USA

L'anglais
comme langue officielle

On trouvera ici les lois linguistiques des 29 États américains (par ordre alphabétique français) ayant déclaré l'anglais comme leur «langue officielle» (ou «langue commune». Les textes sont tous présentés dans leur version originale anglaise ainsi qu'en traduction française.

États concernés (cliquer pour lire la loi):

Alabama (1990), Alaska (1990-1998), Arizona (1988), Arkansas (1987), Californie (1986), Caroline du Nord (1987), Caroline du Sud (1987), Colorado (1988), Dakota du Nord (1987), Dakota du Sud (1995), Floride (1988), Géorgie (1986-1996), Hawaï (1978), Idaho (2007), Illinois (1969), Indiana (1984), Iowa (2002), Kansas (2007) Kentucky (1984), Mississippi (1987), Missouri (1998), Montana (1995), Nebraska (1920), New Hampshire (1995), Oklahoma (2009), Tennessee (1984), Utah (2000), Virginie (1981 et 1996), Wyoming (1996).

Oklahoma

Tous les textes ont été traduits de l'anglais par Jacques Leclerc.

ALABAMA

CONSTITUTION OF ALABAMA OF 1901,
AMENDMENT 509

English as Official Language of State (1990)

English is the official language of the state of Alabama. The legislature shall enforce this amendment by appropriate legislation. The legislature and officials of the state of Alabama shall take all steps necessary to insure that the role of English as the common language of the state of Alabama is preserved and enhanced. The legislature shall make no law which diminishes or ignores the role of English as the common language of the state of Alabama.

Any person who is a resident of or doing business in the state of Alabama shall have standing to sue the state of Alabama to enforce this amendment, and the courts of record of the state of Alabama shall have jurisdiction to hear cases brought to enforce this provision. The legislature may provide reasonable and appropriate limitations on the time and manner of suits brought under this amendment.

 ALABAMA

CONSTITUTION DE L'ALABAMA de 1901,
AMENDEMENT 509

L'anglais comme langue officielle de l'État (1990)

L'anglais est la langue officielle de l'État de l'Alabama. La Législature mettra en application cet amendement par une législation appropriée. La Législature et les fonctionnaires de l'État de l'Alabama prendront toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que le rôle de l'anglais comme langue commune de l'État de l'Alabama est préservé et augmenté. La Législature n'adoptera aucune loi diminuant ou ignorant le rôle de l'anglais comme langue commune de l'État de l'Alabama.

Quiconque est résident ou fait affaire dans l'État de l'Alabama poura poursuivre l'État de l'Alabama en justice afin d'appliquer le présent amendement, alors que les tribunaux de l'État de l'Alabama auront la juridiction pour entendre des causes mettant en application la présente disposition. La Législature peut fournir des limites raisonnables et appropriées sur les délais et la façon de tenir les procès tenus en vertu du présent amendement.

ALASKA

An initiative adopting English as the official State
language of Alaska (1998)

Be it enacted by the people of the State of Alaska:

Section 1.

Findings and Purpose

The people of the State of Alaska find that English is the common unifying language of the State of Alaska and the United States of America, and declare a compelling interest in promoting, preserving and strengthening its use.

Section 2.

Official Language

The English language is the official language of the State of Alaska. 

Section 3.

Scope

The English language is the language to be used by all public agencies in all government functions and actions. The English language shall be used in the preparation of all official public documents and records, including all documents officially compiled, published or recorded by the government.

Section 4.

Applicability

This Act applies to the legislative and executive branches of the State of Alaska and all political subdivisions, including all departments, agencies, divisions and instrumentalities of the State, the University of Alaska, all public authorities and corporations, all local governments and departments, agencies, divisions, and instrumentalities of local governments, and all government officers and employees. 

Section 5.

Exceptions

(a) The government, as defined in Section 4 of this Act, may use a language other than English when necessary for the following purposes:

(1) to communicate health and safety information or when an emergency requires the use of a language other than English,
(2) to teach another language to students proficient in English,
(3) to teach English to students of limited English proficiency,
(4) to promote international relations, trade, commerce, tourism or sporting events,
(5) to protect the constitutional and legal rights of criminal defendants,
(6) to serve the needs of the judicial system in civil and criminal cases in compliance with court rules and orders,
(7) to investigate criminal activity and protect the rights of crime victims,
(8) to the extent necessary to comply with federal law, including the Native American Languages Act,
(9) to attend or observe religious ceremonies,
(10) to use non-English terms of art, names, phrases, or expressions included as part of communications otherwise in English, and
(11) to communicate orally with constituents by elected public officials and their staffs, if the public official or staff member is already proficient in a language other than English.

Section 6.

Public Accountability

All costs related to the preparation, translation, printing, or recording of documents, records, brochures, pamphlets, flyers, or other material in languages other than English shall be defined as a separate line item in the budget of every governmental agency, department or office.

Section 7.

Non-Denial of Employment or Services

(1) No governmental entity shall require knowledge of a language other than English as a condition of employment unless the requirements of the position fall within one of the exceptions provided in Section 5 of this Act, and facility in another language is a bona fide job qualification required to fulfill a function included within one of the exceptions.

(2) No person may be denied services, assistance, benefits, or facilities, directly or indirectly provided by the government, because that person communicates only in English.

Section 8.

Private Sector Excluded

This Act shall not be construed in any way that infringes upon the rights of persons to use languages other than English in activities or functions conducted solely in the private sector, and the government may not restrict the use of language other than English in such private activities or functions.

Section 9.

Private Cause of Action Authorized

Any person may bring suit against any governmental entity to enforce the provisions of this Act.

Section 10.

Severability

The provisions of this Act are independent and severable, and if any provision of this Act, or the applicability of any provision to any person or circumstance, shall be held to be invalid by a court of competent jurisdiction, the remainder of this Act shall not be affected and shall be given effect to the fullest extent practicable.

ALASKA (1998)

Initiative pour adopter l'anglais comme langue officielle de l'État de l'Alaska (1998)

Le peuple de l'État de l'Alaska décrète:

Paragraphe 1

Décision et objectif

Le peuple de l’État de l’Alaska considère l’anglais comme la langue commune unifiant l’Alaska et les États-Unis d’Amérique, et déclare d’intérêt national sa promotion, sa préservation et le renforcement de son usage.

Paragraphe 2

Langue officielle

L'anglais est la langue officielle de l'État de l'Alaska.

Paragraphe 3

Portée

L'anglais est la langue devant être employée par tous les organismes publics dans toutes les fonctions et actions du gouvernement. L'anglais est employé dans la préparation de tous les documents publics et registres officiels, ce qui comprend tous les documents officiellement compilés, publiés ou enregistrés par le gouvernement.

Paragraphe 4

Applicabilité

La présente loi s'applique aux filiales législatives et exécutives de l'État de l'Alaska et à toutes les subdivisions politiques, comprenant tous les départements, toutes les agences, les divisions et les services d'aide de l'État, l'Université de l'Alaska, les autorités et sociétés publiques, les administrations et départements locaux, les agences, divisions et services d'aide des gouvernements locaux ainsi que fonctionnaires et employés.

Paragraphe 5

Exceptions

(a) Le gouvernement, tel que spécifié à l'article 4 de la présente loi, peut employer une autre langue que l'anglais lorsque c'est nécessaire aux fins suivantes:

(1) pour communiquer des informations en matière de santé et de sécurité si la situation est urgente;
(2) pour enseigner une autre langue aux étudiants déjà compétents en anglais;
(3) pour enseigner l’anglais aux étudiants dont la compétence est limitée en anglais;
(4) pour promouvoir les relations internationales, le commerce, les affaires et les événements sportifs;
(5) pour protéger les droits d’un accusé;
(6) pour répondre aux besoins du système judiciaire conformément aux règles des tribunaux;
(7) pour enquêter lors d’activités criminelles et protéger les droits des victimes;
(8) pour respecter les lois fédérales, notamment en ce qui a trait aux langues autochtones dans la Native American Languages Act.
(9) pour assister à une cérémonie religieuse;
(10) pour employer les termes artistiques, noms ou dénominations existant dans une autre langue; et
(11) pour communiquer oralement avec le public lorsque le représentant élu est déjà compétent dans une autre langue que l’anglais.

Paragraphe 6

Responsabilité publique

Toutes les dépenses reliées à la préparation, la traduction, l'impression, ou l'enregistrement de documents, registres, brochures, dépliants, des brochures, prospectus ou tout autre document dans des langues autres que l'anglais sont précisées comme un élément distinct du budget de chaque agence gouvernementale, département ou bureau.

Paragraphe 7

Conditions de l'emploi ou de services

(1) Aucune entité gouvernementale n'exige la connaissance d'une autre langue que l'anglais comme condition d'emploi, sauf si les exigences de la situation correspondent à l'une des exceptions prévues à l'article 5 de la présente loi et si la connaissance d'une autre langue est, de bonne foi, une exigence de travail nécessaire pour remplir une fonction comprise dans l'une des exceptions.

(2) Nul ne peut être dénié de services, d'aide, de bénéfices ou de facilités, dispensés directement ou indirectement par le gouvernement, parce qu'une personne communique seulement en anglais.

Paragraphe 8

Exclusion du secteur privé

La présente loi ne sera interprétée d'aucune façon à enfreindre les droits des personnes d'employer des langues d'autres que l'anglais dans les activités ou fonctions menées seulement dans le secteur privé, et le gouvernement ne peut pas restreindre l'usage d'une langue d'autre que l'anglais dans les activités et fonctions privées.

