République d'Irlande

Irlande

Loi sur les langues officielles
(
Official Languages Act)

Partie 3

Organismes publics

La version française de cette loi est une simple traduction, elle n'a aucune valeur juridique; cette traduction provient du Bureau de la traduction (Travaux publics et services gouvernementaux Canada).

PART 3

PUBLIC BODIES

Section 9.

Duty of public bodies to use official languages on official stationery

(1) The Minister may by regulations provide that oral announcements (whether live or recorded) made by a public body, the headings of stationery used by a public body and the contents and the lay-out of any signage or advertisements placed by it shall, to such extent as may be specified, be in the Irish language or in the English and Irish languages and different provisions may be made in relation to different classes of body, oral announcements, stationery, signage or advertisements.

(2) Where a person communicates in writing or by electronic mail in an official language with a public body, the public body shall reply in the same language.

(3) Where a public body communicates in writing or by electronic mail with the general public or a class of the general public for the purpose of furnishing information to the public or the class, the body shall ensure that the communication is in the Irish language or in the English and Irish languages.

Section 10.

Duty of public bodies to publish certain documents in both official languages simultaneously

Notwithstanding any other enactment, the following documents made by or under the authority of a public body (other than a body, organization or group standing prescribed pursuant to regulations for the purposes of clause (b) of paragraph 1(5) of the First Schedule) shall be published by that body in each of the official languages simultaneously:

(a) any document setting out public policy proposals;

(b) any annual report;

(c) any audited account or financial statement;

(d) any statement of strategy required to be prepared under section 5 of the Public Service Management Act 1997; and

(e) any document of a description or class standing prescribed for the time being, with the consent of the Minister for Finance and such other (if any) Minister of the Government as the Minister considers appropriate having regard to the functions of that other Minister of the Government, and being a document of a description or class that is, in the opinion of the Minister, of major public importance.

Section 11.

Use of official languages by public bodies

(1) For the purpose of promoting the use of the Irish language for official purposes in the State, the Minister may, by notice in writing to the head of a public body, require the public body to prepare and present to him or her for confirmation within such time (not being more than 6 months from the date of issue of the notice) as is specified in the notice a draft scheme specifying

(a) the services which the public body proposes to provide:

(i) exclusively through the medium of the Irish language,
(ii) exclusively through the medium of the English languae, and
(iii) through the medium of both the Irish and English languages, and

(b) the measures the body proposes to adopt to ensure that any services that are not provided by the body through the medium of the Irish language will be so provided.

(2)

(a) A draft scheme referred to in subsection (1) shall specify the means of communication that are to be provided exclusively in the Irish language, exclusively in the English language and in both the Irish and English languages.

(b) In this section ‘‘means of communication’’ means the means of communication between the body concerned and the public generally or groups or individual members of the public in relation to the services concerned, the provision of the services and information relating to the services or such provision.

(3) The Minister may, with the consent of the Minister for Finance, in relation to those of its services delivered exclusively through the medium of the English language, direct a public body to draw up a plan for the delivery of those services in addition through the medium of the Irish language together with an estimate of the period of time required to implement the plan.

(4) A notice under subsection (1) shall be accompanied by a copy of the current guidelines issued by the Minister under section 12.

(5) Different notices may be given to a head of a public body under this section in respect of different services.

Section 12.

Publication of guidelines by Minister

(1) The Minister shall issue to public bodies guidelines in relation to the preparation by public bodies of draft schemes.

(2) As soon as practicable after the commencement of this section the Minister shall prepare a draft of any guidelines that he or she proposes to issue under subsection (1) and shall send copies of the draft to:

(a) every other Minister of the Government, and

(b) such other persons (including any other head) as he or she considers appropriate.

(3) The Minister shall, after considering any representations made to him or her about the draft guidelines, confirm the draft guidelines either without amendment or with such amendments as he or she considers appropriate.

(4) The Minister shall, as soon as practicable, lay before each House of the Oireachtas a copy of any guidelines issued under subsection (1).

(5) The Minister shall, at such intervals as he or she considers appropriate, revise any guidelines issued under subsection (1) and the provisions of this section shall apply to the issuing of such revised guidelines as they apply to the guidelines first issued.

Section 13.

Preparation of draft scheme by public body

(1) On receipt of a notice under section 11, a public body shall:

(a) publish notice of its intention to prepare a draft scheme and invite representations from any interested parties, and

(b) within the time specified in the notice, prepare and present for confirmation to the Minister a draft scheme.

