and 25.

Article 9
Education

(1) Persons falling within the scope of Article 1 paragraphs (1) and (2), in accordance with the provisions of a separate law, shall be entitled to take part in -

a. undergraduate-level college or university education,
b. supplementary undergraduate education,
c. non-degree programmes,
d. doctoral (PhD) and Doctor of Liberal Arts (DLA) programmes,
e. general and specialised further training,
f.  accredited institutional tertiary vocational training in Hungarian language at institutions of higher education in the Republic of Hungary.

Article 10
Student Benefits

(1)
Registered students of a public education institution in a neighbouring country who are pursuing their studies in Hungarian language, or students of any higher education institution who are subject to this Act are entitled to benefits available under the relevant regulations to Hungarian citizens with student identification documents.

(2) Entitlement to benefits specified in paragraph (1) shall be recorded in the Appendix of the Certificate (Article 19) serving for this purpose.

The detailed rules of access to these benefits shall be laid down in a separate legal rule.

Article 11
Further Training for Hungarian Teachers Living Abroad

(1)
Hungarian teachers living abroad, teaching in Hungarian in neighbouring countries and falling within the scope of this Act (hereinafter referred to as ‘Hungarian teachers living abroad’) shall be entitled to participate in regular further training in Hungary, as well as to receive the benefits specified in paragraph (2). Further training and the benefits shall be applicable to a fixed number of teachers determined annually by the Minister of Education.

(2) For the duration of further training and to the extent stipulated by a separate legal rule, persons identified in paragraph (1) shall be entitled to request the Hungarian educational institution providing further training to -

a. reimburse accommodation costs,
b. reimburse travel expenses, and
c. contribute to the costs of registration.

(3) The detailed rules of further training for Hungarian teachers living abroad shall be regulated by a separate legal rule.

Article 13
Education Abroad in Affiliated Departments

(1) The Republic of Hungary shall promote the preservation of the mother tongue, culture and national identity of Hungarians living abroad also by supporting the establishment, organisation and operation of affiliated Departments of accredited Hungarian higher education institutions in neighbouring countries.

The financial resources necessary for the realisation of these goals shall be set out as targeted appropriations in the budget of the Republic of Hungary.  The Minister of Education shall decide on the allocation of the available resources according to a separate legal rule.

(2) The Republic of Hungary supports the establishment, operation and development of higher education institutions (faculties, study programmes, etc.) teaching in Hungarian and seeking accreditation in neighbouring countries. Financial resources required for the realisation of these goals may be applied for at the public benefit organisation established for this purpose.

Article 14
Educational Grants Available in Neighbouring States

(1) Minors pursuing their studies in the Hungarian language or in the subject of Hungarian culture in an institution of primary, secondary and tertiary education falling within the scope of Article 1, paragraphs (1) and (2) with the participation of a non-governmental organisation established in a neighbouring state with the purpose of maintaining Hungarian education and culture are entitled to educational grants as well as grants for the purchase of books and learning materials, and students of higher education, to study grants.

(2) On the basis of a bilateral agreement, recipients of such grants may also include parents’ or instructors’ association operating alongside the institution of education.

(3) The detailed rules related to awarding grants and disbursing funds specified in paragraphs (1) shall be laid down in a separate law.

Article 17
Duties of the Public Service Media

(1)
Public service media in Hungary shall provide, on a regular basis, for the gathering and transmission of information on Hungarians living abroad and shall transmit information on Hungary and the Hungarian nation to Hungarians living abroad. The purpose of this information shall be:

a. the transmission of Hungarian and universal spiritual and cultural values,

b. the forming of an unbiased picture of the world, of Hungary and of the Hungarian nation,

c. the preservation of the awareness of national identity, of the mother tongue and culture of the Hungarian minority communities.

(2) The Republic of Hungary shall provide for the production and broadcasting of public service television programmes for the Hungarian communities living abroad through the establishment and operation of an organisation devoted to such purposes. The financial resources necessary for such programmes shall be provided by the state budget.