Paragraphe 9

Cause privée d'action autorisée

Nul ne peut intenter un procès contre toute entité de l'État qui met en oeuvre les dispositions de la présente loi.

Paragraphe 10

Indépendance des dispositions

Les dispositions de la présente loi sont indépendantes et distinctes, et si une disposition de cette loi ou l'application d'une disposition à l'égard d'une personne ou pour une circonstance est invalidée par un tribunal compétent, le reste de la présente loi ne sera pas affecté et l'extension la plus pratique portera effet.

ARIZONA

CONSTITUTION

ARTICLE XXVIII

ENGLISH AS THE OFFICIAL LANGUAGE

Section 1.

Definitions

In this article, unless the context otherwise requires:

1. "Government" includes all laws, public proceedings, rules, publications, orders, actions, programs, policies, departments, boards, agencies, organizations and instrumentalities of this state or political subdivisions of this state, as appropriate under the circumstances to a particular official action.

2. "Official action" includes the performance of any function or action on behalf of this state or a political subdivision of this state or required by state law that appears to present the views, position or imprimatur of the state or political subdivision or that binds or commits the state or political subdivision, but does not include:

(a) The teaching of or the encouragement of learning languages other than English.

(b) Actions required under the federal individuals with disabilities education act or other federal laws.

(c) Actions, documents or policies necessary for tourism, commerce or international trade.

(d) Actions or documents that protect the public health and safety, including law enforcement and emergency services.

(e) Actions that protect the rights of victims of crimes or criminal defendants.

(f) Using terms of art or phrases from languages other than English.

(g) Using or preserving Native American languages.

(h) Providing assistance to hearing impaired or illiterate persons.

(i) Informal and nonbinding translations or communications among or between representatives of government and other persons if this activity does not affect or impair supervision, management, conduct or execution of official actions and if the representatives of government make clear that these translations or communications are unofficial and are not binding on this state or a political subdivision of this state.

(j) Actions necessary to preserve the right to petition for the redress of grievances.

3. "Preserve, protect and enhance the role of English" includes:

(a) Avoiding any official actions that ignore, harm or diminish the role of English as the language of government.

(b) Protecting the rights of persons in this state who use English.

(c) Encouraging greater opportunities for individuals to learn the English language.

(d) To the greatest extent possible under federal statute, providing services, programs, publications, documents and materials in English.

4. "Representatives of government" includes all individuals or entities during the performance of the individual's or entity's official actions.

Section 2.

Official language of Arizona

The official language of the state of Arizona is English.

Section 3.

Preserving and enhancing the role of the official language; right to use English

A. Representatives of government in this state shall preserve, protect and enhance the role of English as the official language of the government of Arizona.

B. A person shall not be discriminated against or penalized in any way because the person uses or attempts to use English in public or private communication.

Section 4.

Official actions to be conducted in English

Official actions shall be conducted in English.

Section 5.

Rules of construction

This article shall not be construed to prohibit any representative of government, including a member of the legislature, while performing official duties, from communicating unofficially through any medium with another person in a language other than English if official action is conducted in English.

Section 6.

Standing; notification of attorney general; recovery of costs

A.
A person who resides or does business in this state may file a civil action for relief from any official action that violates this article in a manner that causes injury to the person.

B. A person who resides or does business in this state and who contends that this article is not being implemented or enforced may file a civil action to determine if the failure or inaction complained of is a violation of this article and for injunctive or mandatory relief.

C. A person shall not file an action under this section unless the person has notified the attorney general of the alleged violation and the attorney general or other appropriate representative of government has not provided appropriate relief within a reasonable time under the circumstances. An action filed under this section may be in addition to or in lieu of any action by officers of this state, including the attorney general.

D. A person who files and is successful in an action under this section may be awarded all costs expended or incurred in the action, including reasonable attorney fees.

ARIZONA

CONSTITUTION

ARTICLE XXVIII

L'ANGLAIS COMME LANGUE OFFICIELLE

Paragraphe 1

Définitions

Dans le présent article, à moins que le contexte ne l'exige autrement :

1. «Gouvernement» comprend toutes les lois, les procédures publiques, les règles, les publications, les arrêtés, les actions, les programmes, la politique, les départements, les conseils, les agences, les organisations et les instrumentalités de cet État ou des subdivisions politiques de cet État, tel qu'il est approprié dans les circonstances actuelles pour une action officielle particulière.

2. «Mesure officielle» comprend les actes de toute fonction ou mesures de la part de cet État ou d'une subdivision politique de cet État ou exigé par une loi de l'État, qui semble présenter les vues, la position ou l'approbation de l'État ou de la subdivision politique ou qui lie ou confie à l'État ou à la subdivision politique, mais ne comprend pas :

(a) L'enseignement ou l'encouragement à apprendre des langues autres que l'anglais.

(b) Les mesures exigées pour les fonctionnaires fédéraux en vertu de la législation sur les invalidités en éducation ou d'autres lois fédérales.

(c) Les mesures, documents ou politiques nécessaires pour le tourisme, le commerce ou les affaires internationales.

(d) Les mesures ou les documents qui protègent la santé et la sécurité publique, y compris l'application de la loi et les services d'urgence.

(e) Les mesures protégeant les droits des victimes de crimes ou des accusés en matière criminelle.

(f) Les mots d'usage les expressions idiomatiques dans les autres langues que l'anglais.

(g) L'usage ou la préservation des langues amérindiennes.

(h) L'assistance fournie à une audience pour les individus diminués ou illettrés.

(i) Les traductions informelles et non obligatoires, ou les communications parmi ou entre les représentants du gouvernement et d'autres personnes si cette activité n'affecte pas ou affaiblit la surveillance, la gestion, la conduite ou l'exécution de mesures officielles et si les représentants du gouvernement font comprendre que ces traductions ou communications sont officieuses et n'engagent pas cet État ou une subdivision politique de cet État.

(j) Les mesures nécessaires pour préserver le droit d'adresser une requête pour la correction d'injustices.

3. «Préserve, protège et accroître le rôle de l'anglais» comprend :

(a) La suppression de toute mesure officielle ignorant, nuisant ou diminuant le rôle de l'anglais comme langue du gouvernement.

(b) La protection des droits des citoyens dans cet État qui emploient l'anglais.

(c) Les occasions d'encouragement plus grandes pour ceux qui apprennent l'anglais.

(d) La prestation de services, de programmes, de publications, de documents et matériaux en anglais selon la disponibilité la plus grande possible en vertu d'une loi fédérale.

4. «Représentants du gouvernement» désigne tous les individus ou toutes les entités dans leurs fonctions officielles.

Paragraphe 2

Langue officielle de l'Arizona

La langue officielle de l'État de l'Arizona est l'anglais.

Paragraphe 3

Préservation et amélioration du rôle de la langue officielle; droit d'employer l'anglais

A.
Les représentants de gouvernement dans cet État préserveront, protégeront et accroîtront le rôle de l'anglais comme langue officielle du gouvernement de l'Arizona.

B. Un citoyen ne doit pas être discriminé ou pénalisé d'une façon ou d'une autre parce que celui-ci emploie ou tente d'employer l'anglais dans les communications publiques ou privées.

Paragraphe 4

Activités officielles devant fonctionner en anglais

Les activités officielles doivent fonctionner en anglais.

Paragraphe 5

Les règles d'interprétation

Le présent article ne sera pas interprété pour interdire à un représentant du gouvernement, y compris un membre de la législature, d'exercer ses fonctions officielles, de communiquer de façon non officielle par n'importe quel moyen avec une autre personne dans une autre langue que l'anglais si l'activité officielle est conduite en anglais.

Paragraphe 6

Position; avis du procureur général; rétablissement des frais

A.
Une personne qui réside ou fait affaire dans cet État peut intenter une action en justice pour la suppression de toute activité officielle qui viole le présent article de façon à porter atteinte à la personne.

B. Une personne qui réside ou fait affaire dans cet État, et qui affirme que le présent article n'est pas mis en oeuvre ou mis en application peut intenter une action en justice pour déterminer si l'échec ou l'inaction se sont plaint d'est une violation de cet article et pour le soulagement injonctif ou obligatoire.

C. Une personne n'intentera pas d'action en justice en vertu du présent paragraphe, sauf si celle-ci a avisé le procureur général de la violation présumée, et si le procureur général ou tout autre représentant autorisé du gouvernement n'a pas fourni le recours approprié dans un délai raisonnable dans les circonstances actuelles. Une action en justice reconnue en vertu du présent paragraphe peut être ajoutée ou remplacer toute action de la part des fonctionnaires de cet État, y compris le procureur général.

D. Une personne qui présente officiellement une action en justice et gagne la poursuite en vertu du présent paragraphe peut se voir attribuer tous les frais encourus par cette poursuite, y compris des honoraires acceptables de l'avocat.

 

ARKANSAS

ARKANSAS CODE ANNOTATED
Section 1-4-117

Official Language (1987)

(a)
The English language shall be the official language of the state of Arkansas.

(b) This section shall not prohibit the public schools from performing their duty to provide equal educational opportunities to all children.

ARKANSAS

CODE ANNOTÉ DE L'ARKANSAS
Paragraphe 1-4-117

Langue officielle (1987)

(a)
L'anglais est la langue officielle de l'État de l'Arkansas.