(2) In preparing a draft scheme the public body shall:

(a) have regard to any guidelines issued under section 12 and in force,

(b) have regard to any representations made by any interested party under subsection (1),

(c) ensure that an adequate number of its staff is competent in the Irish language so as to be able to provide its service through Irish as well as English,

(d) ensure that the particular Irish language requirements associated with the provision of services in Gaeltacht areas are met,

(e) ensure that the Irish language becomes the working language in its offices in the Gaeltacht not later than such date as may be determined by it with the consent of the Minister.

(3) A draft scheme shall contain only such matters as are required to be specified under subsections (1) and (2) of section 11.

Section 14.

Confirmation by Minister of draft schemes

(1) Upon presentation of a draft scheme to the Minister by a public body, the Minister may, after consultation with such other persons including such other (if any) Minister of the Government as the Minister considers ought to be consulted, and with the consent of the head of the public body concerned, confirm the draft scheme either without amendment or with such amendments as he or she considers appropriate.

(2) The Minister shall, after confirmation of any draft scheme under this section, forward a copy of the scheme to the Commissioner.

(3) A scheme shall remain in force for a period of 3 years from the date on which it is confirmed by the Minister or until a new scheme has been confirmed by the Minister pursuant to section 15, whichever is the later.

Section 15.

Periodic review of schemes

(1) The Minister may, at any time, and shall, no later than 6 months before the expiration of the scheme, by notice in writing to the head of a public body require that body to review, within such period as may be specified in the notice, any scheme in force in relation to it.

(2) Upon receipt of a notice under subsection (1), a public body shall conduct a review of the said scheme and shall, within the time specified in the notice, prepare and present, for confirmation by the Minister, a new draft scheme.

(3) Sections 11, 13 and 14 shall, with any necessary modifications, apply where a notice is given under subsection (1) as they apply where a notice is given under section 11.

Section 16.

Amendment of schemes

(1) Where the Minister is satisfied that, owing to any change:

(a) in the functions of a public body, or

(b) in the circumstance in which such functions are performed, it may be appropriate to amend any scheme in force in relation to it, he or she may, on his or her own initiative or on request by the public body concerned, by notice in writing to the public body propose amendments to the scheme.

(2) The Minister may, after consultation with such other persons, including such other (if any) Minister of the Government as the Minister considers ought to be consulted, and with the consent of the head of the public body concerned, amend a scheme in the manner proposed in any notice under subsection (1) or in such other manner as he or she considers appropriate in the circumstances, and the scheme shall have effect thereafter subject to any such amendments.

(3) The Minister shall forward to the Commissioner a copy of any scheme amended under this section.

Section 17.

Failure to prepare a draft scheme

Where:

(a) a public body fails or refuses to prepare a draft scheme in accordance with a notice issued under section 11 or 15,

(b) after presentation by a public body of a draft scheme to the Minister for confirmation, the public body and the Minister are unable to agree the terms of the scheme, or

(c) after receipt by a public body of a notice of proposed amendments to a scheme, the public body and the Minister are unable to agree on any amendments, the Minister shall report this failure, refusal or inability to each House of the Oireachtas.

Section 18.

Duty to carry out schemes

(1) Where the Minister confirms a scheme under this Act, the public body shall proceed to carry out the scheme.

(2) Nothing in a scheme shall be construed as prohibiting a public body from implementing further measures to promote the status of an official language within its organization.

Section 19.

Prohibition on imposition of charges by public bodies

A public body shall not impose any charge on any person by virtue of any requirement imposed on that body by this Act.

PARTIE 3

ORGANISMES PUBLICS

Article 9

Obligation des organismes publics d’utiliser les langues officielles sur la papeterie officielle

(1) Le Ministre peut prévoir par règlement que les annonces verbales (en direct ou enregistrées) faites par un organisme public, les en-têtes de la papeterie utilisée par un organisme public, le contenu et la disposition de toute affiche ou annonce faite par un tel organisme soient, dans la mesure stipulée, en irlandais ou en anglais et en irlandais, et des dispositions différentes peuvent être édictées sur des catégories d’organismes, d’annonces verbales, de papeterie, d’affiches ou d’annonces différentes.

2) Lorsqu’une personne communique à l’écrit ou par courrier électronique dans une langue officielle avec un organisme public, ce dernier doit répondre dans la même langue.

(3) Lorsqu’un organisme public communique par écrit ou par courrier électronique avec le grand public ou une catégorie du grand public afin de leur fournir des informations, l’organisme doit s’assurer que la communication est en irlandais, ou en anglais et en irlandais.

Article 10

Obligation des organismes publics de publier certains documents dans les deux langues officielles simultanément

Nonobstant tout texte législatif, les documents suivants produits par un organisme public ou sous son autorité (autre qu’un organisme, organisation ou groupe prescrits en vertu de règlements aux fins de l’alinéa (b) du paragraphe 1 (5) de la première annexe) doivent être publiés par l’organisme dans chacune des langues officielles simultanément.

