Singapour

Constitution (1995)

(Dispositions linguistiques)

Constitution (Edition 1995)

Section 44

Qualifications for Membership of Parliament

2) A person shall be qualified to be elected or appointed as a Member of Parliament if:

(e) he is able, with a degree of proficiency sufficient to enable him to take an active part in the proceedings of Parliament, to speak and, unless incapacitated by blindness or other physical cause, to read and write at least one of the following languages, that is to say, English, Malay, Mandarin and Tamil;

Section 53

Use of Languages in Parliament

Until the Legislature otherwise provides, all debates and discussions in Parliament shall be conducted in Malay, English, Mandarin, or Tamil.

Section 123

Citizenship by Registration

1)
Subject to the provisions of this Constitution, any person resident in Singapore of or over the age of 21 years may, on application being made therefor in the prescribed form, be registered as a citizen of Singapore if he satisfies the Government that he :

e) has an elementary knowledge of one of the following languages, namely, Malay, English, Mandarin and Tamil: Provided that the Government may exempt an applicant who has attained the age of 45 years or who is deaf or dumb from compliance with this paragraph.

Section 127

Citizenship by Naturalization

1)
Subject to clause (4), the Government may, upon application made by any person of or over the age of 21 years who is not a citizen of Singapore, grant a certificate of naturalization to that person if the Government is satisfied -

c) that he has an adequate knowledge of the national language.

Section 150

Proclamation of Emergency

5) (a) Subject to Paragraph (b), no provision of any ordinance promulgated under this article, and no provision of any Act which is passed while a Proclamation of Emergency is in force and which declares that the law appears to Parliament to be required by reason of the emergency, shall be invalid on the ground of inconsistency with any provision of this Constitution.

(b) Paragraph (a) shall not validate any provision inconsistent with:

(iii) the provisions of this Constitution relating to religion, citizenship or language.

Section 152

Minorities and Special Position of Malays

(1)
It shall be the responsibility of the Government constantly to care for the interests of the racial and religious minorities in Singapore.

2) The Government shall exercise its functions in such manner as to recognize the special position of the Malays, who are the indigenous people of Singapore, and accordingly it shall be the responsibility of the Government to protect, safeguard, support, foster and promote their political, educational, religious, economic, social and cultural interests and the Malay language.

Section 153

Muslim Religion

The Legislature shall by law make provision for regulating Muslim religious affairs and for constituting a Council to advise the President in matters relating to the Muslim religion.

Section 153A

Official languages and national language

1) Malay, Mandarin, Tamil and English shall be the 4 official languages in Singapore.

2) The national language shall be the Malay language and shall be in the Roman script:

Provided that —

(a) no person shall be prohibited or prevented from using or from teaching or learning any other language; and

(b) nothing in this Article shall prejudice the right of the Government to preserve and sustain the use and study of the language of any other community in Singapore.

Constitution (version 1995)

Article 44

Aptitudes pour devenir membre du Parlement

2) Quiconque est apte à être élu ou désigné comme membre du Parlement si:

e) il est capable, avec un degré de maîtrise suffisante pour lui permettre de prendre part activement aux travaux du Parlement, de parler et, à moins d'être aveugle ou handicapé physiquement, de lire et écrire au moins l'une des langues suivantes, c'est-à-dire l'anglais, le malais, le mandarin et le tamoul;

Article 53

Utilisation des langues au Parlement

Jusqu'à ce que la Législature n'en décide autrement, tous les débats et toutes les discussions au Parlement doivent être menés en malais, en anglais, en mandarin ou en tamoul.

Article 123

Citoyenneté par inscription

1) Sous réserve des dispositions de la présente Constitution, toute personne résidant à Singapour âgée de 21 ans ou plus peut, sur demande faite selon la forme prescrite, se faire inscrire comme citoyen de Singapour si elle répond aux conditions du gouvernement:

e) en possédant une connaissance suffisante de l'une des langues suivantes, à savoir le malais, l'anglais, le mandarin et le tamoul : pourvu que le gouvernement puisse exempter un requérant qui a atteint l'âge de 45 ans ou qui est sourd ou muet, conformément au présent paragraphe.

Article 127

Citoyenneté par naturalisation

1)
Sous réserve de la clause 4, le gouvernement peut, à la demande faite par toute personne âgée de 21 ans ou plus, qui n'est pas citoyen de Singapour, accorder un certificat de citoyenneté à cette personne si elle remplit les conditions :

c) avoir une connaissance adéquate de la langue nationale.

Article 150

Proclamation d'urgence

5)
(a) Sous réserve du paragraphe b), aucune disposition d'une ordonnance promulguée en vertu du présent article ni aucune disposition d'un loi adoptée lors d'une proclamation d'urgence entrée en vigueur et déclarant que la loi semble nécessaire au Parlement en raison d'un état d'urgence, ne peut être valide en raison de l'incompatibilité avec une disposition de la présente Constitution.

(b) L'alinéa a) ne doit pas servir à valider une disposition incompatible avec:

(iii) les dispositions de la présente Constitution concernant la religion, la citoyenneté ou la langue.

Article 152

Minorités et situation particulière des Malais

1)
Il relève de la responsabilité du gouvernement  de se soucier constamment des intérêts des minorités raciales et religieuses à Singapour.

2) Le gouvernement doit exercer ses fonctions de manière à reconnaître la situation particulière des Malais, qui forment la population indigène de Singapour; en conséquence, il a la responsabilité de protéger, sauvegarder, soutenir, encourager et promouvoir leurs intérêts politiques, éducatifs, religieux, économiques, sociaux et culturels ainsi que la langue malaise.

Article 153

Religion musulmane

L'Assemblée législative doit par la loi prévoir de réglementer les affaires religieuses musulmanes et constituer un Conseil pour informer le président sur les questions touchant la religion musulmane.

Article 153A

Langues officielles et langue nationale

1) Le malais, le mandarin, le tamoul et l'anglais sont les quatre langues officielles de Singapour.

2) La langue nationale est le malais et elle est en alphabet romain :

Pourvu que :

(a) nul ne soit interdit ou empêché d'employer ou d'apprendre une autre langue; et

(b) rien dans le présent article ne porte atteinte au droit du gouvernement de préserver et de soutenir l'usage et l'étude de la langue de toute autre communauté de Singapour.

Page précédente

 

Singapour

Accueil: aménagement linguistique dans le monde