Municipalités ukrainophones
et municipalités russophones

La carte de gauche montre que les ukrainophones sont présents dans toutes les régions du pays, surtout dans l'Ouest et le Centre (recensement de 2001). Ils sont en concurrence avec les russophones à Kiev, ainsi que dans le Nord-Est et le  Sud. Ils sont moins présents dans les régions d'Odessa et de Louhansk, incluant la Crimée.

Le Sud-Ouest abrite surtout des minorités nationales telles les Roumains, les Moldaves et les Hongrois.

À voir la répartition des ukrainophones et des russophones dans le pays, il est difficile de croire que l'Ouest est uniquement ukrainophone; l'Est, uniquement russophone.

Les deux parties du pays sont quand mêmes relativement mélangées, bien qu'il y ait une concentration de russophones dans l'Est et le Sud.

La carte présente la répartition des russophones dans les municipalités d'Ukraine, selon le recensement de 2001. Il est manifeste que, peu importe l'oblast d'appartenance, la plupart des russophones qui habitent l'Ukraine sont concentrés dans quelques villes du Nord, dans plusieurs villes de l'Ouest et du Sud-Ouest, ce qui inclut la Crimée (devenue russe depuis mars 2014). On peut constater aussi une concentration de russophones dans la région d'Odessa (Centre-Sud) ainsi que dans la capitale, Kiev.

La carte illustre aussi la présence de russophones dans de nombreuses villes du Centre et même dans l'Ouest, pourtant réputé comme ukrainophone.

Autrement dit, s'il y a des russophones partout en Ukraine, on peut supposer aussi qu'il y a des ukrainophones dans la plupart des villes du pays.

Page précédente

Ukraine

Accueil: aménagement linguistique dans le monde