République de Roumanie

Roumanie

Loi no 215 du 23 avril 2001 sur l'administration publique locale

(Lege Nr. 215 din 23 aprilie 2001 administratiei publice locale)

 

La présente version française provient de la version roumaine (Lege Nr. 215/2001 administratiei publice locale) et n'a qu'une valeur informative.

Lege Nr. 215/2001 administratiei publice locale

Articol 34

(1) Consilierii ale căror mandate au fost validate depun în faţa consiliului local următorul jurământ în limba română:

"Jur să respect Constituţia şi legile ţării şi să fac, cu bunăcredinţă, tot ceea ce stă în puterile şi priceperea mea pentru binele locuitorilor comunei ".. (oraşului, judeţului). Aşa să-mi ajute Dumnezeu!"

Articol 40

7) In comunele sau orasele in care cetatenii apartinand unei minoritati nationale au o pondere de peste 20% din numarul locuitorilor ordinea de zi se aduce la cunostinta publica si in limba materna a cetatenilor apartinand minoritatii respective.

Articol 43

3) Lucrarile sedintelor se desfasoara in limba romana, limba oficiala a statului. In consiliile locale in care consilierii apartinand unei minoritati nationale reprezinta cel putin o treime din numarul total, la sedintele de consiliu se poate folosi si limba materna. In aceste cazuri se va asigura, prin grija primarului, traducerea in limba romana. In toate cazurile documentele sedintelor de consiliu se intocmesc in limba romana.

Articol 51

In unitatile administrativ-teritoriale in care cetatenii apartinand unei minoritati nationale au o pondere de peste 20% din numarul locuitorilor hotararile cu caracter normativ se aduc la cunostinta publica si in limba materna a cetatenilor apartinand minoritatii respective, iar cele cu caracter individual se comunica, la cerere, si in limba materna.

Articol 90

1) In raporturile dintre cetateni si autoritatile administratiei publice locale se foloseste limba romana.

2) In unitatile administrativ-teritoriale in care cetatenii apartinand unei minoritati nationale au o pondere de peste 20% din numarul locuitorilor, in raporturile lor cu autoritatile administratiei publice locale si cu aparatul propriu de specialitate acestia se pot adresa, oral sau in scris, si in limba lor materna si vor primi raspunsul atat in limba romana, cat si in limba materna.

3)  In conditiile prevazute la alin. (2), in posturile care au atributii privind relatii cu publicul vor fi incadrate si persoane care cunosc limba materna a cetatenilor apartinand minoritatii respective.

4)  Autoritatile administratiei publice locale vor asigura inscriptionarea denumirii localitatilor si a institutiilor publice de sub autoritatea lor, precum si afisarea anunturilor de interes public si in limba materna a cetatenilor apartinand minoritatii respective, in conditiile prevazute la alin. (2). (5) Actele oficiale se intocmesc in mod obligatoriu in limba romana.

5) Actele oficiale se intocmesc in mod obligatoriu in limba romana.

Articol 106

8) In  judetele in care cetatenii apartinand unei minoritati nationale au o pondere de peste 20% din numarul locuitorilor ordinea de zi se aduce la cunostinta publica si in limba materna a cetatenilor apartinand minoritatii respective.

Loi no 215/2001 sur l'administration publique locale

Article 34

(1) Les conseillers dont le mandat a été validé doivent prêter le serment suivant en roumain devant le conseil municipal:

«Je jure de respecter la Constitution et les lois du pays et de faire, en toute bonne foi, tout ce qui est en mon pouvoir et de mes capacités pour le bien-être des citoyens de la commune (ville, district). Que Dieu me vienne en aide! »

Article 40

7) Dans les communes ou les villes dans lesquelles la proportion des citoyens appartenant à une minorité nationale concernée représente plus de 20 % du nombre des habitants, ceux-ci doivent être informés de l'ordre du jour également dans leur langue maternelle.

Article 43

3)
Les travaux des assemblées sont traités en roumain, la langue officielle de l'État. Dans les conseils locaux où les conseillers appartenant à une minorité nationale représentent au moins un tiers du nombre total, leur langue maternelle peut également être employée dans les assemblées du conseil. Dans ces cas, le maire doit s'occuper à ce qu'on fournisse une traduction roumaine. Dans tous les cas, les documents des assemblées du conseil doivent être rédigés en roumain.

Article 51

Dans les unités territoriales administratives où la proportion des citoyens appartenant à une minorité nationale représente plus de 20 % de la population, les décisions officielles doivent également être apportées à l'attention des citoyens dans la langue de ces minorités, alors que celles à caractère individuel sont communiquées, sur demande, aussi dans la langue maternelle.

Article 90

1) Dans les relations entre des citoyens et les autorités de l'administration publique locale, la langue employée doit être le roumain.

2) Dans les unités administratives territoriales où la proportion des citoyens appartenant à une minorité nationale représente plus de 20 % de la population, dans leurs relations avec les autorités et le personnel de l'administration publique locale, les citoyens appartenant aux minorités nationales peuvent également communiquer, par oral ou par écrit, dans leur langue maternelle et ils recevront une réponse à la fois en roumain et dans leur langue maternelle.

3) En vertu des dispositions prévalant au paragraphe 2, les personnes qui connaissent la langue maternelle des citoyens appartenant à la minorité concernée doivent l'employer pour leurs obligations impliquant des relations publiques.

4) Les autorités de l'administration publique locale doivent s'assurer de l'appellation des noms des localités et des institutions publiques relevant de leur juridiction, ainsi que l'envoi des avis d'intérêt public, dans la langue maternelle des citoyens appartenant à la minorité concernée, conformément aux dispositions prévues au paragraphe 2.

5) Les documents officiels sont obligatoirement rédigés en roumain.

Article 106

8) Dans les départements dans lesquels la proportion des citoyens appartenant à une minorité nationale représente plus de 20 % du nombre total des habitants, l'ordre du jour doit être porté à la connaissance du public également dans la langue maternelle des citoyens appartenant à minorité concernée.

Page précédente

 

Roumanie

Accueil: aménagement linguistique dans le monde