Les langues bantoues


1 La famille bantoue

Les langues bantoues sont parfois rattachées à la famille nigéro-congolaise (groupe bénoué-congolais), une famille négro-africaine. Certains linguistes en font toutefois une famille indépendante en raison du grand nombre de ces langues, soit de 400 à 500, et de leur vaste étendue géographique, c'est-à-dire près de la moitié du continent africain. Précisons aussi que les filiations de ces langues ne sont pas encore très bien établies. En fait, les langues bantoues sont parlées au Cameroun, au Nigeria, au Gabon, en Guinée équatoriale, au Congo-Kinshasa, au Congo-Brazzaville, au Rwanda, au Burundi, en Ouganda, au Kenya, en Tanzanie, en Angola, en Zambie, au Malawi, au Mozambique, au Zimbabwe, en Namibie, au Botswana et en Afrique du Sud.

2 Les langues bantoues

Les langues bantoues les plus importantes sont le zoulou (9 millions), le xhosa (7 millions), le sotho (5 milions) et le tswana (4,4 millions) en Afrique du Sud, le makoua (4 millions) au Mozambique, le nyanja ou chichewa (9,3 millions) au Malawi, le shona (8 millions) au Zimbabwe et au Mozambique, le bemba (3 millions) et le tonga (1,5 million) en Zambie, le mbundu (3 millions) et l'umbundu (4 millions) en Angola, le swahili (773 000) et le sukuma (3,2 millions) en Tanzanie, le kikouyou (6 millions) au Kenya, le luganda (4 millions) en Ouganda, le kinyarwanda (7,2 millions) au Rwanda, le kirundi (4,8 millions) au Burundi, le lingala (2,1 millions), le luba ou tchilouba (7 millions) et le kikongo (4 millions) au Congo-Brazzaville et au Congo-Kinshasa, le fang (450 000) et le boulou (175 000) au Cameroun, le ndébélé (1,5 million) en Afrique du Sud et au Zimbabwe.

Le cas du swahili est particulier: s'il est parlé par 773 000 locuteurs comme langue maternelle (surtout à l'île de Zanzibar en Tanzanie), il est utilisé par plus de 30 millions de locuteurs comme langue seconde, principalement en Tanzanie, au Kenya, au Congo-Kinshasa et en Ouganda. En tant que langue véhiculaire commerciale, il est peut-être compris par 20 millions de personnes supplémentaires.

En terme d'expansion géographique, les langues bantoues constituent la famille linguistique la plus répandue de toute l'Afrique. On estime à quelque 310 millions le nombre des locuteurs de ces langues.

3 La classification des langues bantoues

Plusieurs linguistes ont tenté de classer les langues bantoues, mais aucun système ne s'est avéré jusqu'ici satisfaisant. stable ou vérifiable. Dans les années 1940, le professeur Malcolm Guthrie a regroupé les langues bantoues en 15 ou 16 zones géographiquement représentées par des lettres de l'alphabet latin de A à S (sauf pour la lettre J).

Zone A (Nigeria, Cameroun, Guinée équatoriale, Gabon): environ 50 à 70 langues, dont le fanf, l'éwondo et le douala;
Zone B (Gabon, Cameroun) :  environ 50 langues, dont le téké et le nzébi; 
Zone C (République centrafricaine, Cameroun) : environ 70-80 langues, dont le tététa, le lingala et le mongo-nkundo;
Zone D (Congo-Kinshasa, Burundi, Rwanda) : environ 30-40 langues, dont le lega et le bembé;
Zone E (Ouganda, Kenya) : moins de 20 langues, dont le kikouyou et le kamba;
Zone F (Tanzanie) : environ 10 langues, dont le sukuma et le nyamwezi;
Zone G (Tanzanie) : environ 20-30 langues, dont le swahili, le gogo et le comorien;
Zone H (Angola, Congo-Brazzaville, Congo-Kinshasa, Gabon) : environ 10 langues, dont le kikongo;
Zone J (Ouganda) : environ 60 langues, dont le kinyarwanda, le kirundi, le luhiya et le nkore-kiga;
Zone K (Angola, Congo-Kinshasa, Zambie) : moins de 30 langues, dont le ciokwé et le lozi;
Zone L (Congo-Kinshasa, Zambie) : environ 20 langues, dont le luba; 
Zone M (Zambie, Congo-Kinshasa) : environ 30 langues, dont le bemba et le tonga;
Zone N (Malawi) : environ 10-20 langues, dont le nyanja (chichewa);
Zone P (Tanzanie, Mozambique) : environ 10-20 langues, dont le makhuwa (makoua);
Zone R (Angola, Namibie) : moins de 10 langues, dont le mbundu, le wambo, le herero;
Zone S (Zimbabwe, Botswana, Afrique du Sud, Mozambioque, Lesotho, Swaziland): environ 20-30 langues, dont le zoulou, le xhosa, le shona et le tswana.

En fait, il est aussi généralement admis de tenir compte de deux grands sous-groupes bantous:

1) le groupe bénué-congolais occidental ;
2) le groupe bénué-congolais oriental. 

Dernière mise à jour: 01 janv. 2016

Page précédente

Familles linguistiques

Accueil: aménagement linguistique dans le monde