(b) Le présent paragraphe n'interdit pas aux écoles publiques d'accomplir leur devoir de prévoir des conditions éducatives égales à tous les enfants.

 

CALIFORNIA

Constitution
Article 3

Official Language of State

Section 6

Purpose.

(a)
English is the common language of the people of the United States
of America and the State of California. This section is intended to
preserve, protect and strengthen the English language, and not to
supersede any of the rights guaranteed to the people by this
Constitution.

English as the Official Language of California.

(b)
English is the official language of the State of California.

Enforcement.

(c)
The Legislature shall enforce this section by appropriate
legislation. The Legislature and officials of the State of California shall take all steps necessary to insure that the role of English as the common language of the State of California is preserved and enhanced. The Legislature shall make no law which diminishes or ignores the role of English as the common language of the State of California.

Personal Right of Action and Jurisdiction of Courts.

(d)
Any person who is a resident of or doing business in the State of
California shall have standing to sue the State of California to
enforce this section, and the Courts of record of the State of
California shall have jurisdiction to hear cases brought to enforce
this section. The Legislature may provide reasonable and appropriate
limitations on the time and manner of suits brought under this
section.

CALIFORNIE

 Constitution
Article 3

Langue officielle de l'État

Paragraphe 6

But

a)
L'anglais est la langue commune du peuple des États-Unis d'Amérique et de l'État de Californie. Le présent paragraphe a pour objet de préserver, de protéger et de renforcer la langue anglaise et n'a préséance sur aucun des droits garantis au peuple par la présente Constitution.

L'anglais comme langue officielle de la Californie

b)
L'anglais est la langue officielle de l'État de Californie.

Mise en vigueur

c)
L'Assemblée législative appliquera les dispositions du présent paragraphe en promulguant les lois appropriées. L'Assemblée législative et les représentants de l'État de Californie prendront toutes les dispositions nécessaires pour que soit maintenu et valorisé le rôle de la langue anglaise en tant que langue commune de l'État. L'Assemblée législative ne pourra promulguer aucune loi visant à réduire ce rôle ou à ne pas en tenir compte.

Droit personnel d'agir et juridiction des tribunaux

d)
Toute personne qui réside ou fait des affaires dans l'État de Californie pourra obliger l'État à appliquer les dispositions du présent paragraphe, et les tribunaux dont les actes font foi de l'État de Californie auront juridiction pour entendre les causes ayant pour objet l'application des dispositions du présent paragraphe. L'Assemblée législative pourra imposer des limites raisonnables et appropriées quant à l'opportunité et à la durée des poursuites faites en vertu du présent paragraphe.

 

NORTH CAROLINA

General Statutes of North Carolina

§ 145-12

State language.

(a) Purpose.


English is the common language of the people of the United States of America and the State of North Carolina. This section is intended to preserve, protect and strengthen the English language, and not to supersede any of the rights guaranteed to the people by the Constitution of the United States or the Constitution of North Carolina.

(b) English as the Official Language of North Carolina.

English is the official language of the State of North Carolina.

(c) Expired. (1987, c. 480, c. 877, s. 1.1.)

CAROLINE DU NORD (1987)

Lois générales de la Caroline du Nord

§ 145-12

Langue officielle

(a) Objectif

L'anglais est la langue commune des citoyens des États-Unis d'Amérique et de l'État de la Caroline du Nord. Le présent paragraphe est destiné à préserver, protéger et renforcer l'anglais et ne remplace aucun des droits garantis aux citoyens en vertu de la Constitution des États-Unis ou de celle de la Caroline du Nord.

(b) L'anglais comme langue officielle de la Caroline du Nord.

L'anglais est la langue officielle de l'État la Caroline du Nord.

(c) Abrogé (1987, c. 480, c. 877, s. 1.1.)

   

COLORADO

Constitution de 1988

Article II

Section 30

1)
The English language is the official language of the State of Colorado.

2) This section is self-executing; however, the General Assembly may enact laws to implement this section.

COLORADO

Constitution de 1988

Article 2

Paragraphe 30

1)
La langue anglaise est la langue officielle de l'État du Colorado.

2) La présente section est auto-exécutoire; toutefois, l'Assemblée générale peut promulguer des lois en vue de l'application de la présente section.

 

NORTH DAKOTA

Century Code du Dakota du Nord

Section 54-02-13

– English As Official Language (1987)

The English language is the official language of the state of North Dakota.

DAKOTA DU NORD

Century Code du Dakota du Nord

Paragraphe 54-02-13

L'anglais comme langue officielle (1987)

La langue anglaise est la langue officielle de l'État du Dakota du Nord.

 

SOUTH DAKOTA

South Dakota Codified Laws

§ 1-27-20.

English as common language-- Use in public records and public meetings.

The common language of the state is English. The common language is designated as the language of any official public document or record and any official public meeting.

§ 1-27-21.

"Public document or record" defined -- Public meeting.

For the purposes of §§ 1-27- 20 to 1-27-26, inclusive, an official public document or record is any document officially compiled, published, or recorded by the state including deeds, publicly probated wills, records of births, deaths, and marriages, and any other document or record required to be kept open for public inspection pursuant to chapter 1-27. An official public meeting is any meeting or proceeding required to be open to the public pursuant to chapter 1-25.

§ 1-27-22.

Application of English as common language requirement.

The provisions of §§ 1- 27-20 to 1-27-26, inclusive, do not apply:

(1) To instruction in foreign language courses;

(2) To instruction designed to aid students with limited English proficiency in a timely transition and integration into the general education system;

(3) To the conduct of international commerce, tourism, and sporting events;

(4) When deemed to interfere with needs of the justice system;

(5) When the public safety, health, or emergency services require the use of other languages. However, any such authorization for the use of a language other than the common language in printing informational materials or publications for general distribution must be approved in an open public meeting pursuant to chapter 1-25 by the governing board or authority of the relevant state or municipal entity and the decision shall be recorded in publicly available minutes;

(6) When expert testimony, witnesses, or speakers require a language other than the common language. However, for purposes of deliberation, decision making, or record keeping, the official version of such testimony or commentary shall be the officially translated English language version.

§ 1-27-23.

Costs of publication in other languages as separate budget line item.

Pursuant to the exemptions outlined in § 1-27-22, all costs related to the preparation, translation, printing, and recording of documents, records, brochures, pamphlets, flyers, or other informational materials in languages other than the common language shall be delineated as a separate budget line item in the agency, departmental, or office budget.

§ 1-27-24.

Effect of common language requirement on state employment.

No person may be denied employment with the state or any political subdivision of the state based solely upon that person's lack of facility in a foreign language, except where related to bona fide job needs reflected in the exemptions in § 1-27-22.

§ 1-27-25. Common language requirements not applicable to private activities.

Sections 1-27- 20 to 1-27-26, inclusive, may not be construed in any way to infringe upon the rights of citizens under the State Constitution or the Constitution of the United States in the use of language in any private activity. No agency or officer of the state nor any political subdivision of the state may place any restrictions or requirements regarding language usage in any business operating in the private sector other than official documents, forms, submissions, or other communications directed to government agencies and officers, which communications shall be in the common language as recognized in §§ 1-27-20 to 1-27-26, inclusive.

§ 1-27-26.

Enforcement of common language requirements.

Any citizen of the state has standing to bring an action against the state to enforce §§ 1-27-20 to 1-27-26, inclusive. The circuit court has jurisdiction to hear and decide any such action brought pursuant to §§ 1-27-20 to 1-27-26, inclusive.

DAKOTA DU SUD (1995)

Lois codifiées du Dakota du Sud

§ 1-27-20

L'anglais comme langue commune - Emploi dans les assemblées et registres publics

La langue commune de l'État est l'anglais. La langue commune est désignée comme la langue tout document ou registre public officiel et toute réunion publique officielle.

§ 1-27-21

Document public ou registre défini - Assemblées publiques

Pour les fins des paragraphes 1-27-20 à 1-27-26 inclusivement, un document officiel ou un registre public désigne tout document officiellement compilé, publié ou enregistré par l'État, y compris les actes et testaments publiquement ratifiés, les registres de naissance, des décès et des mariages, et tout autre document ou registre exigé pour être tenu accessible pour une inspection publique, conformément au chapitre 1-27. Une assemblée publique officielle correspond à toute réunion ou procédure exigée pour être accessible au public, conformément au chapitre 1-25.

§ 1-27-22

Demande de l'anglais comme exigence de la langue commune

Les dispositions des paragraphes 1-27-20 à 1-27-26 inclusivement ne s'appliquent pas :

(1) À l'enseignement dans les cours de langue;

(2) À l'enseignement conçu pour aider les élèves dont les connaissances sont limitée en anglais en vue d'une transition adéquate et une intégration dans le système d'éducation général;

(3) À la conduite du commerce international, du tourisme et d'événements sportifs;

(4) Lorsqu'ils ont considérée comme s'interposant aux nécessités du système judiciaire;

(5) Lorsque la sécurité publique, la santé ou les services d'urgence exigent l'usage d'autres langues. Cependant, toute autorisation pour utiliser une autre langue que la langue commune autre que l'impression de documents informatifs ou de publications pour la distribution générale doit être approuvé à une réunion ouverte au public, conformément au chapitre 1-25, par le conseil de direction ou l'autorité de l'entité appropriée de l'État ou d'une municipalité, et la décision sera enregistrée dans le procès-verbal accessible au public;

(6) Quand le témoignage d'experts, de témoins ou de porte-parole exigent une autre langue que la langue commune. Cependant, lors des délibérations, des processus décisionnels ou de la tenue des registres, la version officielle des témoignages ou des commentaires sera la version anglaise.

