La Nouvelle-France

1534-1763

Remarque: le drapeau à fleurs de lys, portant les armes royales, fut utilisé à partir du règne de Charles V (1364-1380) jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

Avant le traité d'Utrecht de 1713, la Nouvelle-France comprenait cinq colonies dotées chacune d'une administration propre: le Canada (incluant le «Pays-d'en-Haut» : la région des Grands Lacs), l'Acadie, la Baie du Nord (Baie d'Hudson), Terre-Neuve (que la France partageait avec la Grande-Bretagne sous le nom de «Plaisance») et la Louisiane (voir la carte agrandie de la Nouvelle-France avant 1713), comprenant le «Pays des Illinois» au nord). Si le «Pays-d'en-Haut» faisait partie du Canada, le «Pays des Illinois» était rattaché à la Louisiane. Après le traité d'Utrecht, la France perdait l'Acadie, Plaisance et la Baie d'Hudson, mais fondait une nouvelle colonie, Louisbourg, appelée colonie de l'Île-Royale (correspondant à l'île du Cap-Breton et incluant l'île Saint-Jean, aujourd'hui l'île du Prince-Édouard).


La colonie du Canada (1534-1760)

Le Pays-d'en-Haut (1604-1763)
La Baie d'Hudson (1682-1713)

La colonie de l'Acadie (1604-1755)

La colonie de Plaisance - Terre-Neuve (1650-1713)

La colonie de la Louisiane (1682-1762) et (1800-1803)

Le Pays des Illinois (1671-1763)

La colonie de Louisbourg (1713-1758)

Dernière mise à jour: 16 déc. 2015

Bibliographie portant sur la Nouvelle-France

Page précédente


Histoire du français au Québec (1534 - aujourd'hui)

Accueil: aménagement linguistique dans le monde