(a) tout document énonçant des projets de politique publics;

(b) tout rapport annuel;

(c) tout état financier ou compte vérifié;

(d) tout compte-rendu de stratégie devant être préparé en vertu de l’article 5 de la Loi sur la gestion de la fonction publique de 1997; et

(e) tout document d’une catégorie ou description prescrite pour un temps déterminé, avec l’accord du ministre des Finances et tout autre (s’il y a lieu) ministre du gouvernement que le ministre des Finances juge approprié, en tenant compte des fonctions de l’autre ministre, et étant un document d’une catégorie ou description qui, de l’avis du ministre, est d’intérêt public.

Article 11

Usage des langues officielles par les organismes publics

(1) Afin de promouvoir l’usage de l’irlandais à des fins officielles au sein de l’État, le Ministre peut, par avis écrit au chef d’un organisme public, exiger que l’organisme prépare une proposition de règlement, et qu’il la lui présente afin qu’il en donne une confirmation dans le délai imparti (n’excédant pas six mois à partir de la date d’émission de l’avis), tel que précisé dans l’avis et spécifiant les éléments suivants :

(a) les services que l’organisme public propose de fournir;

(i) exclusivement en irlandais;
(ii) exclusivement en anglais, et
(iii) en irlandais et en anglais, et

(b) les mesures que l’organisme propose d’adopter pour s’assurer que tout service non offert par l’organisme en irlandais sera fourni dans cette langue.

(2)

(a) Une proposition de règlement mentionnée à l’alinéa (1) doit préciser les moyens de communication qui seront fournis exclusivement en irlandais, exclusivement en anglais et aussi bien en irlandais qu’en anglais.

(b) Dans cet article « moyens de communication » désignent les moyens de communication entre l’organisme concerné et le grand public ou des groupes ou des membres du grand public en ce qui a trait aux services en question, la fourniture des services et des informations reliées à ces derniers ou leur fourniture.

(3) Le Ministre peut, avec l’accord du ministre des Finances, ordonner à un organisme public de rédiger un plan pour offrir également en irlandais les services fournis exclusivement en anglais, en spécifiant le délai nécessaire à la mise en œuvre d’un tel plan.

(4) Un avis en vertu du paragraphe (1) doit être accompagné d’une copie des directives actuelles émises par le ministre conformément à l’article 12.

(5) Il est possible de donner des avis différents sur différents services au chef d’un organisme public en vertu de cet article.

Article 12

Publication de directives par le Ministre

(1) Le Ministre peut donner à des organismes publics des directives en matière de préparation de propositions de règlement.   

(2) Dans les plus brefs délais après l’entrée en vigueur de cet article, le ministre doit préparer un projet sur toutes directives qu’il se propose de donner en vertu du paragraphe (1) et expédier des copies du projet à :

(a) chacun des autres ministres du gouvernement, et

(b) toute autre personne (y compris tout autre chef) qu’il juge approprié.

(3) Le Ministre doit, après avoir tenu compte de toutes les représentations qui lui ont été faites sur le projet de lignes directrices, confirmer si le projet comportera ou non les amendements qu’il juge appropriés.

(4) Le Ministre doit, aussitôt que possible, déposer devant chaque Chambre de l’Oireachtas une copie de toutes directives émises en vertu du paragraphe (1).

(5) Le Ministre doit, à tout moment qu’il juge approprié, réviser toutes directives émises en vertu du paragraphe (1), et les dispositions de cet article doivent s’appliquer à de telles directives révisées tout comme aux directives initialement émises.

Article 13

Préparation de proposition de règlement par un organisme public

(1) À la réception d’un avis en vertu de l’article 11, un organisme public doit :

(a) publier un avis sur son intention de préparer une proposition de règlement et inviter les représentations des parties intéressées, et

(b) dans le délai imparti dans l’avis, préparer et présenter une proposition de règlement à confirmer par le ministre.

(2) Lors de la préparation d’une proposition de règlement, l’organisme public doit :

(a) tenir compte de toutes directives émises en vertu de l’article 12 et en vigueur;

(b) tenir compte de toutes représentations faites par toute partie intéressée en vertu du paragraphe (1);

(c) s’assurer que son personnel comprend assez de personnes compétentes en irlandais pour être en mesure de fournir ses services en irlandais ainsi qu’en anglais;

(d) s’assurer que les exigences particulières de l’irlandais reliées à la fourniture de services dans les régions du Gaeltacht sont respectées;

(e) s’assurer que l’irlandais devient la langue de travail dans ses bureaux à l’échelle du Gaeltacht au plus tard à la date établie par l’organisme avec le consentement du ministre.

