Lietuvos Respublikos
(
République de Lituanie)

Lituanie

Lois diverses

Dispositions linguistiques

1) Loi sur la police (1990)
2) Loi sur l'éducation (1991)
3)
Loi modifiant la loi sur les tribunaux (1994)
4) Loi sur l'autonomie locale (1994)
5) Règlement du Seimas (1994)
6) Loi sur la protection du consommateur (1994)
7) Loi sur la lutte contre le tabac (1995)
8) Loi sur les raisons sociales (1999)
9) Loi sur l'administration publique (1999)
10) Loi sur l'enseignement supérieur (2000)
11)
Code civil (2000)
12) Loi sur l'information au public (2000)
13) Loi sur les marques de commerce (2000)

14) Loi sur la citoyenneté (2002)

Law on Police

12 November 1990 No. I-851

Invalid on 05.01.2003

Vilnius

Article 25.

The Process of Joining and the Legal Regulations of Service in the Police


Citizens of the Republic of Lithuania who are 18 years of age or over, who have a command of the national language, and who, by their educational, professional and physical qualifications, personal qualities, and state of health, are capable of performing the duties of a police officer, may join the police on a voluntary and selective basis.

Article 45.

Remuneration of Police Officers


The salary of police officers shall comprise their basic salary (monthly wages) calculated according to their rank, qualification category, and length of service, as well as additional allowances (in accordance with the Labour Code) for working on days off, holidays, at night, and overtime. In addition, police officers shall be paid supplementary wages for the place and conditions of service and for knowledge of a foreign language, as well as family allowances, special commissions for secret work, relocation allowances, one time benefits, and other payments.

Loi sur la police

Le 12 novembre 1990, no I-851

(Invalidée le 5 janvier 2003)

Vilnius

Article 25

Processus d'adhésion et Règlements juridique du Service de la police

Les citoyens de la république de Lituanie qui ont 18 ans ou plus, qui ont une maîtrise de la langue nationale, et qui, par leurs qualifications professionnelles et physiques, leurs qualités personnelles et leur état de santé, sont capables d'exercer les fonctions d'un agent de police, peuvent se joindre à la police sur une base volontaire et sélective.

Article 45

Rémunération des agents de police


Le salaire des agents de police doit comprendre leur salaire de base (salaire mensuel), calculé selon leur rang, la catégorie de leurs qualifications, et la durée du service, ainsi que les allocations supplémentaires (en conformité avec le Code du travail) pour le travail des jours de congé, les vacances, le travail de nuit et les heures supplémentaires. En outre, les policiers reçoivent un salaire supplémentaire pour le lieu et les conditions de service et la connaissance d'une langue étrangère, ainsi que les allocations familiales, des commission spéciales pour un travail secret, des primes de déménagement, des garanties en bénéfice et d'autres paiements.


 

Law on education
(
Mokslo įstatymas)

25 June 1991 No. I-1489

Vilnius

(As last amended on 21 January 2010 – No XI-668)

Article 10.

The Language of Instruction

1) The language of instruction at Lithuanian schools of the Republic of Lithuania shall be Lithuanian.

2) Populous and compact communities of ethnic minorities in the Republic of Lithuania shall be provided facilities for having public or maintained pre-school institutions, schools of general education and lessons in the mother tongue. Parents (guardians, foster parents) shall choose for the children a pre-school institution or a school of general education with instruction in an appropriate language.

3) For small and non-compact ethnic communities, classes or optional courses as well as Sunday schools may be set up at public schools of general education for the purpose of learning or acquiring a better knowledge of the mother tongue.

4) In non-Lithuanian educational institutions, Lithuanian language and literature shall be taught in Lithuanian. If the parents or children so desire, facilities shall be provided for studying other subjects in the Lithuanian language as well.

5) All secondary schools of general education must ensure a command of the Lithuanian language in accordance with the standards established by the Ministry of Education and Science.

6) Facilities shall be provided throughout the territory of the Republic of Lithuania to have instruction in the Lithuanian language.

Article 26.

The Organisation of the Educational Process

1) Educational institutions of the Republic of Lithuania shall function according to the syllabus and national curricula approved or co-ordinated in the prescribed manner by the Ministry of Education and Science. The contents and methods of teaching must be in accordance with the tasks of the educational institution and the needs of society. The contents of teaching of separate types and levels of schools shall be co-ordinated among the schools.

2) It shall be prohibited to propagate racial, national, religious, social hatred and superiority, to spread militaristic and other ideas which are against the universally accepted principles of international law and humanism.

3) The curricula of educational institutions of ethnic minorities may be supplemented by the elements of ethnic culture.

4) At secondary schools of general education, in addition to Lithuanian, other languages shall be taught depending on the preference of the parents and the facilities available at the school.

Article 28.

Network of Education Providers

6)
The municipality must have a sufficient network of providers of primary, basic, secondary and non-formal education programs, thus ensuring individuals’ learning and securing their right to learn in the State language, as well as a network of institutions that provide assistance to learners, teachers and schools.

7) In localities where a national minority traditionally constitutes a substantial part of the population, upon that community's request, the municipality assures the possibility of learning in the language of the national minority.

Article 30.

The Right to Study in the State Language and in the Mother Tongue

1)
Instruction in the Lithuanian state language and study of the Lithuanian state language is guaranteed to all citizens of the Republic of Lithuania and aliens having a permanent or provisional residence permit in the Republic of Lithuania.