Article 18
Assistance to Organisations Operating Abroad

(1) The Republic of Hungary shall support organisations operating in neighbouring countries and promoting the goals of the Hungarian national communities living in neighbouring countries.

(2) The organisations specified in paragraph (1) may apply to the public benefit organisation established for this purpose and operating in a lawful manner if their goals include, in particular, the following:

a. the preservation, furtherance and research of Hungarian national traditions,

b. the preservation and fostering of the Hungarian language, literature, culture and folk arts,

c. the promotion of higher education of Hungarians living abroad by facilitating the work of instructors from Hungary as visiting lecturers,

d. the restoration and maintenance of monuments belonging to the Hungarian cultural heritage,

e. the enhancement of the capacity of disadvantaged settlements in areas inhabited by Hungarian national communities living abroad to improve their ability to preserve their population and to develop rural tourism,

f. the establishment and improvement of conditions of infrastructure for maintaining contacts with the Republic of Hungary,

g.  the pursuance of other activities promoting the goals specified in paragraph (1).

Article 19
The ‘Ethnic Hungarian Card’ and the ‘Family of Ethnic Hungarian Card’  

(1) The entitlement of persons falling within the scope of Article 1 paragraphs (1) and (2) to certain benefits available under this Act shall be certified by the ‘Ethnic Hungarian card’ or the ‘Family of ethnic Hungarian card’.

(2) From the Hungarian state agency (hereafter referred to as the evaluation authority) designated by the Government of the Republic of Hungary for this purpose :

a. persons falling within the scope of Article 1 paragraph (1) declaring themselves to be of Hungarian ethnic origin, in the case of minors through their legal guardians, shall be entitled to apply for an ‘Ethnic Hungarian card’;

b. unless otherwise provided for by treaties, persons falling within the scope of Article 1 paragraph (2), in the case of minors through their legal guardian, shall be entitled to apply for a ‘Family of ethnic Hungarian card’.

(3) Persons specified in paragraph (2) subparagraph a) shall upon applying be entitled to an ‘Ethnic Hungarian card’ provided that they

a. are proficient in the Hungarian language, or
b. are

ba. registered by their state of residence as persons declaring themselves to be of Hungarian ethnic origin, or -

bb. registered members of an organisation uniting persons of Hungarian ethnic origin and operating on the territory of their state of residence, or -

bc. registered by a church operating on the territory of their state of residence as persons of Hungarian ethnic origin.

(4) Applicants are not entitled to an ‘Ethnic Hungarian card’ if they

a. already hold a valid ‘Ethnic Hungarian card’, unless they have re-submitted their application due to changes in the information contained therein;

b.  are subject to restrictions on their entry into or stay in, or to expulsion from, the territory of Hungary;

c. do not hold the certificate specified in Article 20 paragraph (2).

(5) Unless otherwise provided for by treaties, immediate family members shall upon applying be entitled to a ‘Family of ethnic Hungarian card’ provided that they -

a. certify with an official document their family relationship as specified in paragraph (2) subparagraph b) with a person of Hungarian ethnic origin as specified in paragraph (3), and -

b. apply for the card on the basis of their family relationship with a person of Hungarian ethnic origin who holds or is entitled to hold an ‘Ethnic Hungarian card’.

(6) Applicants are not entitled to a ‘Family of ethnic Hungarian card’ if they -

a.  already hold a valid ‘Family of ethnic Hungarian card’, unless they have re-submitted their application due to changes in the information contained therein;

b. are subject to restrictions on entry into or stay in, or to expulsion from, the territory of Hungary;

c. do not hold the certificate specified in Article 20 paragraph (3),

d. apply for the ‘Family of ethnic Hungarian card’ on the basis of their family relationship with a person of Hungarian ethnic origin -

da. who does not hold the certificate specified in Article 20 paragraph (2);
db. whose application for an ‘Ethnic Hungarian card’ has been rejected by the evaluation authority; or
dc. whose ‘Ethnic Hungarian card’ is not valid.

