Référendum du Royaume-Uni du 24 juin 2016
sur l'Union européenne - le Brexit

À l'échelle du Royaume-Uni, 52 % des citoyens ont voté pour la sortie ("Leave") de l'Union européenne, le Brexit. Si les citoyens de l'Angleterre et du pays de Galles, dans une proportion de 53 %, ont également voté pour la sortie de l'UE, les habitants de la ville de Londres (60 %) et de la ville de Cardiff (60 %) au pays de Galles, ainsi que les habitants de l'Écosse (62 %), de l'Irlande du Nord (56 %) et de l'enclave de Gibraltar (95,9 %), ont préféré voter pour le maintien ("Remain") dans l'Union européenne.   

Le référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’UE révèle une profonde division du peuple britannique sur cette question. La fracture la plus évidente montre que les jeunes sont majoritairement pro-européens, alors que les plus âgés sont «eurosceptiques». Cette division générationnelle recoupe aussi une fracture sociale au sein de l’électorat britannique: plus les gens sont instruits, plus ils sont favorables au maintien dans l'Union. Enfin, le dernier marqueur des divisions concerne la répartition géographique: la province anglaise a voté contre l'UE, mais les Celtes (Écossais et Irlandais) ont voté pour l'UE. Selon le journaliste Peter Kellner : «C’est la province anglaise contre Londres et les Celtes.»

Parmi les défis engendrés par ce Brexit, il faut compter sur la détermination de la première ministre de l'Écosse (à 62% pour le maintien) de tenir un référendum pour inviter les Écossais à exprimer leur détermination à continuer d'appartenir à l'Union européenne. De plus, le gouvernement de Belfast en Irlande du Nord (à 56% pour le maintien) pourrait s'inquiéter de ce que les échanges commerciaux avec la république d'Irlande du Nord en arrivent à se détériorer. Enfin, le territoire de Gibraltar (à 96% pour le maintien) exprime ses inquiétudes à l'idée que de nouvelles barrières tarifaires et autres viennent à rendre plus difficiles les échanges avec l'Espagne. Les Britanniques espèrent sans doute que leur sortie de l'Union européenne permettra au Royaume-Uni de renouer avec son glorieux passé de grande puissance impériale. Une histoire à suivre!

Page précédente

Royaume-Uni - Écosse - Irlande du Nord - Pays de Galles - Gibraltar

Accueil: aménagement linguistique dans le monde