2) At those general education and non-formal education schools, the by-laws of which (respecting the requests of parents and learners) provide for teaching in a language of an ethnic minority and fostering of the ethnic minority's culture, the teaching process is conducted or certain subjects are taught in the language of the ethnic minority. The subject of the Lithuanian State language is a constituent part of the curriculum at such schools. In such schools:

1. the primary and basic curricula are implemented in the language of the ethnic minority, while selected curriculum subjects may be taught in the Lithuanian State language, upon the parents' (guardians’, curators’) request;

2. the secondary curriculum is implemented in the language of the ethnic minority. Curriculum subjects selected by the learners may be taught in the Lithuanian state language;

3. State-run and municipal pre-schools and general education schools provide opportunities for learners who belong to ethnic minorities to have supplementary study of their mother tongue; this is subject to the existence of a real need and the availability of a specialist of that language and if the teaching process is organised in another language.

3) A person who belongs to an ethnic minority may study his mother tongue at a school that implements non-formal education programs or with another education provider.

4) The children of persons who have the right to permanently or provisionally reside in the Republic of Lithuania are granted the possibility of studying the Lithuanian State language, of receiving education in the Lithuanian State language and (when possible) of studying their mother tongue.

5) All schools that provide general education must ensure mastery of the Lithuanian State language, meeting a standard prescribed by the Ministry of Education and Science.

Loi sur l'éducation
(Mokslo įstatymas)

Le 25 juin 1991, no I-1489

Vilnius

(Modifiée au 21 janvier 2010 - no XI-668)

Article 10

Langue d'enseignement

1)
La langue d'enseignement dans les écoles lituaniennes de la république de Lituanie est le lituanien.

2) Les communautés compactes et peuplées des minorités ethniques dans la république de Lituanie doivent bénéficier d'installations pour des établissements publics préscolaires, des écoles d'enseignement général et de cours dans la langue maternelle. Les parents (tuteurs, parents adoptifs) doivent choisir pour les enfants un établissement préscolaire ou une école d'enseignement général dont l'instruction est dans la langue appropriée.

3) Pour les petites communautés ethniques dispersées, des classes, des cours facultatifs ainsi que des écoles du dimanche peuvent être mis en place dans les écoles publiques d'enseignement général dans le but de d'apprendre ou d'acquérir une meilleure connaissance de la langue maternelle.

4) Dans les établissements d'enseignement non lituaniens, la langue et la littérature lituaniennes sont dispensées en lituanien. Si les parents ou les enfants le souhaitent, des facilités sont prévues pour étudier d'autres matières dans la langue lituanienne.

5) Toutes les écoles secondaires d'enseignement général doivent assurer une maîtrise de la langue lituanienne, conformément avec les normes établies par le ministère de l'Éducation et des Sciences.

6) Des facilités sont prévues sur tout le territoire de la république de Lituanie pour recevoir son instruction en lituanien.

Article 26

Organisation des activités pédagogiques

1) Les établissements d'enseignement de la république de Lituanie doivent fonctionner selon les plans de cours et les programmes nationaux approuvés ou coordonnés selon la manière prescrite par le ministère de l'Éducation et des Sciences. Le contenu et les méthodes d'enseignement doivent être conformes avec les tâches de l'établissement d'enseignement et les besoins de la société. Le contenu de l'enseignement des types distincts et des niveaux d'écoles doit être coordonné entre les écoles.

2) Il est interdit de propager raciale, nationale, religieuse, la haine sociale et la supériorité, à répandre des idées militaristes et d'autres qui sont contre les principes universellement reconnus du droit international et de l'humanisme.

3) Les programmes des établissements d'enseignement des minorités ethniques peuvent être complétées par les éléments de la culture ethnique.

4) Dans les écoles secondaires d'enseignement général, d'autres langues en plus du lituanien doivent être enseignées, selon la préférence des parents et des installations disponibles à l'école.

Article 28

Réseau d'établissements d'enseignement

6)
La municipalité doit posséder un réseau suffisant d'établissements dispensant des programmes d'enseignement préscolaire, primaire, secondaire et non formel, assurant ainsi l'apprentissage des individus et garantissant leur droit de s'instruire dans la langue officielle, ainsi que d'un réseau d'institutions qui fournissent une aide aux élèves, aux enseignants et aux écoles.

7) Dans les localités où une minorité nationale constitue traditionnellement une partie importante de la population, la municipalité doit, à la demande de cette communauté, assurer la possibilité de s'instruire dans la langue de la minorité nationale.

Article 30

Droit d'étudier dans la langue officielle et dans la langue maternelle

1)
L'instruction dans la langue officielle lituanienne et l'étude de la langue officielle lituanienne sont garanties à tous les citoyens de la république de Lituanie et aux étrangers ayant leur résidence permanente ou une autorisation provisoire de la république de Lituanie.

