Porto Rico

Porto Rico

Loi no 90 du 7 septembre 2009 modifiant la Loi électorale

Ley Núm. 90 del año 2009
Para enmendar los Artículos 1.002, 2.001, 4.018, 5.010, 5.011, 7.001 y 7.009 de la Ley Núm. 4 de 1977: Ley Electoral de Puerto Rico

LEY NUM. 90 DE 7 DE SEPTIEMBE DE 2009

EXPOSICION DE MOTIVOS

[...]

Por razón de ello, en nuestra Isla existe un sentido de cultura e idiomas compartidos como resultado de la relación histórica que por más de cien (100) años ha existido entre Puerto Rico y Estados Unidos de América.

[...]

Con la aprobación de la Ley Núm. 1 de 23 de enero de 1993, se establecieron como idiomas oficiales el español y el inglés en Puerto Rico. Ambos idiomas son utilizados indistintamente en todas las ramas del Gobierno de Puerto Rico.

No obstante el mandato estatutario antes expuesto, la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, conocida como “Ley Electoral de Puerto Rico”, guarda silencio sobre el idioma en que las papeletas electorales han de ser impresas y distribuidas.

Por su parte, la Comisión Estatal de Elecciones ha hecho caso omiso a la disposición de idiomas oficiales e históricamente ha insistido en imprimir las papeletas electorales únicamente en español, en detrimento y en violación de los derechos de aquellos residentes de Puerto Rico que sólo entienden el idioma inglés.

A raíz de esta inacción por parte de la Comisión Estatal de Elecciones, entidad con jurisdicción sobre materias electorales, se presentó ante el Tribunal de Distrito Federal para el Distrito de Puerto Rico el caso Diffenderfer v. Gómez Colón, 587 F. Supp. 2d 338 (2008). Dicho caso puso de manifiesto el impedimento monumental que confrontan los residentes de Puerto Rico que sólo dominan el idioma inglés, en poder ejercer el derecho al sufragio. Igualmente, quedó establecido que proveer papeletas electorales en ambos idiomas no conlleva costos significativos.

El resultado de ello fue ciertamente positivo, al permitir que miles de residentes de nuestra Isla que por años eran elegibles para votar pero nunca pudieron hacerlo por razón de su idioma, lograran finalmente ejercer su derecho constitucional al voto. Igualmente, fue evidente que los costos mínimos que garantizaban a estos ciudadanos el ejercer su derecho constitucional no justificaban impedirlo.

Ante lo antes planteado, esta Asamblea Legislativa entiende meritorio enmendar el texto de la Ley Electoral de Puerto Rico, a fin de exponer que en el próximo evento electoral y en todos los subsiguientes, todos los procedimientos, incluyendo los anteriores y posteriores a la elección correspondiente y los relacionados a la inscripción de electores, expedición de tarjetas de identificación de electores, información a los electores, campañas de orientación, reglamentación y la impresión de papeletas oficiales y de muestra, entre otros, se utilizarán ambos idiomas, el español y el inglés. De esta manera, expresamos nuestra intención inequívoca de reconocer, proteger y garantizar el derecho al sufragio universal de todos los ciudadanos y ciudadanas que dominan el idioma inglés, pero no el español.

DECRETASE POR LA ASAMBLEA LEGISLATIVA DE PUERTO RICO:

Sección 1.

Se enmienda el Artículo 1.002 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 1.002.-Declaración de propósitos

[...]

A fin de asegurar en forma cabal esa pureza tan necesaria al desarrollo de nuestra democracia y paralelamente garantizar la confianza del electorado puertorriqueño en unos procesos electorales libres de fraude y violencia, adoptamos la presente Ley, cuyo único fundamento es garantizar a cada ciudadano y ciudadana la misma oportunidad de participar en todas las fases del proceso político que a los demás. Reconociendo que los idiomas oficiales en Puerto Rico son el español y el inglés, entendemos que un sistema electoral en el que sólo se utilice el primero discrimina en contra de los ciudadanos que sólo hablan el inglés, basado en su origen nacional, etnia o raza, violando la Cláusula de Igual Protección de la Constitución federal.

[...]

A base de ello, en todo proceso electoral ordinario o especial que se lleve a cabo al amparo de las disposiciones de esta Ley, incluyendo los anteriores y posteriores a la elección correspondiente y los relacionados a la inscripción de electores, expedición de tarjetas de identificación de electores, información a los electores, campañas de orientación, reglamentación y la impresión de papeletas oficiales y de muestra, entre otros, se utilizarán ambos idiomas, el español y el inglés.”

Sección 2.