§ 1-27-23

Frais des publication en d'autres langues comme élément de budget distinct

Conformément aux exemptions prévues au paragraphe 1-27-22, tous les frais reliés à la préparation, la traduction, l'impression et l'enregistrement des documents, registres, brochures, fascicules, prospectus ou tout autre matériels d'information dans d'autres langues que le langue commune seront considérés comme un élément de budget distinct par l'agence, le service ou le bureau du budget.

§ 1-27-24

Effet de l'exigence de la langue commune sur l'emploi d'État

Nul ne peut se voir refuser un emploi avec l'État ou une subdivision politique de l'État sur la seule base du manque de connaissance d'une langue étrangère, sauf cet emploi est relié aux nécessités de bonne foi du travail prévues dans les exemptions du paragraphe 1-27-22.

§ 1-27-25

Exigences de la langue communes non applicables aux activités privées

Les paragraphes 1-27-20 à 1-27-26 inclusivement ne peuvent pas être interprétées de façon à enfreindre les droits des citoyens en vertu de la Constitution de l'État ou celle des États-Unis dans l'usage de la langue dans des activités privées. Aucune agence ou aucun fonctionnaire de l'État ni d'une subdivision politique de l'État ne peut imposer des restrictions ou des conditions quant à l'usage d'une langue dans une affaire effectuée dans le secteur privé autre que des documents officiels, formules, soumissions ou tout autre communication adressés aux agences ou fonctionnaires gouvernementaux, dont les communications doivent être dans la langue commune tel qu'il est prévu aux paragraphes 1-27-20 à 1-27-26 inclusivement.

§ 1-27-26

Exécution des exigences de la langue commune

Tout citoyen de l'État a la possibilité d'intenter une action contre l'État afin de faire appliquer les paragraphes 1-27-20 à 1-27-26 inclusivement. La cour d'appel a juridiction pour entendre et décider d'une telle poursuite intentée conformément aux paragraphes 1-27-20 à 1-27-26 inclusivement.

 

FLORIDA

CONSTITUTION

Article II

Section 9 (1988)

(a) English is the official language of the state of Florida.

(b) The legislature shall have the power to enforce this section by appropriate legislation.

FLORIDE (1988)

CONSTITUTION

Article 2

Paragraphe 9 (1988)

(a) L'anglais est la langue officielle de l'état de la Floride.

(b) La législature a le pouvoir de faire respecter le présent paragraphe par une législation appropriée.

 

GEORGIA

OFFICIAL CODE OF GEORGIA ANNOTATED

ARTICLE 4.

OFFICIAL STATE LANGUAGE

Section 50-3-100

Official language (1996)

(a) The English language is designated as the official language of the State of Georgia. The official language shall be the language used for each public record, as defined in Code Section 50-18-70, and each public meeting, as defined in Code Section 50-14-1, and for official Acts of the State of Georgia, including those governmental documents, records, meetings, actions, or policies which are enforceable with the full weight and authority of the State of Georgia.

(b) This Code section shall not be construed in any way to deny a person's rights under the Constitution of Georgia or the Constitution of the United States or any laws, statutes, or regulations of the United States or of the State of Georgia as a result of that person's inability to communicate in the official language.

(c) State agencies, counties, municipal corporations, and political subdivisions of this state are authorized to use or to print official documents and forms in languages other than the official language, at the discretion of their governing authorities. Documents filed or recorded with a state agency or with the clerk of a county, municipal corporation, or political subdivision must be in the official language or, if the original document is in a language other than the official language, an English translation of the document must be simultaneously filed.

(d) The provisions of subsection (a) of this Code section shall not apply:

(1) When in conflict with federal law;

(2) When the public safety, health, or justice require the use of other languages;

(3) To instruction designed to teach the speaking, reading, or writing of foreign languages;

(4) To instruction designed to aid students with limited English proficiency in their transition and integration into the education system of the state; and

(5) To the promotion of international commerce, tourism, sporting events, or cultural events.

GÉORGIE (1986-1996)

CODE OFFICIEL ANNOTÉ DE LA GÉORGIE

ARTICLE 4

LANGUE OFFICIELLE DE L'ÉTAT

Paragraphe 50-3-100

Langue officielle (1996)

(a) La langue anglaise est désignée comme la langue officielle de l'État de la Géorgie. La langue officielle sera la langue employée pour les registres publics, tel que spécifié au paragraphe 50-18-70 du Code, et pour toute réunion publique, tel que défini au paragraphe 50-14-1 du Code, ainsi que pour les actes officiels de l'État de la Géorgie, incluant les documents gouvernementaux, les registres, les réunions, les actes; cette politique est exécutoire avec la pleine force et autorité de l'État de la Géorgie.

(b) Le présent paragraphe du Code de la Géorgie ne sera pas interprété de façon à nier les droits d'une personne se trouvant dans l'incapacité de communiquer dans la langue officielle, conformément à la Constitution de la Géorgie ou la Constitution des États-Unis ou de toute autre loi ou règlement des États-Unis ou de l'État de la Géorgie.

(c) Les agences de l'État, les comtés, les corporations municipales et les entités politiques de cet État sont autorisés à employer ou imprimer des documents officiels et des formulaires en d'autres langues que la langue officielle, à la discrétion des autorités administratives. Les documents classés ou enregistrés par une agence de l'État, par un employé de bureau d'un comté, d'une corporation municipale ou d'une entité politique doivent être dans la langue officielle ou, si l'original est dans une langue autre que la langue officielle, accompagnés d'une traduction anglaise devant être classés simultanément.

(d) Les dispositions de l'alinéa (a) du présent paragraphe du Code ne s'appliquent pas :

(1) Quand il existe une contradiction avec une loi fédérale;

(2) Quand la sécurité publique, la santé ou la justice exigent l'usage d'autres langues;

(3) À des des fins d'instruction pour apprendre la conversation, lecture ou l'écriture des langues étrangères;

(4) À des fins d'enseignement destiné à aider les élèves dont les compétences sont limitées en anglais dans leur transition et l'intégration au sein du système éducatif de l'État; et

(5) Pour promouvoir le commerce international, le tourisme, les événements sportifs ou culturels.

 

HAWAII

CONSTITUTION

Article XV

Section 4

Official languages

English and Hawaiian shall be the official languages of Hawaii, except that Hawaiian shall be required for public acts and transactions only as provided by law. [Add Const Con 1978 and election Nov 7, 1978]
 

HAWAÏ (1978)

CONSTITUTION

Article XV

Paragraphe 4

Langues officielles

L'anglais et l'hawaïen sont les langues officielles d'Hawaï, sauf que l'hawaïen ne doit être utilisé pour les transactions et les actes officiels que pour les cas prévus par la loi. [Constitution modifiée de 1978 suite à l'élection du 7 novembre 1978]

 

IDAHO

 TITLE  73

GENERAL CODE PROVISIONS

CHAPTER 1

CONSTRUCTION OF STATUTES

§ 73-121.  ENGLISH THE OFFICIAL STATE LANGUAGE.                                                              
(1) English is hereby declared to be the official language of the  state of Idaho.

(2)  Except as provided in this section, the English language is the sole language of the government.

(3)  Except as provided in subsection (4) of this section, any document, certificate  or  instrument  required to be filed, recorded or endorsed by any officer of this state, or of any county, city or district in this state, shall be in the English language or shall be accompanied by a certified  translation in English and all transactions, proceedings, meetings or publications issued, conducted  or  regulated  by, or on  behalf of, or representing the state of Idaho, or any county, city or other political subdivision in this state  shall be in the English language.

(4)  Language other than English may be used when required:

(a) By the United States Constitution, the Idaho Constitution, federal law or federal regulation;

(b) By law enforcement or public health and safety needs;

(c) By public schools according to the rules  promulgated by the  state board of education pursuant to subsection (6) of this section;

(d) By the public postsecondary educational institutions to pursue educational purposes;

(e) To promote and encourage tourism and economic development, including the hosting of international events;

(f) To change the use of non-English terms of art, phrases, proper  names or expressions included as part of communication otherwise in English; and

(g) By libraries to:

(i) Collect and promote foreign language materials; and
(ii) Provide foreign language services and activities.

(5) Unless  exempted  by  subsection (4) of this section, all state funds appropriated or designated for the printing or translation of materials or the provision of services or information in a language other than English shall be returned to the state general fund.

(a)  Each state agency that has state funds appropriated or designated for the printing or translation of materials or the provision of services or information in a language other than English shall:

(i)   Notify  the state controller  that those moneys exist and the amount of those moneys; and
(ii)  Return those moneys to the state controller for  deposit  into the state general fund.

(b) The state controller shall account for those moneys and inform the legislature of the existence and amount of those moneys at  the  beginning of the legislature's annual general session.

(6) The state board of education shall make rules governing the use of foreign languages in the public schools that promote the following principles:

(a) Non-English speaking children and adults should become able to  read, write and understand English as quickly as possible;

(b) Foreign language instruction should be encouraged;

(c)  Formal and  informal programs in English as a second language should be initiated, continued and expanded; and

(d) Public schools should establish communication with non-English speaking parents within their systems, using a means designed to maximize understanding when necessary, while encouraging those parents who do not speak English to become more proficient in English.