2) À ces écoles d'enseignement général et d'enseignement informel, les règlements administratifs qui (en respectant les demandes des parents et des élèves) assurent un enseignement dans la langue d'une minorité ethnique et la promotion de la culture de la minorité ethnique, les activités pédagogiques ou certaines matières sont dispensées dans la langue de la minorité ethnique. La langue officielle lituanienne comme matière est un élément constitutif du programme d'études de ces écoles. Dans ces écoles:

1. les programmes d'études préscolaires et primaires sont dispensés dans la langue de la minorité ethnique, alors que les matières choisies dans les programme peuvent être enseignées dans la langue officielle lituanienne, à la demande des parents (tuteurs, curateurs, etc.);

2. le programme du secondaire est dispensé dans la langue de la minorité ethnique. Les matières du programme choisies par les élèves peuvent être enseignées dans la langue officielle de la Lituanie;

3. les écoles maternelles et les établissements d'enseignement gérés par l'État et par les municipalités doivent offrir des possibilités pour les élèves appartenant à des minorités ethniques de poursuivre leurs études dans leur langue maternelle, ce qui est subordonné à l'existence d'un besoin réel et de la disponibilité de spécialistes de cette langue et si les activités d'enseignement sont organisées dans une autre langue.

3) Toute personne membre d'une minorité ethnique peut étudier sa langue maternelle dans une école qui dispense des programmes d'éducation informel ou avec un autre établissement d'enseignement.

4) Les enfants des parents, qui ont le droit de façon permanente ou provisoire de séjourner dans la république de Lituanie, se voient accorder la possibilité d'étudier la langue officielle lituanienne, de recevoir un enseignement dans la langue officielle lituanienne et si possible d'étudier dans leur langue maternelle.

5) Toutes les écoles qui dispensent un enseignement général doivent assurer la maîtrise de la langue officielle lituanienne et répondre aux normes prescrites par le ministère de l'Éducation et de la Science.

Law Amending the law on Courts

(Official translation)

31 May 1994, No. I-480

Vilnius

(A new version of 24 January 2002 No IX-732)

(as last amended by 6 November 2008 No X -1772)

Article 8.

The Language of Court Proceedings

1) Court proceedings in the Republic of Lithuania shall be conducted in the state language. Persons who do not know the Lithuanian language shall be guaranteed the right to participate in court proceedings through the interpreter. This right shall also be guaranteed to persons who do not know the Lithuanian language and wish to speak during court proceedings in their native language or any other language designated by them.

2) The costs of interpreter's services shall be covered from the state budget.

Loi modifiant la loi sur les tribunaux

(Traduction non officielle)

Le 31 mai 1994, no I-480

Vilnius

(Nouvelle version du 24 Janvier 2002, no IX-732)

(Modifiée au 6 novembre 2008, no X -1772)

Article 8

Langue de la procédure judiciaire

1) La procédure judiciaire en république de Lituanie doit se dérouler dans la langue officielle. Les personnes qui ne connaissent pas la langue lituanienne ont le garantie de pouvoir participer aux instances judiciaires au moyen d'un interprète. Ce droit est également garanti à ceux qui ne connaissent pas la langue lituanienne et qui désirent recourir au cours de la procédure judiciaire à leur langue maternelle ou à toute autre langue désignée par eux.

2) Les coûts des services d'interprète sont assumés par le budget de l'État.

Law on Local Self-Government
(Vietos savivaldos įstatymas)

7 July 1994 No I-533

Vilnius

(Last amended by 25 November 2010 – No XI-1174)

Article 7.

State (delegated by the State to municipalities) functions shall be as follows:

13) control of use and accuracy of the State language;

Loi sur l'autonomie locale
(
Vietos savivaldos įstatymas)

Le 7 juillet 1994, no I-533

Vilnius

(Modifiée au 25 novembre 2010, no XI-1174)

Article 7

Les fonctions des délégués de l'État dans les municipalités sont les suivantes:

13) le contrôle de l'emploi et de la précision de la langue officielle;

Seimas of the Republic of Lithuania Statute

(Lietuvos Respublikos Seimo statutas)

17 February 1994 No I-399

Vilnius

(As last amended on 16 November 2010 — No XI-1131)

Article 95.

The Language of the Seimas Sittings


The sittings of the Seimas shall be held in the Lithuanian language. Guests, experts or witnesses who do not know the language shall have the right to speak in another language, provided they notify the Secretariat of the Seimas sittings thereof no later than six hours in advance; the Secretariat must see to it that translation is provided.
 

Règlement du Seimas de la république de Lituanie

(Lietuvos Respublikos Seimo statutas)

Le 17 février 1994, no I-399

Vilnius

(Modifié au 16 novembre 2010, no XI-1131)

Article 95

Langue des assemblées du Seimas

Les assemblées du Seimas se tiennent dans la langue lituanienne. Les invités, les experts ou les témoins, qui ne connaissent pas le lituanien ont le droit de s'exprimer dans une autre langue, à la condition qu'ils avertissent le secrétariat du Seimas au moins six heures avant l'assemblée; le secrétariat doit veiller à ce que la traduction en lituanien soit prévue.



 

Law on Consumer Protection

(Vartotojų teisių apsaugos įstatymas)



10 November 1994 No I-657

Vilnius

(As last amended on 10 December 2009 – No XI-562)

Article 3.

Consumer Rights

1)
Consumers shall have the right to:

1. acquire and use goods or services according at their own discretion (to choose a seller, service supplier);

2. acquire safe goods or services of suitable quality;

3. obtain correct and thorough information in the state language on the goods sold or services supplied;

4. obtain information about the procedure for enforcing and protecting of their rights; [...]

Article 5.

Provision of Information on Goods and Services

1)
A producer, seller, service supplier must provide in the state language to consumers the information established in the Civil Code and other legal acts and mark goods in the manner prescribed by legal acts.