Article 21

(5) The ‘Ethnic Hungarian card’ and the ‘Family of ethnic Hungarian card’ shall contain the following information:

a.  the bearer’s surname and given name (as well as the maiden surname and given name in the case of women), as officially used in the neighbouring state of residence (written in Latin script), as well as in Hungarian for persons of Hungarian ethnic origin;

b.  the bearer’s place of birth in the official language of the neighbouring state of residence, as well as in Hungarian;

c. the bearer’s date of birth and sex;

d. the bearer’s mother’s name as officially used in the neighbouring state of residence (written in Latin script), as well as in Hungarian for persons of Hungarian ethnic origin;

e. a passport-size photograph of the bearer, his/her citizenship or reference to stateless status;

f. the bearer’s signature;

g. the date of issue and expiry and the document number, as well as-

h. an explanatory note that the card does not serve as an official identification document or travel document and does not entitle the bearer to exit or enter a country.

Article 27

(1) This Act shall enter into force on 1 January 2002.

(2) From the date of entry into force of the Act on the promulgation of the international treaty on the accession of the Republic of Hungary to the European Union, the provisions of this Act shall be applied in accordance with the acquis communautaire of the European Union.

(3) Pursuant to international agreements, the provisions set forth in Article 10 and Article 14 shall also apply to pupils enrolled in primary and secondary educational institutions in a neighbouring country where the language of instruction is Hungarian as well as to students enrolled in an institution of higher education in a neighbouring country and pursuing studies in Hungarian language or in the area of Hungarian culture.

(4) Pursuant to international agreements, the provisions set forth in Articles 11-12 shall also apply to teachers of primary and secondary educational institutions of neighbouring states using Hungarian as the language of instruction or teaching Hungarian culture, as well as to instructors of Hungarian culture at an institution of higher education.

(5) Detailed rules related to awarding grants and disbursing funds specified in paragraphs (3)-(4) shall be laid down in a separate law.

Article 30

In the context of application of this Act, Hungarian culture shall be understood as to include the Hungarian language, literature, history, cultural history and Hungarian science.

Loi LXII de 2001 sur les Hongrois d'outre-frontières

La loi ne doit pas affecter d'autres avantages existants ni l'aide assurée par la législation en vigueur pour les citoyens non hongrois de nationalité hongroise résidant dans d'autres parties du monde.

Article 1er
Portée de la Loi

(1) La présente loi s'applique aux personnes se déclarant de nationalité hongroise, mais qui ne sont pas citoyens hongrois et qui ont leur résidence dans la république de Croatie, la République fédérale de Yougoslavie, la Roumanie, la république de Slovénie, la République slovaque ou l'
Ukraine, et qui -

a. ont perdu leur citoyenneté hongroise pour des raisons autres que le renoncement volontaire, et
b.
ne sont pas en possession d'un permis de séjour permanent en Hongrie.

(2) La présente loi s'applique également au conjoint vivant avec la personne mentionnée au paragraphe 1 et aux enfants d'âge mineur issus d'un ménage commun, même si ces personnes ne sont pas de nationalité hongroise.

(3) La présente loi s'applique également avec la coopération et avec l'assistance de la part des organismes visés aux articles 13, 17, 18 et 25.

Article 9
Éducation

(1) Les personnes concernées par les paragraphes 1 et 2 de l'article 1, conformément aux dispositions d'une loi distincte, ont le droit de participer-

a. au niveau du premier cycle ou de l'enseignement universitaire;
b.
au niveau du premier cycle complémentaire;
c. aux programmes sans diplôme;
d. aux programmes du
doctorat (PhD) et au doctorat en arts libéraux (DAL);
e. à la formation générale et ensuite spécialisée;
f
. à la formation professionnelle tertiaire accréditée en langue hongroise dans les établissements d'enseignement supérieur en république de Hongrie.