(7)  Nothing in this section shall restrict the rights of governmental employees, private businesses, not-for-profit organizations or private individuals to exercise their right under the first amendment of the United States constitution or section 9, article I, of the Idaho constitution.

IDAHO (2007)

TITRE 73

DISPOSITIONS DU CODE GÉNÉRAL

CHAPITRE Ier

INTERPRÉTATION DES LOIS

§ 73-121. L'ANGLAIS COMME LANGUE OFFICIELLE DE L'ÉTAT

(1) L'anglais est par la présente proclamé être la langue officielle de l'État de l'Idaho.

(2) Sauf pour les dispositions prévues au présent paragraphe, l'anglais est la seule langue du gouvernement.

(3) À l'exception des dispositions prévues à la subdivision 4 du présent paragraphe, tout document, certificat ou instrument exigé pour être classé, enregistré ou approuvé par un fonctionnaire de cet État, d'un comté, d'une ville ou d'un district dans cet État, doit être rédigé en anglais ou être accompagné d'une traduction attestée en anglais; et toutes les transactions, procédures, assemblées ou publications émises, formulées ou acheminées par ou de la part d'un représentant de l'État de l'Idaho, d'un comté, d'une ville ou de toute autre subdivision politique dans cet État doivent être en anglais.

(4) Toute autre langue que l'anglais peut être employée si elle est exigée :

(a) par la Constitution des États-Unis, la Constitution de l'Idaho, une loi ou un règlement fédéral légal;

(b) par la loi, la santé publique et les exigences de la sécurité;

(c) par des écoles publiques en vertu des règlements adoptés par le conseil d'établissement de l'État, conformément à la subdivision 6 du présent paragraphe;

(d) par des établissements d'enseignement postsecondaires afin de poursuivre des objectifs de formation;

(e) pour promouvoir et encourager le tourisme et le développement économique, y compris incluant l'accueil des événements internationaux;

(f) pour modifier l'emploi de termes non anglais dans les arts, les locutions, les noms propres ou les expressions compris comme une partie d'une communication autre qu'en anglais; et

(g) par les bibliothèques :

(i) pour recueillir et promouvoir des documents dans une langue étrangère; et
(ii) pour offrir des services et des activités dans une langue étrangère.

(5) Sauf pour les exemptions prévues à la subdivision 4 du présent paragraphe, tous les fonds de l'État appropriés ou désignés pour l'impression ou la traduction de documents ou la disposition de services ou d'information dans une autre langue que l'anglais seront attribués au fonds général de l'État.

(a) Toute agence de l'État qui dispose de fonds appropriés ou désignés pour l'impression ou la traduction de documents ou la prestation de services ou d'information dans une autre langue que l'anglais doit :

(i) aviser le contrôleur de l'État de l'existence et de la quantité de ces sommes d'argent; et
(ii) rendre ces sommes au contrôleur de l'État pour leur consignation dans le fonds général de l'État.

(b) Le contrôleur de l'État justifiera ces sommes et informera la législature de l'existence et de la quantité de ces sommes au début de la session annuelle générale de la Législature.

(6) Le conseil d'établissement de l'État élaborera des règlements relatifs à l'emploi des langues étrangères dans les écoles publiques qui favorisent les normes suivantes :

(a) Les enfants et adultes non anglophones doivent être capables de lire, écrire et comprendre l'anglais aussi rapidement que possible;

(b) L'instruction dans les langues étrangères doit être encouragée;

(c) Des programmes formels et informels en anglais langue seconde doivent être introduits, poursuivis et développés; et

(d) Les écoles publiques doivent favoriser la communication avec les parents non anglophones dans leurs systèmes, employant les moyens conçu pour maximiser la compréhension quand c'est nécessaire, en encourageant ces parents qui ne parlent pas l'anglais à devenir plus compétents en anglais.

(7) Rien dans le présent paragraphe ne doit limiter les droits des employés du gouvernement, des entreprises privées, des organismes à but non lucratif ou des individus d'exercer leur droit en vertu du premier amendement de la Constitution des États-Unis ou du paragraphe 9 de l'article Ier de la Constitution de l'Idaho.

 

ILLINOIS

Illinois Compiled Statutes

Section 20.

Official language.

The official language of the State of Illinois is English.

ILLINOIS (1969)

Lois rassemblées de l'Illinois

Paragraphe 20

Langue officielle

La langue officielle de l'État de l'Illinois est l'anglais.

 

INDIANA

Indiana Statutes Annotated

§ 1-2-10-1

Indiana State Language (1984)

Section 1.

The English language is adopted as the official language of the state of Indiana.

Section 2.

American Sign Language is recognized as a standard, independent language with its own grammar, syntax, vocabulary, and cultural heritage, which is widely used by hearing, deaf, and hard of hearing individuals in Indiana and in the United States.

INDIANA

Lois annotées de l'Indiana

§ 1-2-10-1

Langue de l'État de l'Indiana (1984)

Paragraphe 1

La langue anglaise est adoptée comme la langue officielle de l'État de l'Indiana.

Paragraphe 2

La langue américaine des signes est reconnue comme une langue normalisée, indépendante avec sa propre grammaire, sa syntaxe, son vocabulaire et son héritage culturel, qui est largement employé par les malentendants, les sourds et les durs d'oreille en Indiana et aux États-Unis.

 

IOWA

Senate File 165

Signed into law, 1 March 2002
Iowa English Language Reaffirmation Act of 2001

Section 1. 

New Section. 

1.18  IOWA ENGLISH LANGUAGE REAFFIRMATION.

1.  The general assembly of the state of Iowa finds and declares the following:

a.  The state of Iowa is comprised of individuals from different ethnic, cultural, and linguistic backgrounds.  The state of Iowa encourages the assimilation of Iowans into Iowa's rich culture.
b.  Throughout the history of Iowa and of the United States, the common thread binding individuals of differing backgrounds together has been the English language.
c.  Among the powers reserved to each state is the power to establish the English language as the official language of the state, and otherwise to promote the English language within the state, subject to the prohibitions enumerated in the Constitution of the United States and in laws of the state.

2.  In order to encourage every citizen of this state to become more proficient in the English language, thereby facilitating participation in the economic, political, and cultural activities of this state and of the United States, the English language is hereby declared to be the official language of the state of Iowa.

3.  Except as otherwise provided for in subsections 4 and 5, the English language shall be the language of government in Iowa.  All official documents, regulations, orders, transactions, proceedings, programs, meetings, publications, or actions taken or issued, which are conducted or regulated by, or on behalf of, or representing the state and all of its political subdivisions shall be in the English language.

For the purposes of this section, "official action" means any action taken by the government in Iowa or by an authorized officer or agent of the government in Iowa that does any of the following:

a.  Binds the government.
b.  Is required by law.
c.  Is otherwise subject to scrutiny by either the press or the public.

4.  This section shall not apply to:

a.  The teaching of languages.
b.  Requirements under the federal Individuals with Disabilities Education Act.
c.  Actions, documents, or policies necessary for trade, tourism, or commerce.
d.  Actions or documents that protect the public health and safety.
e.  Actions or documents that facilitate activities pertaining to compiling any census of populations.
f.  Actions or documents that protect the rights of victims of crimes or criminal defendants.
g.  Use of proper names, terms of art, or phrases from languages other than English.
h.  Any language usage required by or necessary to secure the rights guaranteed by the Constitution and laws of the United States of America or the Constitution of the State of Iowa.

5.  Nothing in this section shall be construed to do any of the following:

a.  Prohibit an individual member of the general assembly or officer of state government, while performing official business, from communicating through any medium with another person in a language other than English, if that member or officer deems it necessary or desirable to do so.
b.  Limit the preservation or use of Native American languages, as defined in the federal Native American Languages Act of 1992.
c.  Disparage any language other than English or discourage any person from learning or using a language other than English.

Section 2. 

New Section. 

4.14  GENERAL RULES OF CONSTRUCTION FOR ENGLISH LANGUAGE LAWS.

It is presumed that English language requirements in the public sector are consistent with the laws of Iowa and any ambiguity in the English language text of the laws of Iowa shall be resolved, in accordance with the ninth and tenth amendments of the Constitution of the United States, not to deny or disparage rights retained by the people, and to reserve powers to the states or to the people.

Section 3. 

Citation. 

This Act may be cited as the "Iowa English Language Reaffirmation Act of 2001". 

IOWA (2002)

Projet du Sénat 165

Signé comme loi le 1er mars 2002
Loi sur la réaffirmation de l'anglais de l'Iowa de 2001

Paragraphe 1

Nouveau paragraphe

1.18 RÉAFFIRMATION DE L'ANGLAIS DE L'IOWA

1. L'Assemblée générale de l'État de l'Iowa considère et déclare ce qui suit :

a. L'État de l'Iowa est constitué d'individus d'origines ethniques, culturelles et linguistiques différentes. L'État de l'Iowa encourage l'assimilation des citoyens de l'Iowa dans la riche culture de l'Iowa.
b. Partout dans l'histoire de l'Iowa et des États-Unis, le fil commun liant ensemble des individus de diverses origines a été la langue anglaise.
c. Parmi les pouvoirs réservés à chaque État, il y a le pouvoir de déclarer l'anglais comme langue officielle de l'État et aussi de promouvoir la langue anglaise dans l'État, conformément aux prescriptions prévues dans la Constitution des États-Unis et dans les lois de l'État.