2) The state language shall be obligatory in all public external and internal inscriptions of trade and service supply premises intended for consumers, including the names of trade and service supply premises.

Article 16.

Quality guarantee

1)
The quality guarantee provided by the seller, service supplier may not affect the consumer rights which, upon the acquisition of the goods or services of inadequate quality, are provided for them by legal acts.

2) The quality guarantee must be in the Lithuanian language. It must state that the quality guarantee may not affect the consumer rights upon the acquisition of the goods or services of inadequate quality. It must set out in plain intelligible language the business name (or the name and surname) and address of the guarantor, and the terms and conditions of the guarantee, notably the duration and territorial scope of the guarantee as well as the information necessary for making claims under the guarantee.

3) On request by the consumer, the quality guarantee shall be made available in writing or feature in another durable medium available and accessible to him.

4) Should a guarantee infringe the requirements of this Law or other legal acts, the consumer can still require that it be honoured.

Loi sur la protection du consommateur

(Vartotojų teisių apsaugos įstatymas)

Le 10 novembre 1994, no I-657

Vilnius

(Modifié au 10 décembre 2009, no  XI-562)

Article 3

Droits des consommateurs

1)
Les consommateurs ont le droit :

1. d'acquérir et d'utiliser des biens et services selon leur discrétion (pour choisir un vendeur, un fournisseur de service);

2. d'acquérir des biens et des services sûrs et de qualité appropriée;

3. d'obtenir des informations correctes et fiables dans la langue officielle concernant les marchandises en vente ou les services proposés;

4. obtenir des informations sur la procédure d'exécution et de la protection de leurs droits; [...]

Article 5

Mesures d'information sur les produits et services

1)
Un producteur, un vendeur ou un fournisseur de services est tenu de transmettre au consommateur dans la langue officielle toute information définie dans le Code civil et d'autres actes juridiques, et marquer les biens selon la manière prescrite par les actes juridiques.

2) La langue officielle est obligatoire dans toutes les inscriptions publiques à l'extérieur comme à l'intérieur des espaces d'approvisionnement des commerces et des services destinés au consommateur, y compris les appellations commerciales et les
service qui lui sont proposés.

Article 16

Garantie de la qualité

1)
La garantie de la qualité fournie par le vendeur ou le fournisseur de service ne peut affecter les droits des consommateurs qui, lors de l'acquisition des biens et services de qualité insuffisante, sont prévus à leur intention dans la législation.

2) La garantie de la qualité doit être dans la langue lituanienne. Il faut préciser que la garantie de la qualité ne peut affecter les droits du consommateur lors de l'acquisition des biens et services de qualité insuffisante. Il faut établir, en des termes simples et compréhensibles, le nom de l'entreprise (ou le nom et le prénom) et l'adresse du garant, ainsi que les conditions de la garantie, notamment la durée et l'étendue territoriale de la garantie, et les informations nécessaires pour conserver le droit à la garantie.

3) Sur demande du consommateur, la garantie de la qualité doit être présenter par écrit ou sous un autre support durable, disponible et accessible pour celui-lui.

4) Si une garantie enfreint les dispositions de la présente loi ou d'autres actes juridiques, le consommateur peut toujours exiger qu'elle soit honorée.

Law on Tobacco Control
(Tabako kontrolės įstatymas)

20 December 1995 No I-1143

Vilnius

(As amended on 26 June 2008 – No X-1637)

Article 8.

Labelling Requirements for Tobacco Products Intended for Marketing in the Republic of Lithuania

1)
Tobacco products marketed in the Republic of Lithuania shall be labelled in accordance with the procedure laid down in legal acts.

5) When labelling their products, the manufacturers of tobacco products shall, in addition to other information prescribed by the legal acts, place health warnings in the state language of the Republic of Lithuania describing the harmful effects of tobacco use on each unit packet (packaging) of tobacco products and on any outside packaging used for the retail sale of tobacco products; when labelling cigarettes, tobacco product manufacturers shall print the tar, nicotine and carbon monoxide yields of cigarettes.

Loi sur la lutte contre le tabac
(Tabako kontrolės įstatymas)

Le 20 décembre 1995, no I-1143

Vilnius

(Modifiée au 26 juin 2008, no X-1637)

Article 8

Conditions d'étiquetage pour les produits du tabac destinés à la commercialisation en république de Lituanie

1)
Les produits du tabac commercialisés en république de Lituanie doivent être étiquetés conformément à la procédure prévue dans la législation.

5) Lors de l'étiquetage de leurs produits, les fabricants des produits du tabac, en plus des autres renseignements prescrits par la législation, les avertissements sanitaires sont dans la langue officielle de la république de Lituanie décrivant les effets nocifs du tabagisme sur chaque paquet (emballage) des produits du tabac et sur tout emballage extérieur utilisé pour la vente au détail des produits du tabac; dans l'étiquetage des cigarettes, les fabricants des produits du tabac doivent imprimer le taux de goudron, de nicotine et de monoxyde de carbone des cigarettes.

Law on Firm Names
(Firmų vardų įstatymas)

1 July 1999 No.VIII-1286

Vilnius

Article 4.

Requirements for a Firm Name

1) A firm name must be made up of the words or their abbreviations identifying the type of the firm and a symbolic name, and (or) the words or their abbreviations identifying the type of the firm and the name in a direct meaning.

2) A firm name must be made up in compliance with the norms of the standard Lithuanian language and resolutions of the State Lithuanian Language Commission at the Seimas of the Republic of Lithuania.