Article 10
Aides aux étudiants

(1) Les étudiants inscrits dans un établissement d'enseignement public dans un pays voisin, qui poursuivent leurs études en langue hongroise, ou les étudiants de tout établissement d'enseignement supérieur, qui sont assujettis à la présente loi, ont le droit à des allocations disponibles en vertu des règlements pertinents aux citoyens hongrois au moyen de pièces d'identité étudiante
.

(2) Le droit aux allocations prévues au paragraphe 1 doit être inscrit à l'annexe du certificat (article 19) servant à cet effet.

Les modalités d'accès à ces allocations par un texte juridique distinct.

Article 11
Formation supplémentaire pour les enseignants hongrois vivant à l'étranger

(1) Les enseignants hongrois vivant à l'étranger, enseignant en hongrois dans les pays voisins et admissibles à l'application de la présente loi (ci-après dénommé «les enseignants hongrois vivant à l'étranger») ont le droit de participer à une formation normale en Hongrie, ainsi de recevoir les allocations prévues au paragraphe 2. La formation continue et les allocations sont applicables à un nombre fixe d'enseignants déterminés annuellement par le ministre de l'Éducation.

(2) Pour la durée de la formation continue et en vertu des mesures prévues par un texte juridique distinct, les personnes visées au paragraphe 1 doivent avoir le droit de fréquenter un établissement d'enseignement hongrois assurant une formation complémentaire -

a. pour rembourser des frais d'hébergement;
b. pour rembourser des frais de voyage et;
c. pour contribuer aux frais d'inscription.

(3) Les modalités de la formation continue des enseignants hongrois vivant à l'étranger sont régies selon un texte juridique distinct.

Article 13
Education à l'étranger dans les ministères affiliés

(1) La république de Hongrie doit promouvoir la préservation de la langue maternelle, la culture et l'identité nationale des Hongrois vivant à l'étranger tout en soutenant également la création, l'organisation et le fonctionnement des départements affiliés dans les établissements hongrois d'enseignement supérieur accrédités dans les pays voisins.

Les ressources financières nécessaires pour la réalisation de ces objectifs doivent être définis en tant que crédits ciblés dans le budget de la république de Hongrie. Le ministre de l'Éducation doit décider de l'affectation des ressources disponibles selon un texte juridique distinct.

(2) La république de Hongrie soutient la création, le fonctionnement et le développement des établissements d'enseignement supérieur (facultés, programmes d'études, etc.) enseignant en hongrois et fournissant une accréditation dans les pays voisins. Les ressources financières nécessaires à la réalisation de ces objectifs peuvent être demandées auprès des organismes d'intérêt public créés à cet effet.

Article 14
Subventions pédagogiques disponibles dans les Etats voisins

(1) Les mineurs qui poursuivent leurs études dans la langue hongroise ou dans une matière relative à la culture hongroise dans un établissement d'enseignement primaire, secondaire et tertiaire relevant du champ d'application des paragraphes 1 et 2 de l'article 1er, avec la participation d'une organisation non gouvernementale établi dans un État voisin dans le but de maintenir l'éducation et la culture hongroises ont droit à des bourses d'études ainsi qu'à des subventions pour l'achat de livres et de matériel scolaire, ainsi que des bourses d'études pour les étudiants en enseignement supérieur.

(2) Sur la base d'un accord bilatéral, les bénéficiaires de ces subventions peuvent aussi inclure des parents ou des instructeurs d'association œuvrant à côté d'un établissement d'enseignement.

(3) Les règles détaillées relatives à l'octroi de subventions et de répartition des fonds visés au paragraphe 1 sont fixées dans une loi distincte.

Article 17

Obligations des médias d'intérêt public

(1) Les médias d'intérêt public en Hongrie doivent fournir, sur une base régulière, pour la collecte et la transmission des informations sur les Hongrois vivant à l'étranger et doivent transmette toute information portant sur la Hongrie et la nation hongroise aux Hongrois d'outre-frontières. Le but de cette information doit comprendre:

a. la transmission des valeurs universelles, spirituelles et culturelles hongroises;

b. le formation d'une image impartiale du monde, de la Hongrie et de la nation hongroise;

c. la préservation de la prise de conscience de l'identité nationale, de la langue maternelle et de la culture des communautés hongroises minoritaires.

