Ouganda

Constitution du 8 octobre 1995

Dispositions linguistiques

Article 3

Language

The Proceedings and debates of Parliament shall be in the English Language.

Article 4

Promotion of public awareness of the Constitution

The State shall promote public awareness of this Constitution by-

(a) translating it into Ugandan languages and disseminating it as widely as possible; and
(b) providing for the teaching of the Constitution in all educational institutions and armed forces training institutions and regularly transmitting and publishing programmes through the media generally.

Article 6

Official Language

1) The official language of Uganda is English.

2) Subject to clause (1) of this article, any other language may be used as a medium of instruction in schools or other educational institutions or for legislative, administrative or judicial purposes as may be prescribed by law.

Article 23

Protection of personal liberty

3) A person arrested, restricted or detained shall be informed immediately, in a language that the person understands, of the reasons for the arrest, restriction or detention and of his or her right to a lawyer of his or her choice.

Article 28

Right to privacy of person, home and other property

3) Every person who is charged with a criminal offence shall-

(a) be presumed to be innocent until proved guilty or until that person has pleaded guilty;
(b) be informed immediately, in a language that the person understands of the nature of the offence;
(f) be afforded, without payment by that person, the assistance of an interpreter if that person cannot understand the language used at the trial.

Article 37

Right to culture and similar rights

Every person has a right as applicable, to belong to, enjoy, practise, profess, maintain and promote any culture, cultural institution, language, tradition, creed or religion in community with others.

Article 3

Langue

La procédure et les débats du Parlement doivent être en anglais. 

Article 4

Promotion de la connaissance générale de la Constitution

L'État doit promouvoir la connaissance générale de la présente Constitution par :

(a) sa traduction dans les langues ougandaises et leur diffusion aussi large que possible; et
(b) le souci de la connaissance de la Constitution dans tous les établissements d'enseignement et de formation des forces armées, ainsi que par la transmission régulière et la diffusion d'émissions, en général dans les médias.

Article 6

Langue officielle

1) La langue officielle de l'Ouganda est l'anglais.

2) En vertu du paragraphe 1 du présent article, toute autre langue peut être employée comme véhicule d'enseignement dans les écoles ou d'autres établissements d'enseignement, ou à des fins législatives, administratives ou judiciaires, tout comme cet usage peut être prescrit par la loi.

Article 23

Protection de la liberté individuelle

3) Lorsqu'une personne est arrêtée, restreinte ou détenue, elle a le droit de d'être informée immédiatement, dans une langue qu'elle comprend, des motifs de son arrestation, de sa détention ou de ses restrictions, et de son droit à un avocat de son choix.

Article 28

Droit à la vie privée, à la demeure et autres propriétés

3) Quiconque est accusé d'un acte criminel :

(a) est présumé innocent jusqu'à ce qu'il soit  prouvé coupable ou ait plaidé coupable;
(b) est informé immédiatement dans une langue qu'il comprend de la nature de l'accusation;
(f) a la permission de recourir gratuitement aux services d'un interprète, s'il ne comprend pas la langue employée à son procès.

Article 37

Droit à la culture et aux mêmes droits

Toute personne a le droit inaliénable d'appartenir, de bénéficier, de pratiquer, de professer, de maintenir et de promouvoir sa culture, ses institutions culturelles, sa langue, ses traditions, ses croyances ou sa religion en communauté avec d'autres.

Page précédente

Ouganda

Accueil: aménagement linguistique dans le monde