3) A firm name must correspond to the requirements of the laws and legal acts which regulate activities of the types of individual firms.

4) A firm name must not contradict public interests, principles of morality and humanity.

5) A symbolic name contained in a firm name may not be made up of a common word (words) identifying only a direct type of activities or a type of goods (services) provided. A name in a direct meaning may not be made up only of a word (words) identifying only a direct type of activities or a type of goods (services) provided, or only of a place-name, or only of another word (words) which does not have a distinguishing feature.

6) The official name or traditional (abbreviated) name of the Republic of Lithuania may be used in a firm name according to the procedure established by the Government.

7) A symbolic name or a name in a direct meaning, contained in a firm name, consisting of letters which cannot be understood as words, and (or) numerals or their combinations, may be registered only if such firm name is established on the market.

Article 11.

Filing an Application for Registration of a Firm Name

1) An applicant shall file an application for registration of a firm name with the Firm Names Register Keeping Agency. A representative of the applicant may file an application on behalf of the applicant.

2) Only one application shall be filed for registration of one firm name.

3) An application must be written in the state language.

[...]

Loi sur les raisons sociales
(Firmų vardų įstatymas)

Le 1er juillet 1999, no VIII-1286

Vilnius

Article 4

Conditions pour une raison sociale

1) Tout nom d'entreprise doit être composé de mots ou de leurs abréviations identifiant le type de l'entreprise et un nom représentatif, ou de mots ou d'abréviations indiquant le type de l'entreprise et le nom avec une signification immédiate.

2) Toute raison sociale doit être constituée en conformité avec les règles de la langue standard lituanienne et avec les résolutions de la Commission nationale de la langue lituanienne au Seimas de la république de Lituanie.

3) Toute raison sociale doit correspondre aux dispositions des lois et des actes juridiques qui réglementent les activités des types d'entreprises individuelles.

4) Toute raison sociale ne doit pas être en contradiction avec les intérêts publics, les principes de moralité et de l'humanité.

5) Un nom représentatif contenu dans une raison sociale ne peut être constitué d'un mot commun (mots) identifiant un seul type direct d'activités ou un seul type de biens (services) fournis. Un nom ayant une signification directe ne peut être constituée que d'un mot (mots) identifiant un seul type direct d'activités ou un seul type de biens (services) fournis, ou seulement d'un nom de lieu ou seulement d'un autre mot (mots ) qui ne possède pas une caractéristique distinctive.

6) Le nom officiel ou le nom traditionnel (abrégé) de la république de Lituanie peut être employé dans une raison sociale en conformité avec la procédure prévue par le gouvernement.

7) Un nom représentatif ou un nom avec une signification directe contenue dans une raison sociale, composé de lettres qui ne peuvent être comprises comme mots, ou composé de chiffres ou de leurs combinaisons, peuvent être enregistrées uniquement si le nom de l'entreprise est établi sur le marché.

Article 11

Dépôt d'une demande d'enregistrement d'une raison sociale

1) Le requérant doit déposer une demande d'enregistrement d'une raison sociale auprès du Bureau d'enregistrement des raisons sociales. Une demande peut être déposée au nom du représentant du requérant.

2)
Une seule demande doit être déposée pour l'enregistrement d'une raison sociale.

3)
La demande doit être rédigée dans la langue officielle.

[...]

Law on Public Administration

(Viešojo administravimo įstatymas)

17 June 1999 No VIII-1234

Vilnius

(As last amended on 22 June 2010 – No XI-934)

Article 32.

Language of the Administrative Procedure

1)
Administrative procedures shall be conducted in the official language - the Lithuanian language.

2) When a person in whose respect the administrative procedure has been initiated or other interested persons do not speak or understand Lithuanian or are unable to make themselves understood because of a sensory or speech disorder, an interpreter must be present at the administrative procedure.

3) An entity of public administration that has initiated the administrative procedure or a person in whose respect the administrative procedure has been initiated shall invite an interpreter at his own initiative.

Loi sur l'administration publique

(Viešojo administravimo įstatymas)

Le 17 juin 1999, no VIII-1234

Vilnius

(Modifiée au 22 juin 2010, no XI-934)

Article 32

Langue de la procédure administrative

1)
La procédure administrative doit se dérouler dans la langue officielle, le lituanien.

2) Lorsqu'une personne pour laquelle une procédure est commencée ou lorsqu'une personne concernée ne parle ni ne comprend le lituanien ou est incapable de se faire comprendre pour des motifs de problèmes sensoriels ou de parole, un interprète doit être présent à la procédure administrative.

3) Un organisme de l'administration publique qui a commencé la procédure administrative ou une personne qui a introduit une procédure administrative doit demander un interprète de sa propre initiative.

Law on Higher Education
(Aukštojo mokslo įstatymas)

21 March 2000 No.VIII-1586

Vilnius

Article 2.

Definitions of this Law

1) Higher education – education acquired after the completion of undergraduate or integrated studies in a higher education establishment of Lithuania, or equivalent studies in a foreign higher education establishment;

2) Higher education establishment – a higher education and science institution engaged in teaching leading to degrees or higher education qualifications in accordance with the procedure established by this law.

Article 10.

Language of Instruction

The language of instruction at higher education establishments of the Republic of Lithuania shall be the Lithuanian language. Other languages shall be allowed to be used for instruction if:

1. a study programme is related to another language;
2. lectures are delivered and other academic studies are run by foreign higher education establishment teachers and specialists of other foreign organisations;
3. this is required by an international study exchange. 