Se enmienda el Artículo 2.001 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 2.001.-Derechos y prerrogativas de los electores

A los efectos de garantizar el libre ejercicio de la franquicia electoral, así como lograr la más clara expresión de la voluntad del pueblo, declaramos como validos y esenciales los siguientes derechos y prerrogativas:

[...]

12) El derecho del ciudadano y ciudadana de que en todo proceso electoral ordinario o especial que se lleve a cabo al amparo de las disposiciones de esta Ley, incluyendo los relacionados a la inscripción de electores, expedición de tarjetas de identificación de electores, información a los electores, campañas de orientación, reglamentación y la impresión de papeletas oficiales y de muestra, entre otros, se utilicen ambos idiomas, el español y el inglés.

La Comisión asumirá la función afirmativa de educar al elector sobre los derechos antes enunciados a través de campañas educativas bilingües, en español e inglés.

[...]

Sección 3.

Se enmienda el Artículo 4.018 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 4.018.-Diseño de Papeletas de Primarias.-

El Presidente y el Comisionado Electoral del partido concernido dispondrán, en virtud de reglamento, respecto al contenido, diseño y forma de las papeletas de votación a usarse en las primarias.

No obstante lo dispuesto en el párrafo anterior, en todo proceso de primaria que se lleve a cabo al amparo de las disposiciones de esta ley, incluyendo los relacionados a la inscripción de electores, expedición de tarjetas de identificación de electores, información a los electores, campañas de orientación, reglamentación y la impresión de papeletas oficiales y de muestra, entre otros, se utilizarán ambos idiomas, el español y el inglés.

Sección 4.

Se enmienda el Artículo 5.010 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 5.010.-Impresión y distribución de papeletas oficiales y de muestra

Cincuenta y cinco (55) días antes de aquel en que se celebra una elección, la Comisión ordenará la impresión de las papeletas electorales que correspondan a cada precinto, después de haber aprobado su diseño y contenido. Dichas papeletas serán impresas en ambos idiomas, español e inglés, conforme se dispone en el Artículo 5.011 de esta Ley.

Sección 5.

Se enmienda el Artículo 5.011 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 5.011.-Papeleta Electoral

En toda elección general se diseñarán tres (3) papeletas bilingües de color diferente, en español e inglés, respectivamente, una de las cuales incluirá bajo la insignia del partido correspondiente a sus candidatos a Gobernador y a Comisionado Residente, otra incluirá bajo la insignia del partido correspondiente a los candidatos a Legisladores y otra donde, bajo la insignia correspondiente, se incluirá el nombre de los candidatos a alcalde y Legisladores Municipales.

Sujeto a lo dispuesto en esta Ley, la Comisión determinará mediante reglamento, el diseño y texto impreso que deberán contener las papeletas electorales a usarse en cada elección.

En cada papeleta se imprimirán, en inglés y español, respectivamente, instrucciones sobre la forma de votar. El texto de las instrucciones en inglés será el siguiente, acorde con la papeleta de que se trate:

[...]

Sección 6.

Se enmienda el Artículo 7.001 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 7.001.-Aplicación de esta Ley

Todo referéndum o plebiscito que se celebre en el Estado Libre Asociado de Puerto Rico se regirá por la legislación especial que a tal fin aprobare la Asamblea Legislativa y por las disposiciones de esta Ley en todo aquello necesario o pertinente para lo cual dicha legislación especial no hubiere dispuesto un régimen distinto.

No obstante lo dispuesto en el párrafo anterior, en todo proceso de referéndum o, plebiscito que se lleve a cabo al amparo de las disposiciones de esta ley, incluyendo los relacionados a la inscripción de electores, expedición de tarjetas de identificación de electores, información a los electores, campañas de orientación, reglamentación y la impresión de papeletas oficiales y de muestra, entre otros, se utilizarán ambos idiomas, el español y el inglés.”

Sección 7.

Se enmienda el Artículo 7.009 de la Ley Núm. 4 de 20 de diciembre de 1977, según enmendada, para que se lea como sigue:

“Artículo 7.009.- Papeleta

La Comisión Electoral diseñará e imprimirá la papeleta a usarse en todo referéndum o, plebiscito y la misma deberá contener, copiada literalmente y en español e inglés, la proposición que deba someterse a consulta o votación tal como aparezca en la Ley habilitadora del plebiscito o, referéndum en cuestión. También contendrá las instrucciones sobre la forma de votar en ambos idiomas, español e inglés.”

La Commission Électorale concevra et imprimera le vote à utiliser dans tout referendum ou, plebiscite et cette dernière devra contenir, copiée littéralement et en Espagnol et Anglais, la proposition qui doit être soumise à consultation ou à vote comme il apparaisse dans la Loi habilitadora du plebiscite ou, referendum en question. Il contiendra aussi les instructions sur la façon de voter dans les deux langues, Espagnol et Anglais."

