Cymru - Wales

Loi sur la langue galloise

Préambule et Partie I : le Conseil

(Royaume-Uni)

 

Préambule et Partie I : le Conseil

Welsh Language Act 1993
(1993 Chapter c. 38)

An Act to establish a Board having the function of promoting and facilitating the use of the Welsh language, to provide for the preparation by public bodies of schemes giving effect to the principle that in the conduct of public business and the administration of justice in Wales the English and Welsh languages should be treated on a basis of equality, to make further provision relating to the Welsh language, to repeal certain spent enactments relating to Wales, and for connected purposes. [21st October 1993]

Be it enacted by the Queen's most Excellent Majesty, by and with the advice and consent of the Lords Spiritual and Temporal, and Commons, in this present Parliament assembled, and by the authority of the same, as follows:

Part I

THE BOARD

Section 1

Establishment of the Board

There shall be a body corporate to be known as Bwrdd yr Iaith Gymraeg or the Welsh Language Board.

Section 2

Membership of the Board

(1) The Board established under section 1 above (referred to in this Act as "the Board") shall consist of not more than fifteen members appointed by the Secretary of State.

(2) In exercising his power of appointment under subsection (1) above the Secretary of State shall have regard to the desirability of securing that, within the Board's membership, there are reflected both the varying extent to which the Welsh language is used by those living in Wales, and the range of interests of the persons to whom the Board will offer advice.

Section 3

Functions of the Board

(1) The Board shall have the function of promoting and facilitating the use of the Welsh language.

(2) Without prejudice to the generality of subsection (1) above, the Board shall in carrying out the function mentioned there—

a) advise the Secretary of State on matters concerning the Welsh language;

b) advise persons exercising functions of a public nature on the ways in which effect may be given to the principle that, in the conduct of public business and the administration of justice in Wales, the English and Welsh languages should be treated on a basis of equality;

c) advise those and other persons providing services to the public on the use of the Welsh language in their dealings with the public in Wales.

(3) Subject to the following provisions, the Board may do anything which is incidental or conducive to the performance of its functions, and may in particular—

a) make grants and loans and give guarantees;
b) make charges for the provision of advice or other services;
c) accept gifts of money or other property.

(4) The Board shall not—

a) make a grant or loan,
b) give a guarantee, or
c) acquire or dispose of any interest in land,

except with the approval of the Secretary of State given with the consent of the Treasury.

Section 4

Supplementary provisions about the Board

(1) The Board shall comply with any general or special directions given to it by the Secretary of State, and shall give him such information about the exercise of its functions as he may require.

(2) Schedule 1 to this Act shall have effect with respect to the Board.

Loi de 1993 sur la langue galloise
(1993, chapitre c. 38)

Loi pour créer un conseil ayant comme fonction de promouvoir et faciliter l'usage de la langue galloise, pour prévoir la préparation par l'administration publique de programmes donnant effet au principe que, dans la conduite des affaires publiques et de l'administration de la justice au pays de Galles, les langues anglaise et galloise doivent être traitées sur un pied d'égalité, pour prendre de meilleures dispositions relatives à la langue galloise, pour abroger certaines promulgations désuètes concernant le pays de Galles et pour les fins ci-dessous. [Le 21 octobre 1993]

Sa Majesté la Reine, sur avis et avec le consentement des membres ecclésiastiques et laïcs de la Chambre des lords et des Communes, en présence du Parlement rassemblé et en vertu de l'autorité qui lui est conférée, décrète ce qui suit:

Partie I

LE CONSEIL

Article 1

Établissement du Conseil

Il est créé une personne morale connue sous le nom de Bwrdd yr Iaith Gymraeg ou Conseil de la langue galloise.

Article 2

Effectifs du Conseil

(1) Le Conseil créé par l'article 1 précédent (mentionné dans la présente loi comme «le Conseil») est composé d'un maximum de quinze membres nommés par le secrétaire d'État.

(2) Dans l'exercice de son pouvoir de nomination en vertu du paragraphe 1, le secrétaire d'État doit considérer les avantages assurant que, dans les effectifs du Conseil, il y est reflété à la fois l'étendue variable dans laquelle le gallois est employé par ceux qui résident au pays de Galles ainsi que la gamme des intérêts personnels à qui le Conseil offre ses services.

Article 3

Les fonctions du Conseil

(1) Le Conseil a comme fonction de promouvoir et de faciliter l'usage de la langue galloise.

(2) Sans préjudice du caractère général du paragraphe 1 ci-dessus, le Conseil doit exercer les fonctions suivantes mentionnées:

a) conseiller le secrétaire d'État sur les questions concernant la langue galloise;

b) conseiller les personnes exerçant les fonctions de nature publique au moyen desquelles il est possible d'appliquer le principe que, dans la conduite des affaires publiques et de l'administration de la justice au pays de Galles, les langues anglaise et galloise doivent être traitées sur un pied d'égalité;

c) conseiller d'autres personnes dispensant des services au public sur l'usage de la langue galloise dans leurs transactions avec le public du pays de Galles.

(3) Sous réserve des dispositions suivantes, le Conseil peut faire tout qui est favorable ou utile à l'exercice de ses fonctions, et en particulier:

a) accorder des subventions et des prêts, et offrir des garanties;
b) exiger des frais pour offrir des conseils ou d'autres services;
c) accepter des dons en argent ou d'autres biens.

(4) Le Conseil ne pourra:

a) accorder de subventions ni de prêts,
b) offrir des garanties, ou
c) acquérir ou disposer d'un quelconque intérêt dans une propriété,

sauf avec l'approbation du secrétaire d'État accordée avec le consentement du Trésor public.

Article 4

Dispositions supplémentaires du Conseil

(1) Le Conseil se conforme à toute directive générale ou particulière transmise par le secrétaire d'État et lui fait part de toute information dans l'exercice de ses fonctions, comme il peut lui être demandé.

(2) L'annexe 1 de la présente loi prend effet en tenant compte du Conseil.

Préambule et Partie I :

le Conseil

Partie II :

Programmes pour la langue galloise
 


Partie III:

Divers (procédure judiciaire)
 


 

Page précédente


Pays de Galles - Royaume-Uni

Accueil: aménagement linguistique dans le monde