Loi sur l'enseignement supérieur
(Aukštojo mokslo įstatymas)

Le 21 mars 2000, no VIII-1586

Vilnius

Article 2

Définitions de la présente loi

1) Enseignement supérieur : un enseignement acquis après la fin des études de premier cycle ou intégrées dans un établissement d'enseignement supérieur de la Lituanie, ou des études équivalentes dans un établissement d'enseignement supérieur étranger;

2) Établissement d'enseignement supérieur : un enseignement supérieur et scientifique destiné à un enseignement menant à des diplômes ou des qualifications d'enseignement supérieur, conformément à la procédure prévue par la présente loi.

Article 10

Langue d'enseignement


La langue d'enseignement dans les établissements d'enseignement supérieur de la république de Lituanie est le lituanien. D'autres langues sont autorisées dans l'enseignement si :

1. un programme d'études est liée à une autre langue;
2. des cours sont offerts et d'autres études universitaires sont gérées par l'augmentation des professeurs et des spécialistes dans un établissement d'enseignement et d'autres organismes étrangers;
3. c'est nécessaire pour un échange international d'étudiants.

Civil Code
(Civilinio kodekso)


18 July 2000 No VIII-1864

Vilnius

(Last amended on 13 April 2010 — No XI-747)

Article 3.282.

Language of the records of civil status acts


The records of civil status acts shall be made in Lithuanian. The name, surname and place names shall be spelled in accordance with the rules of the Lithuanian language.

Article 5.30.

Private will

1) A private will is a will written up in hand by the testator indicating the first name and surname of the testator, the date (year, month, day) and place where the will was made, expressing the true intent of the testator and signed by him. A private will may be written up in any language. Failure to indicate the date and place of the making of the will shall render it invalid only in those cases where it is impossible to determine the date and place of the making of the will by any other way, or they are not possible to infer from other circumstances.

Article 6.194.

Linguistic discrepancies

Where a contract is drawn up in two or more languages and all the language versions are of the equal legal power, in case of discrepancy between the language versions, preference shall be given to the version which was the first to be drawn up.

Article 6.369.

Time-sharing Contract

1) A time-sharing contract is a contract concluded for an at least three-year period, under which the buyer, irrespective of the type of the concluded contract, shall acquire the right to use a dwelling at a certain time for the time interval of at least one week in a year.

3) The prospectus and the contract shall be written out and executed in the State language. If the dwelling for the use whereof the contract is concluded is located in another state, the seller must present to the buyer a translation of the contract into one of the official languages of that state.

Code civil
(Civilinio kodekso)


Le 18 juillet 2000, no VIII-1864

Vilnius

(Modifié au 13 avril 2010, no XI-747)

Article 3,282.

Langue des documents des actes d'état civil


L'enregistrement des actes d'état civil doit être fait en lituanien. Les nom nom, prénom et toponymes doivent être orthographiés en conformité avec les règles de la langue lituanienne.

Article 5.30.

Testament privé

1) Un testament privée est un testament rédigé à la main par le testateur en indiquant ses nom et prénom, la date (année, mois, jour) et le lieu où le testament a été fait, l'expression de ses intentions fidèles et signé par lui-même. Un testament privé peut être rédigé dans n'importe laquelle langue. L'omission d'indiquer la date et le lieu de la rédaction du testament doit invalider celui-ci seulement dans le cas où il est impossible de déterminer la date et le lieu de la rédaction du testament de quelque manière que ce soit ou qu'il n'est pas possible de les déduire en d'autres circonstances.

Article 6,194

Écarts linguistiques

Lorsque le contrat est rédigé en deux langues ou plus et que toutes les versions linguistiques sont d'égale valeur juridique, la primauté, en cas de divergence entre les versions linguistiques, doit être donnée à la version qui a été le premier à être rédigée.

Article 6,369

Contrat temps partagé

1) Un contrat à temps partagé est un contrat conclu pour une durée d'au moins trois ans, en vertu duquel l'acheteur, quel que soit le type de contrat conclu, acquiert le droit d'utiliser un logement à un certain moment de l'année, soit au moins durant une semaine.

3) Le document publicitaire et le contrat doivent être rédigés et signés dans la langue officielle. Si l'usage du logement conclu dans ledit contrat est situé dans un autre État, le vendeur doit présenter à l'acheteur une traduction du contrat dans l'une des langues officielles de cet État.

Law on Provision of Information to the Public
(Visuomenės informavimo įstatymo)

2000.08.29 No. VIII-1905

Vilnius

Article 34.

Language in which Public Information is to Be Produced and Disseminated

1) Public information shall be produced and disseminated in the State Language or some other language pursuant to the provisions of the Law on State Language and resolutions of the State Commission on the Lithuanian Language to the Seimas of the Republic of Lithuania.

2) Radio and television broadcasts transmitted in a language other than Lithuanian, must be translated into Lithuanian or presented with Lithuanian subtitles, excepting instructional, special occasion, special and intended for national minorities broadcasts, as well as rebroadcasts of foreign state radio and television broadcasts or programmes. The Lithuanian Radio and Television Commission, taking into consideration needs of national minorities residing in the zone of coverage of broadcasting programmes may determine in the conditions of license which part of broadcasted and (or) rebroadcasted programme or broadcast should constitute programme or broadcast in the languages of national minorities.