Sección 10.

Esta Ley comenzará a regir inmediatamente después de su aprobación.

Loi no 90 de 2009
Modifiant les articles 1.002, 2.001, 4.018, 5.010, 5.011, 7.001 et 7.009 de la loi no 4 de 1977: Loi électorale de Porto Rico

LOI NO 90 DU 7 SEPTEMBE 2009

EXPOSÉ DES MOTIFS

[...]

Pour cette raison, il existe dans notre île une conscience de la culture et de langues partagées comme résultat de la relation historique de plus de cent ans entre Porto Rico et les États-Unis d'Amérique.

[...]

Avec l'adoption de la loi no 1 du 23 janvier, l'espagnol et l'anglais ont été déclarées les langues officielles à Porto Rico. Les deux langues sont utilisées indifféremment dans tous les organismes du gouvernement de Porto Rico.

Malgré le mandat statutaire qui précède, la loi no 4 du 20 décembre 1977, tel que modifiée, connue sous le nom de «Loi électorale de Porto Rico», reste muette sur la langue dans laquelle les bulletins de vote doivent être imprimés et distribués.

Pour sa part, la Commission électorale nationale a fait abstraction de l'organisation des langues officielles et a toujours insisté pour imprimer les bulletins de vote uniquement en espagnol, au détriment et en violation des droits des résidents de Porto Rico qui ne comprennent que l'anglais.

À la suite de cette inaction de la part de la Commission électorale nationale, un organisme ayant juridiction en matière électorale, a comparu devant le Tribunal de district fédéral pour le district de Porto Rico dans l'affaire Diffenderfer c. Colón Gómez, 587 F. suppl. 2e 338 (2008). Cette affaire a mis en évidence les obstacles que doivent surmonter les résidents de Porto Rico qui ne maîtrisent que l'anglais, afin d'exercer leur droit de vote. De même, il a été établi qu'offrir des bulletins de vote dans les deux langues n'entraîne pas de coûts significatifs.

Le résultat en fut certainement positif, en permettant à des milliers de résidents de notre île, alors que pendant des années ils avaient le droit de vote mais ne l'ont jamais exercé à cause de leur langue, de réussir enfin à exercer leur droit constitutionnel de voter. De même, il était évident que le coût minime garantissant à ces citoyens d'exercer leur droit constitutionnel ne justifiaient pas cet empêchement.

Compte tenu de ce qui précède, cette Assemblée législative juge important de modifier le texte de la loi électorale de Porto Rico, afin de démontrer, entre autres, lors de la prochaine élection et de toutes celles à venir, dans toutes les procédures ultérieures, y compris celles précédant et suivant les élections et celles reliées à l'inscription des électeurs, à l'émission des cartes d'identité des électeurs, aux campagnes d'information auprès des électeurs, aux campagnes d'orientation, à la réglementation et à l'impression des bulletins de vote officiels et des modèles, que les deux langues, l'espagnol et l'anglais, sont utilisées. Ainsi, nous exprimons notre volonté non équivoque de reconnaître, de protéger et de garantir le droit au suffrage universel de tous les citoyens qui ne maîtrisent que l'anglais, et non pas l'espagnol.

IL EST PROMULGUÉ PAR L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DE PORTO RICO:

Section 1

Est modifié l'article 1.002 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 1.002. Déclaration d'intention

[...]

Afin d'assurer intégralement cette pureté tellement nécessaire au développement de notre démocratie et parallèlement d'assurer la confiance de l'électorat portoricain dans des élections libres de fraude et de violence, nous adoptons la présente loi, dont le seul fondement est d'assurer à chaque citoyen la même possibilité de participer à toutes les phases du processus politique. Reconnaissant que les langues officielles à Porto Rico sont l'espagnol et l'anglais, nous comprenons qu'un système électoral dans lequel n'est utilisé que la première langue est discriminatoire contre les citoyens qui ne parlent l'anglais, car il est fondé sur leur origine nationale, ethnique ou raciale, en violation de la clause de protection égale de la Constitution fédérale.

[...]

Sur cette base, dans tout processus électoral normal ou spécial qui a lieu en vertu des dispositions de la présente loi, y compris les procédures avant et après une élection et celles reliées, entre autres, à l'inscription des électeurs, à l'émission des cartes d'identité des électeurs, aux campagnes d'information des électeurs, aux campagnes d'orientation, à la réglementation, à l'impression des modèles et des bulletins de vote officielschantillon, entre autres, les deux langues, l'espagnol et l'anglais, sont utilisées."