(2) La république de Hongrie doit fournir pour la production et la diffusion des émissions de télévision d'intérêt public à l'intention des communautés hongroises vivant à l'étranger grâce à la création et au fonctionnement d'une organisation consacrée à cette fin. Les ressources financières nécessaires pour ces programmes sont assurés par le budget de l'État.

Article 18
Aide aux organismes
œuvrant à l'étranger

(1) La république de Hongrie doit soutenir les organismes œuvrant dans les pays voisins et promouvant les objectifs des communautés nationales hongroises vivant dans les pays voisins.

(2) Les organismes visés au paragraphe 1 peuvent demander à une l'organisation d'intérêt public créée à cet effet et fonctionnant de manière légale si leurs objectifs comprennent notamment ceux qui suivent:

a. la préservation, la poursuite et la recherche des traditions nationales hongroises;

b. la préservation et la promotion de la langue, de la littérature et de la culture hongroises, ainsi que des arts folkloriques hongrois;

c. la promotion de l'enseignement supérieur des Hongrois vivant à l'étranger en facilitant le travail des enseignants de la Hongrie en les invitant comme conférenciers;

d. la restauration et l'entretien des monuments appartenant au patrimoine culturel hongrois;e. le renforcement des capacités des établissements défavorisés dans les zones habitées par des communautés nationales hongroises vivant à l'étranger afin d'améliorer leurs possibilités pour préserver leur population et développer le tourisme rural;

f. la mise en place et l'amélioration des conditions d'infrastructures pour maintenir les contacts avec la république de Hongrie;

g. la poursuite d'autres activités visant à promouvoir les objectifs visés au paragraphe 1.

Article 19
La «carte de Hongrois d'origine» et la «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine»

(1) Le droit des personnes admissibles à l'application des paragraphes 1 et 2 de l'article 1 à certaines allocations disponibles en vertu de la présente loi doit être attesté au moyen de la «carte de Hongrois d'origine» ou «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine ».

(2) De l'agence nationale hongroise (ci-après dénommé «l'autorité d'évaluation») désigné par le gouvernement de la république de Hongrie à cet effet:

a. les personnes relevant du champ d'application du paragraphe 1 de l'article 1, se déclarant être d'origine ethnique hongroise, dans le cas des mineurs par leurs tuteurs légaux, sont habilités à demander une «carte de Hongrois d'origine»;

b. sauf disposition contraire prévue par les traités, les personnes entrant dans le champ d'application du paragraphe 2 de l'article 1, dans le cas des mineurs par leur tuteur légal, sont habilitées à demander une «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine».

(3) Les personnes visées à l'alinéa a) du paragraphe 2 sont habilitées à demander une «carte de Hongrois d'origine» à la condition :

a. qu'elles maîtrisent la langue hongroise, ou
b. sont

ba. enregistrées par leur pays de résidence comme individus se déclarant hongrois d'origine, ou -

bb. des membres inscrits d'une organisation réunissant des personnes hongroise d'origine et œuvrant dans le territoire de leur pays de résidence, ou -

bc. enregistrés par une église œuvrant dans le territoire de leur pays de résidence comme personnes hongroise d'origine.

(4) Les candidats n'ont pas le droit à une «carte de Hongrois d'origine» s'ils:

a. sont déjà titulaires d'une «carte de Hongrois d'origine» en cours de validité, sauf s'ils ont à nouveau soumis leur demande en raison de changements dans les informations qui y sont contenues;

b. sont soumis à des restrictions concernant leur entrée ou leur séjour, ou à l'expulsion, dans le territoire de la Hongrie;

c. ne détiennent pas le certificat prévu au paragraphe 2 de l'article 20.