3) Broadcasters of television programmes shall be prohibited from showing audiovisual works which have been translated from an official EU language into a non EU language.

4) When re-broadcasting television programmes, re-broadcasters must give priority to the official EU languages, therefore, where it is possible to choose between an official EU language or any other language to re-broadcast the same television programme, they must provide all the conditions for the television programme or a part of the programme to be re-broadcast in an official EU language.

Loi sur l'information au public
(Visuomenės informavimo įstatymo)

Le 29 août 2000, no VIII-1905

Vilnius

Article 34

Langue dans laquelle l'information doit être produite et diffusée

1) L'information destinée au public doit être produite et diffusée dans la langue officielle ou dans une autre langue, conformément aux dispositions de la Loi sur la langue officielle et des résolutions de la Commission nationale sur la langue lituanienne pour le Seimas de la république de Lituanie.

2) Les émissions de radio et de télévision diffusées dans une autre langue que le lituanien doivent être traduites en lituanien ou présentés avec sous-titres lituaniens, à l'exception de circonstances éducatives et spéciale, notamment des émissions particulières et destinées aux minorités nationales, ainsi que des émissions de radio et de télévision rediffusées de la part d'émissions ou de programmes des États étrangers. La radio et la télévision lituanienne, en prenant en considération les besoins des minorités nationales résidant dans le territoire de diffusion des programmes, peut déterminer, selon les conditions de licence régissant les programmes diffusés ou rediffusés, qu'une émission devrait constituer un programme dans les langues des minorités nationales.

3) Il est interdit aux radiodiffuseurs de programmes télévisés de montrer des œuvres audiovisuelles qui ont été traduits d'une langue officielle de l'Union européenne dans une langue non européenne.

4) Lors des programmes télévisés de retransmission, les diffuseurs doivent accorder la priorité aux langues officielles de l'Union européenne; par conséquent, là où il est possible de choisir entre une langue officielle de l'Union européenne ou toute autre langue de rediffuser le même programme de télévision, les diffuseurs doivent fournir toutes les conditions nécessaires pour une émission de télévision ou une partie du programme qui doit être rediffusée dans une langue officielle de l'Union européenne.



 

Law on Trade Marks
(Prekių ženklų įstatymas)

10 October 2000 No.VIII-1981

Vilnius

(As last amended on 8 June 2006 – No. X-651)

Article 25.

Requirements for the Documents Filed to the State Patent Bureau

1)
Documents shall be filed to the State Patent Bureau in the state language. If the documents, except for the application for the registration of a mark and for the issuance of a trade mark certificate, are filed in a language which is not the state language, the applicant, the proprietor of the mark or his representative must within three months from the day of filing of the documents submit the documents translated into the state language.

Loi sur les marques de commerce
(Prekių ženklų įstatymas)


Le 10 octobre 2000, no VIII-1981

Vilnius

(Modifiée au 8 juin 2006, no X-651)

Article 25

Conditions pour les documents déposés au Bureau national des brevets

1)
Les documents sont déposés au Bureau national des brevets dans la langue officielle. Si les documents, sauf pour la demande d'enregistrement d'une marque et pour l'émission d'un certificat d'une marque de commerce, sont déposées dans une langue qui n'est pas la langue officielle, le requérant, le titulaire de la marque ou son représentant doit, dans les trois mois à compter de la date de dépôt des documents, soumettre des documents traduits dans la langue officielle.


 

Law on Citizinship
(
Pilietybės įstatymas)

 17 September 2002 No IX-1078

(As last amended on 19 March 2009 – No XI-205)

Vilnius

Article 12.

Conditions for Granting Citizenship of the Republic of Lithuania

A person, upon his or her request, may be granted citizenship of the Republic of Lithuania, provided he or she agrees to take the oath to the Republic and meets the following conditions of citizenship:

1. has passed the examination in the Lithuanian language;
2. at the time of submission of the application is habitually resident in the territory of the Republic of Lithuania;
3. has been residing in the territory of the Republic of Lithuania for the last ten years;
4. has a legal source of support in the territory of the Republic of Lithuania;
5. has passed the examination in the basic provisions of the Constitution of the Republic of Lithuania;
6. is a stateless person or is a citizen of a state under the laws of which he shall lose citizenship of the said state upon acquiring citizenship of the Republic of Lithuania and notifies in writing of his decision to renounce citizenship of another state held by him after he is granted citizenship of the Republic of Lithuania.

2) The procedure of examination in the Lithuanian language (state language) and in the basic provisions of the Constitution of the Republic of Lithuania and the procedure for issuing the appropriate certificates shall be established by the Government of the Republic of Lithuania.

3) Persons meeting the conditions provided for in this Article shall be granted citizenship of the Republic of Lithuania taking into account the interests of the Republic of Lithuania. The requirements of Article 12, paragraph 1, subparagraphs 1 and 5 shall not be applied to persons who are 65 years of age or over, persons who have been established 0-55% capacity for work and persons who have reached pensionable age and who have been established according to the procedure laid down by legal acts as persons with high or medium level of special needs, also to persons ill with grave chronic mental illnesses.

4) The provisions of this Article, paragraph 1, subparagraph 6 shall not apply to citizens of foreign states who have refugee status in the Republic of Lithuania.

5) A person who is granted citizenship of the Republic of Lithuania shall swear an oath of allegiance to the Republic of Lithuania.