Section 2

Est modifié l'article 2.001 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 2.001 - Droits et privilèges des électeurs

Afin de garantir le libre exercice du droit de vote et de partager la plus claire expression de la volonté du peuple, nous déclarons comme valide et essentiel les droits et privilèges suivants:

[...]

12) Le droit des citoyens, au cours de tout le processus électoral ordinaire ou extraordinaire doit être effectuée en vertu des dispositions de la présente loi, y compris ceux, entre autres, reliés à l'inscription des électeurs, à l'émission des cartes d'identité des électeurs, à l'information des électeurs, aux campagnes d'orientation, à la réglementation, à l'impression des bulletins de vote officiels et des modèles, l'échantillon, d'utiliser les deux langues, l'espagnol et l'anglais. 

La Commission électorale doit assumer le rôle positif d'instruire les électeurs sur les droits énoncés précédemment au moyen de campagnes d'éducation bilingues, en espagnol et en anglais.

[...]

Section 3

Est modifié l'article 4.018 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 4.018 - Conception des bulletins des primaires

Le président et le commissaire aux élections de la partie concernée doivent, en vertu des règlements, respecter le contenu, la conception et la forme des bulletins de vote utilisés dans les primaires.

Nonobstant les dispositions du paragraphe précédent, tout le processus des primaires doit être effectué en vertu des dispositions de la présente loi, y compris les modalités reliées, entre autres, à l'inscription des électeurs, à l'émission des cartes d'identité des électeurs, à l'information auprès des électeurs, aux campagnes d'orientation, à la réglementation, à l'impression des bulletins de vote officiels et des modèles, en utilisant les deux langues, l'espagnol et l'anglais.

Section 4

Est modifié l'article 5.010 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 5.010.- Impression et distribution des bulletins de vote officiels et des modèles

Cinquante-cinq jours avant la date d'une élection, la Commission électorale doit ordonner l'impression des bulletins de vote correspondant à chaque scellé, après en avoir approuvé sa conception et son contenu. Ces bulletins seront imprimés dans les deux langues, en espagnol et en anglais, comme l'exige l'article 5.011 de la présente loi

Section 5.

Est modifié l'article 5.011 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 5.011. Bulletin de vote

Dans toute élection générale il doit être prévu trois bulletins de vote bilingues de couleurs différentes, respectivement en espagnol et en anglais, dont l'un comportant le logo de la bannière du parti correspondant à ses candidats pour le gouverneur et le commissaire résident, un autre comprenant celui de la bannière du parti correspondant aux candidats pour les législatives et un autre où, sous le logo correspondant, comprenant les noms des candidats pour les élections municipales.

Sous réserve des dispositions de la présente loi, la Commission doit établir, par règlement, la conception et le texte imprimé que doivent contenir les bulletins de vote utilisés lors de chaque élection.

Dans chaque bulletin de vote doivent être imprimés, respectivement en anglais et en espagnol, les instructions sur les modalités du vote.

[...]

Section 6

Est modifié l'article 7.001 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 7.001. Application de la présente loi

Tout référendum ou plébiscite qui se tiendra dans l'État libre et associé de Porto Rico est régi par la législation spéciale que l'Assemblée législative a approuvée à cette fin et par les dispositions de la présente loi pour toutes les questions nécessaires ou appropriées pour lesquelles il n'existe pas de législation particulière prévue dans un régime différent.

Nonobstant ce qui précède, dans tout processus de référendum ou de plébiscite tenu en vertu des dispositions de la présente loi, y compris celles reliées, entre autres, à l'inscription des électeurs, à l'émission des cartes d'identité des électeurs, à l'information auprès des électeurs, aux campagnes d'orientation, à la réglementation, et à l'impression des bulletins de vote officiels et des modèles, l'échantillon, les deux langues, l'espagnol et l'anglais, sont utilisées."

Section 7

Est modifié l'article 7.009 de la loi no 4 du 20 décembre 1977, selon qu'il a été modifié, pour se lire comme suit:

"Article 7.009.-Bulletins de vote

La Commission électorale conçoit et imprime les bulletins de vote qui sont utilisées lors d'un référendum ou d'un plébiscite et ceux-ci doivent contenir, rédigée mot à mot en espagnol et en anglais, la proposition soumise à la consultation ou à la votation, comme il apparaît dans la loi permettant le référendum ou dans toute question référendaire. Ces bulletins de vote contiennent également des instructions sur la façon de voter dans les deux langues, en espagnol et en anglais."

Section 10

La présente loi entre immédiatement en vigueur après sa promulgation.


 

Page précédente

Porto Rico