2. Pour encourager chaque citoyen de cet État à devenir plus compétent en anglais, ce qui facilite ainsi sa participation dans les activités économiques, politiques et culturelles de cet État et des États-Unis, l'anglais est par la présente déclaré la langue officielle de l'État de l'Iowa.

3. Sauf pour ce qui est prévu aux alinéas 4 et 5, l'anglais est la langue de gouvernement de l'Iowa. Tous les documents officiels, ainsi que les règlements, ordonnances, transactions, procédures, programmes, réunions, publications ou des actions prises ou projetées, qui sont entrepris ou réglementés par ou au nom de l'État et de toutes ses subdivisions politiques, sont en anglais.

Aux fins du présent article, «action officielle» signifie toute action prise par le gouvernement de l'Iowa ou par un fonctionnaire autorisé ou un agent du gouvernement de l'Iowa, qui effectue ce qui suit:

a. engage le gouvernement;
b. est exigé conformément à la loi;
c. est sinon soumis à un examen minutieux par la presse ou par le public.

4. Le présent article ne s'applique pas :

a. à l'enseignement des langues;
b. aux exigences prescrites par la Loi fédérale sur l'éducation des personnes handicapées;
c. aux actions, aux documents ou aux politiques nécessaires pour les affaires, le tourisme ou le commerce;
d. aux actions ou aux documents qui concernent la santé publique et la sécurité;
e. aux actions ou aux documents facilitant les activités se rapportant à la compilation de tout recensement de la population;
f. aux actions ou aux documents protégeant les droits des victimes ou des accusés de crimes;
g. à l'usage des noms propres, des termes relatifs aux arts ou ou aux expressions provenant des autres langues que l'anglais;
h. à tout usage d'une langue exigée par la nécessité de garantir les droits prévus par la Constitution et les lois des États-Unis d'Amérique ou par la Constitution de l'État de l'Iowa.

5. Rien dans le présent article ne sera interprété pour faire ce qui suit:

a. Interdire à un membre de l'Assemblée générale ou un fonctionnaire du gouvernement de l'État, alors qu'il accomplit des tâches officielles, de communiquer de quelque moyen que ce soit avec une autre personne dans une autre langue que l'anglais, si ce membre ou ce fonctionnaire considèrent comme nécessaire ou désirable d'agir ainsi.
b. Limiter la préservation ou l'usage des langues amérindiennes, tel qu'il est défini dans la Loi fédérale sur les langues amérindiennes de 1992.
c. Dénigrer toute langue autre que l'anglais ou décourager toute personne d'apprendre ou d'employer une autre langue que l'anglais.

Paragraphe 2

Nouveau paragraphe

4.14 RÈGLES GÉNÉRALES D'INTERPRÉTATION POUR LES LOIS EN ANGLAIS.

Il est présumé que les exigences de l'anglais dans le secteur public sont compatibles avec les lois de l'Iowa et toute ambiguïté dans le texte anglais des lois de l'Iowa est résolue, conformément au neuvième et au dixième amendements de la Constitution des États-Unis, de façon à ne pas nier ou dénigrer les droits conservés par les citoyens et aux pouvoirs réservés aux États ou aux citoyens.

Paragraphe 3

Titre

La présente loi peut être désignée comme la Loi sur la réaffirmation de l'anglais de l'Iowa de 2001.

 

KANSAS

HOUSE BILL No. 2140

AN ACT designating English as the official language of the state of Kansas and concerning its use by state agencies and political or taxing subdivisions.

Be it enacted by the Legislature of the State of Kansas:

Section 1.

(a) English shall be designated as the official language of the state of Kansas.

(b) The official language is designated as the language of any official public document or record and any official public meeting:

1)  An official public document or record is any document officially compiled, published or recorded by the state including deeds, publicly probated wills and any other document or record required to be kept open for public inspection pursuant to the open records act.

(2) An official public meeting is any meeting required to be open pursuant to K.S.A. 75-4317 et seq., and amendments thereto.

(c)  Except as otherwise provided by law, no state agency or political or taxing subdivision of the state shall be required to provide any documents, information, literature or other written materials in any language other than English. Nothing shall prohibit state agencies or political or taxing subdivisions from:

(1) Publishing any official public document or record in languages other than English at their discretion, so long as the document or record is also published in English; or

(2) permitting a person who does not speak English to speak or communicate at an official public meeting with the assistance of an interpreter.

Section 2.

A state agency or political or taxing subdivision, or its officers or employees, may use a language other than the English language to:

(a) Provide information orally to individuals in the course of delivering services to the general public;

(b) comply with federal law;

(c) protect the public health or safety;

(d) protect the rights of parties and witnesses in a civil or criminal action in a court or in an administrative proceeding;

(e) provide instruction in foreign and native American language courses;

(f) provide instruction designed to aid students with limited English proficiency so they can make a timely transition to use of the English language in the public schools;

(g) promote international commerce, trade or tourism;

(h) use terms of art or phrases from languages other than the English language in documents;

(i) provide signage and documents in braille; and

(j) communicate in American Sign Language.

Section 3.

This act shall not be construed in any way to infringe upon the rights of citizens under the constitution of the state of Kansas or the constitution of the United States in the use of language in any private activity. No agency or officer of the state or any political or taxing subdivision of the state may place any restrictions or requirements regarding language usage in any business operating in the private sector other than official documents, forms, submissions or other communications directed to government agencies and officers, which communications shall be in the common language as recognized in this act.

Section 4.

This act may not be construed in any way to limit the use of any other language by a tribal government of native Americans located in the state of Kansas. A school district and a tribe, by mutual agreement, may provide for the instruction of students that recognizes the cultural identity of native American children and promotes the use of a common language for communication.

Section 5.

Nothing in this act shall diminish or expand any existing rights under the laws of Kansas or the United States relative to services or materials provided by the government of Kansas in any language other than English.

Section 6.

The state of Kansas recognizes the importance of establishing and actively promoting English language classes, English language training or citizenship classes for non-native speakers. The local entity designated by the state board of regents to offer such services shall seek the assistance of local political subdivisions, community-based agencies and organizations, migrant worker groups, refugee resettlement programs, schools, churches and others in making non-native speakers aware of the availability of such classes and training and ensuring their continuation and expansion.

Section 7.

The provisions of this act are severable and any provision held invalid shall not affect or impair any of the remaining provisions of this act.

Section 8.

This act shall take effect and be in force from and after its publication in the statute book.

KANSAS (2007)

PROJET DE LOI DE LA CHAMBRE no 2140

LOI désignant l'anglais comme langue officielle de l'État du Kansas et concernant son usage par les agences et subdivisions politiques ou fiscales de l'État.

Il est décrété par la Législature de l'État du Kansas :

Paragraphe 1er

(a) L'anglais est désigné comme la langue officielle de l'État du Kansas.

(b) La langue officielle est désignée comme la langue de tout document ou registre public officiel et de toute assemblée publique officielle :

(1) Un document ou registre public officiel correspond à tout document officiellement compilé, publié ou enregistré par l'État y compris les actes, testaments publiquement homologués et tout autre document ou registre exigé pour être tenu accessible à des fins d'inspection publique, conformément à la Loi obligeant à rendre les dossiers accessibles.

(2) Une assemblée publique officielle correspond à toute assemblée exigée pour être accessible, conformément au par. 75-4317 et suivantes des Lois annotées du Kansas et de ses amendements. 

(c) À l'exception des dispositions prévues par la loi, il ne sera exigé de la part d'aucune agence politique ou subdivision fiscale de l'État de fournir des documents, de l'information, de la documentation ou d'autres textes écrits dans une autre langue que l'anglais. Rien n'interdira aux agences de l'État ou à l'une des ses subdivisions politiques ou fiscales de :

(1) publier un document ou un registre officiel public dans d'autres langues que l'anglais à leur discrétion, dans la mesure où le document ou le registre est également publié en anglais; ou

(2) d'autoriser à une personne qui ne parle pas l'anglais de s'exprimer ou de communiquer lors d'une assemblée officielle publique avec l'aide d'un interprète.

Paragraphe 2

Une agence politique ou une subdivision fiscale de l'État, ses fonctionnaires ou ses employés peuvent employer une autre langue que l'anglais pour:

(a) donner de l'information orale aux citoyens lors de la prestation de services au grand public;

(b) respecter une la loi fédérale;

(c) protéger la santé publique ou par sécurité;

(d) protéger les droits des parties et des témoins dans une cause civile ou criminelle dans un tribunal ou dans une procédure administrative;

(e) dispenser l'instruction dans des cours de langue étrangère et des cours aux autochtones américains;

(f) dispenser l'instruction destinée à aider les étudiants dont les connaissances sont limitées en anglais et par conséquent effectuer une transition adéquate vers l'usage de la langue anglaise dans les écoles publiques;

(g) promouvoir le commerce international, les affaire ou le tourisme;

(h) employer des termes ou expression dans les arts ou dans d'autres langues que l'anglais dans des documents;

(i) prévoir la signalétique et les documents en braille; et

(j) communiquer dans la langue des signes américaine.

