Les familles papoues

 
Les langues papoues sont parlées en Océanie dans la majeure partie de l'île de la Nouvelle-Guinée (Indonésie dans la partie ouest et Papouasie-Nouvelle-Guinée dans la partie est), dans l'île de Halmahera du Nord, dans une importante section de l'île de Timor, sur l'ensemble des îles d'Alors et de Pantar, en plusieurs zones de l'île de Bougainville, dans quelques contrées de l'île de la Nouvelle-Bretagne, dans l'île de la Nouvelle-Irlande et dans les îles Salomon. Toutefois, la plupart des langues papoues sont parlées dans l'État de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (voir la carte).

On compte environ 800 langues papoues, principalement dans l’île de la Nouvelle-Guinée. Ces nombreuses langues sont dispersées en 26 familles papoues dont les liens de parenté ne sont pas tous évidents. En fait, chaque famille papoue est un isolat linguistique. Une demi-douzaine de ces langues sont même demeurées tout à fait inclassables. 

Les langues papoues sont réparties en 26 familles papoues (selon le linguiste William Foley), dont cinq groupes très importants et six groupes très limités; par ailleurs, il est à noter qu’une demi-douzaine des langues papoues sont tout de même demeurées tout à fait inclassables.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
famille asma
famille awyu
famille marind
famille kiwaian
famille suki-gogodala
famille eleman
famille goilalan
famille koiarian
famille binanderean
10
11
12
13
14
15
16
17
18
famille angan
famille kainantu
famille gorokan
famille chimbu
famille engan
famille ok
famille dani
famille des lacs Wissel
famille sentani
19
20
21
22
23
24
25
26
famille sko
famille torricelli
famille ndu
famille du Bas-Sépik
famille grass
famille kalam
famille huon
famille su sud de Bougainville

 

Le nombre de locuteurs d’une langue papoue varie de 150 à 180 000 dans certains cas rarissimes, comme pour l'enga, la seule langue papoue importante parlée dans la province du même nom, située dans la partie ouest des Hautes Terres. Outre l'enga, il existe quatre autres langues autochtones comptant un grand nombre de locuteurs: le kuanua avec 80 000 locuteurs dans la région de Rabaul (province orientale de Nouvelle-Bretagne), le melpa avec 75 000 locuteurs dans la région des Hautes Terres occidentales, le kuman avec 70 000 locuteurs (province de Simbu) et le huli avec 65 000 locuteurs autour de Tari dans les Hautes Terres méridionales. Beaucoup de langues ont une extension très réduite et comptent moins de 100 locuteurs. En fait, la plupart des langues papoues sont utilisées par moins de 1000 locuteurs; il est fréquent de dénombrer moins d’une centaine de locuteurs pour plusieurs d’entre elles, ce qui explique le nombre élevé des langues en voie d’extinction.

Les langues papoues sont parlées dans la majeure partie de l'île de la Nouvelle-Guinée, notamment dans l’île de Halmahera du Nord, dans une importante section de l'île de Timor, sur l'ensemble des îles d’Alors et de Pantar, en plusieurs zones de l'île de Bougainville, dans quelques régions de l’île de la Nouvelle-Bretagne, dans l’île de la Nouvelle-Irlande et dans les îles Salomon.

Dernière mise à jour: 01 janv. 2016

Page précédente

Familles linguistiques

Accueil: aménagement linguistique dans le monde