(3) Une proposition de règlement ne doit contenir que les sujets requis en vertu des paragraphes (1) et (2) de l’article 11.

Article 14

Confirmation par le Ministre d’une proposition de règlement

(1) Lorsqu’un organisme public présente une proposition de règlement au Ministre, ce dernier peut, après avoir consulté toute autre personne, y compris tout autre ministre (s’il y a lieu) du gouvernement qu’il juge opportun de consulter, et avec le consentement du chef de l’organisme public concerné, confirmer le projet de règlement comportant ou non tout amendement qu’il juge approprié.

(2) Le Ministre doit, après confirmation de toute proposition de règlement en vertu de cet article, transmettre une copie au commissaire.

(3)  Tout plan de règlement doit rester en vigueur pour une période de 3 ans suivant sa date de confirmation par le ministre ou jusqu’à ce que ce dernier ait confirmé un nouveau plan de règlement en vertu de l’article 15, soit la plus tardive des deux dates.

Article 15

Révision périodique des plans de règlement

(1) Le Ministre peut, en tout temps, et doit au plus tard six mois avant l’expiration d’un plan de règlement, par avis écrit au chef d’un organisme public, demander que l’organisme révise, dans le délai précisé dans l’avis, tout règlement en vigueur qui le concerne.

(2) À la réception d’un avis en vertu du paragraphe (1), un organisme public doit procéder à l’analyse dudit plan de règlement et doit, dans le délai imparti dans l’avis, préparer et présenter une nouvelle proposition de règlement à confirmer par le ministre.

(3) Les articles 11, 13 et 14 doivent, avec toute modification nécessaire, s’appliquer lorsqu’un avis est donné en vertu du paragraphe (1) tout comme ils s’appliquent lorsqu’un avis est donné en vertu de l’article 11.

Article 16

Modification aux plans de règlement

(1) Lorsque le Ministre est d’avis qu’en raison de toute modification :

(a) dans les fonctions d’un organisme public ou

(b) dans les circonstances selon lesquelles de telles fonctions sont exercées, il peut s’avérer opportun d’amender tout plan de règlement en vigueur relié audit organisme, le ministre peut ainsi, de sa propre initiative ou à la demande de l’organisme public concerné, par avis écrit à l’organisme, proposer des amendements au plan de règlement.

(2) Le Ministre peut, après avoir consulté d’autres personnes, y compris tout autre ministre du gouvernement (s’il y a lieu) qu’il juge nécessaire de consulter, et avec le consentement du chef de l’organisme public concerné, amender un plan de règlement de la manière proposée dans un avis en vertu du paragraphe (1) ou de toute autre manière qu’il juge appropriée dans les circonstances, et ledit plan sera par la suite en vigueur sous réserve desdits amendements.

(3) Le Ministre doit transmettre au commissaire une copie de tout plan de règlement amendé en vertu de cet article.

Article 17

Omission de préparer une proposition de règlement

Dans l’éventualité où :

(a) un organisme public omet de préparer une proposition de règlement selon un avis émis en vertu de l’article 11 ou 15;

(b) après qu’un organisme public a présenté une proposition de règlement au Ministre pour confirmation, ledit organisme et le ministre ne peuvent s’entendre sur les modalités du plan de règlement, ou

(c) à la suite de la réception par un organisme public d’un avis d’amendements proposés à un plan de règlement, le Ministre et l’organisme public sont incapables de s’entendre sur tout amendement, le Ministre doit rapporter cet échec, ce refus ou cette incapacité à chaque Chambre de l’Oireachtas.

Article 18

Obligation d’appliquer les plans de règlement

(1) Lorsque le Ministre confirme un plan de règlement en vertu de la présente loi, l’organisme public doit procéder à la mise en application du plan de règlement.

(2) Aucune stipulation dans un plan de règlement ne doit être interprétée comme interdisant à un organisme public de mettre en application d’autres mesures pour promouvoir le statut d’une langue officielle au sein de l’organisme.

Article 19

Interdiction à l’imposition de frais par les organismes publics

Un organisme public ne peut imposer des frais à quiconque en vertu d’aucune exigence imposée par la présente loi.

Suite >

Page précédente

 


Partie 1:
Dispositions préliminaires et générales
 
Partie 2: Organismes de l'État Partie 3: Organismes publics
Partie 4: Commissaire aux langues officielles
 
Partie 5: Nom des localités Partie 6: Divers
 

   

République d'Irlande