(5) Sauf par une disposition contraire dans les traités, les membres de la famille immédiate sont autorisés à obtenir la «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine» à la condition :

a. d'attester par un document officiel leur lien de parenté comme indiqué au paragraphe 2, alinéa b), avec une personne d'origine ethnique hongroise tel qu'il est indiqué au paragraphe (3), et -

b. de demander la carte sur la base de leur lien de parenté avec une personne d'origine ethnique hongroise détenant ou a le droit de tenir une «carte de Hongrois d'origine».

(6) Les candidats n'ont pas droit à une «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine» s'ils -

a. détiennent déjà une «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine» valide, sauf s'ils ont à nouveau soumis leur demande en raison de changements dans les informations qui y sont contenues;

b. sont soumis à des restrictions à l'entrée ou au séjour ou à l'expulsion sur le territoire de la Hongrie;

c. ne détiennent pas le certificat prévu au paragraphe 3 de l'article 20;

d. demandent la «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine» sur la base de leur lien de parenté avec une personne d'origine ethnique hongroise;

da. qui ne détient pas le certificat prévu au paragraphe 2 de l'article 20;
db. dont la demande d'une
«carte de Hongrois d'origine» a été rejetée par l'autorité d'évaluation; ou
dc. dont la
«carte de Hongrois d'origine» n'est pas valide.

Article 21

(5) La «carte de Hongrois d'origine» et la «carte de membre de la famille d'un Hongrois d'origine» doivent contenir les informations suivantes:

a. le nom et le prénom du détenteur (nom de famille et prénom de jeune fille dans le cas des femmes) tels qu'ils sont utilisés officiellement dans l'État voisin de résidence (écrits en alphabet latin), ainsi qu'en hongrois pour les personnes d'origine ethnique hongroise ;

b. le lieu de naissance du détenteur dans la langue officielle de l'État voisin de résidence ainsi qu'en hongrois;

c. la date de naissance et le sexe du détenteur;

d. le nom de la mère du détenteur dans la langue officielle de l'État voisin de résidence (écrit en alphabet latin), ainsi qu'en hongrois pour les personnes d'origine ethnique hongroise;

e. une photo de format passeport du détenteur, sa citoyenneté ou sa référence au statut d'apatride;

f. la signature du détenteur;

g. la date d'émission et d'expiration, le numéro du document, ainsi que -

h. une note explicative que la carte ne peut servir comme document d'identité officiel ou de document de voyage, et ne donne pas droit au détenteur de quitter ou d'entrer dans un pays.

Article 27

(1) La présente loi entre en vigueur le 1er janvier 2002.

(2) À partir de la date d'entrée en vigueur de la Loi sur la promulgation du traité international d'adhésion de la république de Hongrie à l'Union européenne, les dispositions de la présente loi doivent être appliquées en conformité avec les acquis communautaires de l'Union européenne.

(3) Conformément aux accords internationaux, les dispositions prévues à l'article 10 et à l'article 14 s'appliquent également aux élèves inscrits dans les établissements d'enseignement primaire et secondaire dans un pays voisin où la langue d'enseignement est le hongrois ainsi que pour les étudiants inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur dans un pays voisin et poursuivant des études en langue hongroise ou dans le domaine de la culture hongroise.

(4) Conformément aux accords internationaux, les dispositions prévues aux articles 11 et 12 s'appliquent également aux enseignants des établissements d'enseignement primaires et secondaires des États voisins qui utilisent le hongrois comme langue d'enseignement ou qui enseignement la culture hongroise, ainsi qu'aux instructeurs de la culture hongroise dans un établissement d'enseignement supérieur.

(5) Les modalités relatives à l'octroi de subventions et de déboursements de fonds visés aux paragraphes 3 et 4 sont fixées dans une loi distincte.

Article 30

Dans le cadre de l'application de la présente loi, la culture hongroise doit être comprise comme incluant la langue hongroise, la littérature, l'histoire, l'histoire culturelle et les sciences hongroises.

 

Hongrie

 


Généralités
 


La politique linguistique à l'égard du hongrois
 


Bibliographie
 

Page précédente

Europe

Accueil: aménagement linguistique dans le monde