Article 15.

Oath of Allegiance to the Republic of Lithuania

1)
Persons who are granted citizenship of the Republic of Lithuania, shall not later than within 1 year from the day of entry into force of the Decree of the President of the Republic, whereby the person is granted citizenship of the Republic of Lithuania, publicly and solemnly swear an oath of allegiance to the Republic of Lithuania. The person swearing an oath shall have the right to choose one of following texts of the oath :

1. "I (name, surname), becoming a citizen of the Republic of Lithuania, unconditionally pledge to be loyal to the Republic of Lithuania, to observe the Constitution and laws of the Republic of Lithuania, to defend the independence of the State of Lithuania, the territorial integrity of the state and the constitutional order. I do swear to respect the state language of Lithuania, its culture and customs, to strengthen the basic principles of democracy and the rule of law in Lithuania. So help me God.”;

2. "I (name, surname), becoming a citizen of the Republic of Lithuania, unconditionally pledge to be loyal to the Republic of Lithuania, to observe the Constitution and laws of the Republic of Lithuania, to defend the independence of the State of Lithuania, the territorial integrity of the state and the constitutional order. I do swear to respect the state language of Lithuania, its culture and customs, to strengthen the basic principles of democracy and the rule of law in Lithuania.”

Loi sur la citoyenneté
(
Pilietybės įstatymas)

Le 17 septembre 2002, no IX-1078

(modifiée au 19 mars 2009, no XI-205)

Vilnius

Article 12

Conditions pour l'octroi de la citoyenneté de la république de Lituanie

1) En soumettant une demande, toute personne peut obtenir la citoyenneté de la république de Lituanie, à la condition qu'elle consente à prêter le serment d'allégeance à la république de Lituanie et réponde aux prescriptions suivantes:

1. avoir réussi l'examen en langue lituanienne;
2. au moment de la présentation de la demande avoir une résidence habituelle sur le territoire de la république de Lituanie;
3. avoir résidé durant les dix dernières années sur le territoire de la république de Lituanie;
4. avoir une source légale de revenus dans le territoire de la république de Lituanie;
5. avoir réussi l'examen relatif aux dispositions fondamentales de la Constitution de la république de Lituanie;
6. être apatride ou être citoyen d'un État dont les lois font perdre la citoyenneté dudit État en acquérant la citoyenneté lituanienne et en signifiant par écrit sa décision de renoncer à la citoyenneté d'un autre État reconnu par ce dernier après que la citoyenneté lituanienne lui eût été accordée.

2) La procédure d'examen en langue lituanienne (langue officielle) selon les dispositions fondamentales de la Constitution de la république de Lituanie et la procédure d'émission des certificats appropriés doivent être déterminées par le gouvernement de la république de Lituanie.

3) Toute personne satisfaisant aux conditions prévues dans le présent article recevra la citoyenneté de la république de Lituanie en tenant compte des intérêts de la république de Lituanie. Les dispositions des alinéas 1 et 5 du paragraphe 1 de l'article 12 ne s'appliquent pas aux personnes âgées de 65 ans ou plus, à celles dont il a été reconnu entre zéro et 55 % de leur capacité de travail et celles qui ont atteint l'âge d'avoir droit à la pension et qui ont été établi selon la procédure prévue par des actes juridiques qu'elles ont besoin de besoins spéciaux de niveau moyen ou élevé, ainsi que les personnes malades souffrant de graves maladies mentales chroniques.

4) Les dispositions de l'alinéa 6 du paragraphe 1 du présent article ne s'appliquent pas aux citoyens des États étrangers qui ont le statut de réfugié en république de Lituanie.

5) Toute personne ayant obtenu la citoyenneté de la république de Lituanie doit prêter serment d'allégeance à la république de Lituanie.

Article 15

Serment d'allégeance à la république de Lituanie

1)
Toute personne qui se voit accorder la citoyenneté de la république de Lituanie doit, pas plus tard qu'une année à compter de la date d'entrée en vigueur du décret du président de la République, par lequel une personne obtient la citoyenneté de la république de Lituanie, prêter publiquement et solennellement un serment d'allégeance à la république de Lituanie. La personne qui prête serment doit avoir le droit de choisir l'un des textes suivants du serment:

1. «Moi, (nom, prénom), désirant devenir citoyen de la république de Lituanie, je  m'engage de manière inconditionnelle à être loyal à la république de Lituanie, d'observer la Constitution et les lois de la république de Lituanie, de défendre l'indépendance de l'État de Lituanie, l'intégrité territoriale et l'ordre constitutionnel de l'État. Je jure de respecter la langue officielle de la Lituanie, sa culture et ses coutumes, de renforcer les principes fondamentaux de la démocratie et la primauté du droit en Lituanie. Que Dieu me vienne en aide." ;

2. «Moi (nom, prénom), désirant devenir citoyen de la république de Lituanie, je  m'engage de manière inconditionnelle à être loyal à la république de Lituanie, d'observer la Constitution et les lois de la république de Lituanie, de défendre l'indépendance de l'État de Lituanie, l'intégrité territoriale et l'ordre constitutionnel de l'État. Je jure de respecter la langue officielle de la Lituanie, sa culture et ses coutumes, de renforcer les principes fondamentaux de la démocratie et la primauté du droit en Lituanie."

Page précédente

 

Lituanie

Accueil: aménagement linguistique dans le monde