(République de Chine)

Taiwan

Loi fondamentale sur le hakka

(2010)

Hakka Basic Act (2010)

Article 1

To implement the essence of multiculturalism in the Constitution, this Act is formulated to pass down Hakka language and culture, develop Hakka cultural industries, promote Hakka affairs, secure the collective rights and interests of the Hakka ethnic group, and establish harmonious coexistence with common prosperity.

Article 2

The terms and definitions of this Act are specified as follows:

1. Hakka refers to people who have Hakka blood or Hakka origin, and those who identify themselves as Hakka.

2. Hakka ethnic group refers to the group that consists of Hakka.

3. Hakka language refers to the Hakka dialects spoken in Taiwan, including Sixian, Hailu, Daipu, Raoping, Zhoan, and various Hakka idiomatic or modern expressions which are independently preserved in different areas.

4. Hakka population refers to the statistics results of the Hakka census conducted by Council for Hakka Affairs, Executive Yuan.

5. Hakka affairs refer to public affairs related to the Hakka ethnic group.

Article 3

Executive Yuan shall hold cross-ministry Chief Conference to coordinate and examine the affairs pertinent to this Act.

Article 4

The government shall regularly hold National Conference for Hakka to investigate, discuss, coordinate and promote nationwide Hakka affairs.

Article 5

The rights and interests of the Hakka ethnic group should be taken into consideration when governmental policies and regional development plans are formulated.

Article 6

1) To enhance the inheritance and development of the Hakka language, culture and cultural industries, Council for Hakka Affairs, Executive Yuan shall give priority of Hakka culture development to the counties (towns, cities, districts) whose Hakka population consists of more than one-third of its total population.

2) Those areas that are given the priority should promote Hakka language as an official language. Civil servants and teachers there should improve their Hakka language proficiency; those who are granted Certificate of Hakka language Proficiency can be rewarded.

Article 7

The government should include subjects related to Hakka affairs in the Civil Service Exams to meet the demand of Hakka public affairs.

Article 8

The government should conduct the Hakka language proficiency certificate examination and popularize Hakka language so as to encourage the cultivation of talented Hakka; it should also establish a Hakka language database so as to encourage not only the reservation and inheritance but also the research and development of Hakka language.

Article 9

1) Governmental institutions should provide accessible language environments for the Hakka language users for communication needs.

2) People who actively provide such needs should be rewarded.

Article 10

The government should provide incentives to schools, families, and communities to develop learning environments for practicing Hakka so as to promote Hakka language.

Article 11

The government should actively offer incentives for Hakka academic research, and encourage universities to establish Hakka colleges, departments, graduate institutes and degree programs so as to develop and strengthen the Hakka knowledge system.

Article 12

The government should protect the media access rights for the Hakka ethnic group, legislate for national broadcasting and television channels specialized for the Hakka; it can provide incentives or subsidies for the broadcasting and television enterprises that produce programs related to the Hakka language and culture.

Article 13

The government should actively build global connections between Hakka ethnic groups and make Taiwan a center for global Hakka cultural exchange and research.

Article 14

The government should establish National Hakka Day to highlight the Hakka ethnic group’s contribution to multiculturalism in Taiwan.

Article 15

This Act shall be enforced from the date of promulgation.

Loi fondamentale sur le hakka (2010)

Article 1er

Pour mettre en œuvre l'essentiel du multiculturalisme dans la Constitution, la présente loi est formulée pour transmettre la langues et la culture hakka, développer les industries culturelles hakka, promouvoir les affaires hakka, garantir les droits et intérêts collectifs du groupe ethnique hakka et établir une coexistence harmonieuse dans une prospérité commune.

Article 2

Les termes et définitions de la présente loi sont spécifiés comme suit:

1. Hakka désigne les personnes qui ont le sang hakka ou l'origine hakka et celles qui s'identifient comme des Hakka.

2. Groupe ethnique hakka fait référence au groupe constitué de Hakka.

3. Langue hakka désigne les dialectes hakka parlés à Taïwan, y compris à Sixian, Hailu, Daipu, Raoping, Zhoan, ainsi que diverses expressions idiomatiques ou modernes du hakka, qui sont conservées de façon distincte dans différentes régions.

4. Population hakka renvoie aux résultats statistiques du recensement hakka effectué par le Conseil pour les affaires hakka et le Yuan exécutif.

5. Affaires hakka se rapportent aux affaires publiques reliées au groupe ethnique hakka.

Article 3

Le Yuan exécutif doit tenir une conférence interministérielle principale pour coordonner et examiner les affaires pertinentes à la présente loi.

Article 4

Le gouvernement doit tenir régulièrement une conférence nationale sur les Hakka pour enquêter, discuter, coordonner et promouvoir les affaires hakka à l'échelle nationale.

Article 5

Les droits et les intérêts du groupe ethnique hakka doivent être pris en compte lors de la formulation des politiques gouvernementales et des programmes de développement régional.

Article 6

1) Pour renforcer l'héritage et le développement de la langue, de la culture et des industries culturelles hakka, le Conseil pour les affaires hakka et le Yuan exécutif doivent accorder la priorité au développement de la culture hakka aux comtés (villes, cités et districts) dont la population hakka comprend plus du tiers de la population totale.

2) Les domaines prioritaires doivent promouvoir la langue hakka en tant que langue officielle. Les fonctionnaires et les enseignants doivent améliorer leur maîtrise de la langue hakka; ceux qui obtiennent un certificat de maîtrise de la langue hakka peuvent recevoir une prime.

Article 7

Le gouvernement doit inclure des matières liés aux affaires hakka dans les examens de la fonction publique pour répondre à la demande des affaires publiques hakka.

Article 8

Le gouvernement doit procéder à l'examen du certificat de maîtrise de la langue hakka et vulgariser le langage hakka afin d'encourager la culture des Hakka doués; il doit également établir une base de données en langue hakka afin d'encourager non seulement sa préservation et son patrimoine, mais aussi la recherche et le développement de la langue hakka.

Article 9

1) Les institutions publiques doivent prévoir un environnement linguistique accessible aux locuteurs du hakka pour les besoins de communication.

2) Les personnes qui fournissent activement de tels besoins sont tenues de recevoir une prime.

Article 10

Le gouvernement doit prévoir des incitations aux écoles, aux familles et aux communautés pour développer des environnements d'apprentissage concernant la pratique du hakka dans le but de promouvoir cette langue.

Article 11

Le gouvernement doit offrir activement des incitations pour la recherche universitaire hakka et encourager les universités à fonder des collèges, des départements, des instituts d'études supérieures et des programmes d'études hakka afin de développer et de renforcer l'ensemble des connaissances du hakka.

Article 12

Le gouvernement doit protéger les droits d'accès aux médias pour le groupe ethnique hakka, légiférer favoriser les chaînes nationales de télévision et de radiodiffusion spécialisées en hakka; il peut offrir des incitations ou des subventions aux entreprises de radiodiffusion et de télévision qui produisent des programmes liés à la langue et à la culture hakka.

Article 13

Le gouvernement doit établir activement des liens internationaux entre les groupes ethniques hakka et faire de Taïwan un centre d'échanges et de recherches sur la culture hakka internationale.

Article 14

Le gouvernement doit prévoir une journée nationale de la hakka pour souligner la contribution du groupe ethnique hakka au multiculturalisme de Taiwan.

Article 15

La présente loi doit entrer en vigueur à compter de la date de sa promulgation.

Page précédente


Taiwan

Accueil: aménagement linguistique dans le monde