Paragraphe 3

La présente loi ne doit pas être interprétée de façon à enfreindre les droits des citoyens en vertu de la Constitution de l'État du Kansas ou de la Constitution des États-Unis dans l'usage d'une langue dans une activité privée. Aucune agence ou aucun fonctionnaire de l'État ou d'une de ses subdivisions politiques ou fiscales ne peut imposer des restrictions ou des exigences quant à l'usage d'une langue dans une affaire réservée au secteur privé; les documents autres que officiels, les formulaires, les soumissions ou d'autres communications qui sont adressés aux agences du gouvernement et aux fonctionnaires, dont les communications doivent être dans la langue commune tel qu'il est reconnu dans la présente loi acte.

Paragraphe 4

La présente loi ne peut être interprétée de façon à limiter l'usage d'une autre langue par un gouvernement tribal amérindien établi dans l'État du Kansas. Un district scolaire et une tribu, par accord mutuel, peuvent prévoir l'instruction des élèves reconnaissant l'identité culturelle des enfants amérindiens et promouvant l'usage d'une langue commune de communication.

Paragraphe 5

Rien dans la présente loi ne doit diminuer ni accroître des droits existants en vertu des lois du Kansas ou des États-Unis quant aux services ou aux documents fournis par le gouvernement du Kansas dans une autre langue que l'anglais.

Paragraphe 6

L'État du Kansas reconnaît l'importance d'établir et de favoriser activement des classes d'anglais, la formation en anglais ou les classes de citoyens pour des personnes de langue maternelle étrangère. L'entité locale désignée par le conseil d'État des régents pour offrir ces services devra chercher assistance grâce à des subdivisions politiques locales, aux agences et organismes communautaires, aux groupes de travailleurs immigrants, aux programmes de réinstallation des réfugiés, aux écoles, églises et autres dans la formation de locuteurs allochtones conscients de la disponibilité et la formation de ces classes et de l'assurance de leur poursuite et de leur expansion.

Paragraphe 7

Les dispositions de la présente loi sont distinctes et aucune disposition reconnue comme invalide n'affectera ou ne détériorera chacune des autres dispositions de la loi.

Paragraphe 8

La présente loi entre en vigueur et au moment de sa publication dans les Lois annotées du Kansas.

 

KENTUCKY

Kentucky Revised Statutes

Section 2.013

State Language


English is designated as the official state language of Kentucky.

KENTUCKY (1984)

Lois révisées du Kentucky

Paragraphe 2.013

Langue officielle (1984)

L'anglais est désigné comme la langue officielle de l'État du Kentucky.

 

MISSISSIPI

Mississipi Code Annotated,

Section 3-3-31.

State Language (1987)

The English language is the official language of the state of Mississippi.

MISSISSIPI (1987)

Code annoté du Mississipi

Paragraphe 3-3-31

Langue de l'État (1987)

L'anglais est la langue officielle de l'État du Mississippi.

 

MISSOURI

MISSOURI REVISED STATUTES

Chapter 1

Section 1.028

English as common language of the state.

Section 1.

The general assembly recognizes that English is the most common language used in Missouri and recognizes that fluency in English is necessary for full integration into our common American culture.

MISSOURI (1998)

Lois révisées du Missouri

Chapitre I

Paragraphe 1.028

L'anglais comme langue commune de l'État

Paragraphe 1

L'Assemblée générale reconnaît que l'anglais est la langue commune la plus employée au Missouri et que la maîtrise de l'anglais est nécessaire pour l'intégration complète à notre culture américaine commune.

 

MONTANA

Montana Code Annotated

Section 1-1-510.

English as official and primary language of state and local governments

1) English is the official and primary language of:

(a) state and local governments;
(b) government officers and employees acting in the course and scope of their employment; and
(c) government documents and records.

2) A state statute, local government ordinance, or state or local government policy may not require a specific foreign language to be used by government officers and employees acting in the course and scope of their employment or for government documents and records or require a specific foreign language to be taught in a school as a student's primary language.

3) This section is not intended to violate the federal or state constitutional right to freedom of speech of government officers and employees acting in the course and scope of their employment. This section does not prohibit a government officer or employee acting in the course and scope of employment from using a language other than English, including use in a government document or record, if the employee choose, or prohibit the teaching of other languages in a school for general educational purposes or as secondary languages.

4) This section is not intended to limit the use of any other language by a tribal government. A school district and a tribe, by mutual agreement, may provide for the instruction of students that recognizes the cultural identity of Native American children and promotes the use of a common language for communication.

MONTANA (1995)

Code annoté du Montana

Paragraphe 1-1-510

L'anglais comme langue officielle et première langue de l'État et de son administration locale

1) L'anglais est la langue officielle et la première langue:

(a) de l'État et de son administration locale;
(b) des fonctionnaires du gouvernement et de ses employés oeuvrant dans le cadre leur fonction et de leur emploi; et
(c) des documents et registres du gouvernement.

2) Aucune loi de l'État, aucune ordonnance de l'Administration locale ou de l'Administration politique ne peut exiger qu'une langue étrangère particulière soit employée par des fonctionnaires du gouvernement et par des employés agissant dans le cadre de leur fonction ou dans des documents et registres du gouvernement exigeant qu'une langue étrangère particulière soit apprise à une école comme première langue d'un élève.

3) Le présent article n'a pas pour objectif d'enfreindre la loi fédérale ou le droit constitutionnel et d'exposer le droit constitutionnel à la liberté de parole des fonctionnaires du gouvernement et des employés agissant dans le cadre de leur fonction. Le présent article n'interdit pas aux fonctionnaires ou aux employés du gouvernement agissant dans le cadre et la fonction de leur travail d'employer une langue autre que l'anglais, ce qui comprend son usage dans un document du gouvernement ou un registre, si l'employé le choisit, ou interdit l'enseignement d'autres langues dans une école pour des objectifs éducatifs généraux ou comme langue seconde. 

4) Le présent article n'a pas pour objectif de limiter l'usage d'une autre langue par un gouvernement tribal. Un district scolaire et une tribu, par accord mutuel, peuvent prévoir l'enseignement des élèves pour reconnaître l'identité culturelle des enfants amérindiens et promouvoir l'usage d'une langue commune pour la communication.

 

NEBRASKA

Nebraska State Constitution

Article 1

Section 27 (1920)

English Language to be Official

The English language is hereby declared to be the official language of this State, and all official proceedings, records and publications shall be in such language, and the common school branches shall be taught in said language in public, private, denominational and parochial schools.

NEBRASKA (1920)

Constitution de l'État du Nebraska

Article 1er

Paragraphe 27 (1920)

L'anglais comme langue officielle

Par les présentes, la langue anglaise est déclarée langue officielle de cet État; les actes, registres et publications officiels seront dans cette langue; les disciplines scolaires communes devront être enseignées dans cette langue dans les écoles publiques, privées, confessionnelles et paroissiales.

 

NEW HAMPSHIRE

NEW HAMPSHIRE REVISED STATUTES,

CHAPTER 3-C (1995)

Section 3-C:1

Official State Language

I. The official language of the state of New Hampshire shall be English. English is designated as the language of all official public documents and records, and of all public proceedings and nonpublic sessions.

II. For the purposes of this chapter, "official public documents and records" are all documents officially compiled, published, or recorded by the state.

III. For the purposes of this chapter, "public proceedings and nonpublic sessions" mean those proceedings and sessions as defined in RSA 91-A, and includes the information recorded at such proceedings and sessions.

Section 3-C:2

Exceptions

The provisions of this chapter shall not apply:

I. To all public proceedings between the state of New Hampshire and the province of Quebec when, in the opinion of the state administrator involved in such proceedings, it may be necessary to conduct such proceedings between Quebec and New Hampshire wholly or partially in French, and to use official public documents and records during the public proceedings, which are written wholly or partially in French.

II. To instruction in foreign language courses, or other requirements of the state university system.

III. To instruction designed to aid students with limited English in a timely transition and integration into the general education system.

IV. To the promotion of international commerce, tourism, and sporting events.

V. When deemed to interfere with needs of the justice system.

VI. When the public good, public safety, health, or emergency services require the use of other languages.

VII. When expert testimony or witnesses may require a language other than English; provided, however, that for purposes of deliberation, decision making, or recordkeeping, the official version of such testimony or commentary shall be the officially translated English-language version.

Section 3-C:3

Employment

No person shall be denied employment with the state or with any political subdivision of the state based solely upon the person's lack of facility in a foreign language, except when related to bona fide job needs reflected in the exceptions listed in RSA 3-C:2.

Section 3-C:4

Interpratation

This chapter shall not be construed in any way to infringe on the rights of citizens under the state constitution or the constitution of the United States in the use of language in activities or functions conducted in the private sector. No agency or officer of the state shall place any restrictions or requirements regarding language usage for businesses operating in the private sector other than in official documents, forms, submissions, or other communications directed to governmental agencies and officers, which communications shall be in English as recognized in this chapter.

NEW HAMPSHIRE (1995)

Lois révisées du New Hampshire

CHAPITRE 3-C (1995)

Paragraphe 3-C:1

Article 3-C:1

Langue officielle de l'État

I.
La langue officielle de l'État du New Hampshire est l'anglais. L'anglais est désigné comme la langue de tous les documents publics officiels, des registres, de toutes les procédures publiques et des sessions non publiques.

II.
Pour les fins du présent chapitre, «documents publics officiels et registres» correspondent à tous les documents officiellement rassemblés, publiés, ou enregistrés par l'État.

III.
Pour les fins du présent chapitre, «procédures publiques et des sessions non publiques» désignent les procédures et sessions telles que définies dans les lois révisées annotées 91-A, et incluent l'information enregistrée à ces procédures et sessions.

Paragraphe 3-C:2

Exceptions

Les dispositions du présent chapitre ne s'appliquent pas :

I.
Aux procédures publiques entre l'État du New Hampshire et la province de Québec quand, de l'avis de l'administrateur de l'État impliqué dans ces procédures, il peut être nécessaire de mener celles-ci entre le Québec et le New Hampshire entièrement ou partiellement en français, et d'employer des documents publics officiels et des dossiers au moyen des procédures publiques, qui sont écrites complètement ou partiellement en français.

II. À l'enseignement dans les cours de langues ou à d'autres exigences du système universitaire de l'État.

III. À l'enseignement conçu pour aider les élèves dont les compétences sont limitées en anglais, à des fins de transition et d'intégration nécessaires dans le système général d'éducation.

IV. Pour la promotion du commerce international, du tourisme et d'événements sportifs.

V. Quand il sera considéré qu'il y a interférence avec les besoins du système judiciaire.

VI. Lorsque le bien public, la sécurité et la santé publique ou les services d'urgence exigent l'usage d'autres langues.

VII. Lorsque le témoignage d'experts ou de témoins peut exiger une autre langue que l'anglais, à la condition que, pour les fins des débats, du processus décisionnel ou la maintenance d'enregistrement, la version officielle dudit témoignage ou dudit commentaire soit la version en anglais officiellement traduite.

Article 3-C:3

Emploi

Nul ne sera privé d'emploi avec l'État ou avec toute subdivision politique de l'État seulement sur la base d'une absence d'habileté à connaître une langue étrangère, sauf lorsque c'est nécessaire pour effectuer un travail consciencieux tel qu'il est précisé dans les exceptions prévues dans les lois révisées annotées 3-C:2.

Article 3-C:4

Interprétation


Le présent chapitre ne peut être interprété de façon à violer les droits des citoyens, en vertu de la Constitution de l'État ou de la Constitution des États-Unis, dans leur usage linguistique lors de leurs activités menées dans le secteur privé. Aucune agence ou aucun employé de l'État ne peut imposer des restrictions ou des exigences quant à l'usage de la langue pour les affaires du secteur privé, sauf dans les documents officiels, les formulaires, les soumissions ou autres communications adressées aux agences gouvernementales et employés, lesquelles seront en anglais, comme il est reconnu dans le présent chapitre.

 

OKLAHOMA

Section XXX-1.

Official actions of state - English language.

As English is the common and unifying language of the State of Oklahoma, all official actions of the state shall be conducted in the English language, except as required by federal law.  No person shall have a cause of action against an agency or political subdivision of this state for failure to provide any official government actions in any language other than English.  Nothing in this Article shall be construed to diminish or impair the use, study, development, or encouragement of any Native American language in any context or for any purpose.  The Legislature shall have the power to implement, enforce and determine the proper application of this Article by appropriate legislation.

Added by State Question No. 751, Legislative Referendum No. 351, adopted at election held on Nov. 2, 2010 (addition proposed by Laws 2009, H.J.R. No. 1042, § 1).

OKLAHOMA (2010)

Paragraphe XXX-1

Service public officiel - langue anglaise

Comme l'anglais est la langue commune et unificatrice de l'État de l'Oklahoma, tous les actes officiels de l'État doivent être rédigés en anglais, sauf ceux exigés par la législation fédérale. Nul ne peut intenter une action en justice contre une agence ou d'une division politique de cet État parce qu'elle n'offre pas un service public officiel dans une autre langue que l'anglais. Aucune disposition du présent article ne doit être interprétée pour diminuer ou nuire à l'utilisation, à l'étude, au développement ou au soutien d'une langue amérindienne dans n'importe quel contexte ou pour n'importe quel but. La législature a le pouvoir d'appliquer, d'imposer et de déterminer la bonne interprétation du présent article par une législation appropriée.

Ajouté par une directive de l'État, n° 751, référendum législatif n° 351, adoptée à l'élection tenue le 2 novembre 2010 (ajout proposé par la loi en 2009, H.J.R. n° 1042, § 1).


 

TENNESSEE

Tennessee Code Annotated
Through 1993 Supplement

Section 4-1-404

English and Legal Language (1984)

English is hereby established as the official and legal language of Tennessee. All communications and publications, including ballots, produced by governmental entities in Tennessee shall be in English, and instruction in public schools and colleges of Tennessee shall be conducted in English unless the nature of the course would require otherwise.

TENNESSEE (1984)

Code annoté du Tennessee
par ajout en 1993

Paragraphe 4-1-404

Langue anglaise et légale (1984)


L'anglais est par la présente proclamé langue officielle et légale du Tennessee. Toutes les communications et publications, inclant les bulletins, produits par des entités gouvernementales dans le Tennessee sont en anglais, et l'enseignement dans les écoles publiques et les collèges du Tennessee est dispensé en anglais, à moins que la nature du cours ne l'exige autrement.

 

UTAH

Utah Code Annotated

Section 63-13-1.5.

Official state language

(1)
English is declared to be the official language of Utah.

(2) As the official language of this State, the English language is the sole language of the government, except as otherwise provided in this section.

(3) Except as provided in Subsection (4), all official documents, transactions, proceedings, meetings, or publications issued, conducted, or regulated by, on behalf of, or representing the state and its political subdivisions shall be in English.

UTAH (2000)

Code annoté de l'Utah

Paragraphe 63-13-1.5

Langue officielle de l'État

(1)
L'anglais est déclaré la langue officielle de l'Utah.

(2) En tant que langue officielle de cet État, la langue anglaise est l'unique langue du gouvernement, à l'exception des dispositions prévues dans cette section.

(3) À l'exception des dispositions prévues dans la sous-section (4), les transactions, les procédures, les réunions, les publications et tous les documents officiels émis, acheminés ou réglementés de la part des représentants de l'État ou de ses subdivisions politiques seront en anglais.

 

VIRGINIA

CODE OF VIRGINIA

CHAPTER 829 (1996)

CHAPTER 7

OFFICIAL LANGUAGE OF THE COMMONWEALTH

Section 7.1-42.

1) English designated the official language of the Commonwealth.

2) English shall be designated as the official language of the Commonwealth of Virginia. Except as provided by law, no state agency or local government shall be required to provide and no state agency or local government shall be prohibited from providing any documents, information, literature or other written materials in any language other than English.

VIRGINIE (1996)

CODE DE VIRGINIA,

CHAPITRE 829 (1996)

CHAPITRE 7

LANGUE OFFICIELLE DU COMMONWEALTH

Paragraphe 7.1-42

1)
L'anglais est proclamé la langue officielle du Commonwealth.

2) L'anglais est proclamé langue officielle du Commonwealth de Virginie. Sauf pour les dispositions prévues par la loi, aucun organisme de l'État ni aucune administration locale ne sera tenu de dispenser des services dans une autre langue que l'anglais, mais il ne sera interdit à aucun organisme de l'État ou d'une administration locale de fournir un document, une information, un écrit ou tout autre matériau dans une autre langue que l'anglais.

 

WYOMING

Wyoming State Statutes

Section § 8-6-101

English as official language of Wyoming:

(a)
English shall be designated as the official language of Wyoming. Except as otherwise provided by law, no state agency or political subdivision of the state shall be required to provide any documents, information, literature or other written materials in any language other than English.

(b) A state agency or political subdivision or its officers or employees may act in a language other than the English language for any of the following purposes:

(i) To provide information orally to individuals in the course of delivering services to the general public;
(ii) To comply with federal law;
(iii) To protect the public health or safety;
(iv) To protect the rights of parties and witnesses in a civil or criminal action in a court or in an administrative proceeding;
(v) To provide instruction in foreign and Native American language courses;
(vi) To provide instruction designed to aid students with limited English proficiency so they can make a timely transition to use of the English language in the public schools;
(vii) To promote international commerce, trade or tourism;
(viii) To use terms of art or phrases from languages other than the English language in documents.

WYOMING (1996)

Lois de l'État du Wyoming

Paragraphe 8-6-101

L'anglais en tant que langue officielle du Wyoming

(a)
L'anglais est désigné comme la langue officielle du Wyoming. Sauf pour ce qui est expressément prévu par la loi, aucun organisme de l'État ou aucune subdivision politique de l'État ne sera tenu de dispenser un document, une information, un écrit ou tout autre fourniture dans une autre langue que la langue anglaise.

(b) Toute agence de l'État ou toute subdivision politique, ainsi que ses fonctionnaires ou ses employés peuvent utiliser une langue autre que l'anglais dans chacun des cas suivants:

(i) Pour donner des informations individuelles à l'oral lorsqu'un service est rendu au grand public;
(ii) Respecter une loi fédérale;
(iii) Protéger la santé publique ou la sécurité;
(iv) Protéger les droits des parties et des témoins lors d'une une action civile ou criminelle dans une cour ou dans une procédure administrative;
(v) Dispenser un enseignement dans des cours de langue étrangère et amérindienne;
(vi) Dispenser une éducation conçue pour aider les élèves avec une compétence limitée en anglais, dont la langue maternelle peut servir de transition opportune à l'usage de la langue anglaise dans les écoles publiques;
(vii) Promouvoir le commerce international, les affaires ou le tourisme;
(viii) Employer les termes d'art ou expressions d'une langue autre que l'anglais dans les documents.

 

Page précédente

États-Unis

Accueil: aménagement linguistique dans le monde