L'inégalité des langues


Le strict dénombrement des langues, répétons-le, ne constitue qu'un aspect de la réalité. Il importe non seulement de savoir combien de locuteurs parlent ces différentes langues, mais où celles-ci sont situées, comment elles se répartissent dans le monde et, surtout, quel est leur statut. Le très grand nombre de langues (6703 langues en 1996), soit 7097 en 2016, selon Ethnologue du Summer Institute of Linguistics, ne doit pas nous faire oublier que la majorité des locuteurs dans le monde n'en utilisent qu'une toute petite portion. En 2016, la population du monde, selon la mêmes source, s'établissait à 7,432,663,000 personnes. 

1) L'inégalité numérique

Le tableau 1 révèle que, parmi les 7097 langues du monde (2016), seules dix sont parlées par plus de 100 millions de locuteurs: le chinois mandarin (897 millions), l’espagnol (436 millions), l’anglais (371 millions), l’hindi-ourdou (329 millions), l'arabe (290 millions), le bengali (242 millions), le portugais (218 millions), le russe (153 millions), le panjabi (148 millions) et le japonais (128 millions). Il faut considérer que l'organisme Ethnologue a rassemblé l'hindi et l'ourdou comme une seule langue et qu'il a fait de même avec les variétés d'arabe.  Ces 10 langues totalisent 3,212 milliards de locuteurs (sur un total de 7,432), soit 43,2 % de la population mondiale. 

Langues parlées par plus de 100 millions de locuteurs

Tableau 1
Rang
Langue
(Langue maternelle - L1)
Famille Locuteurs (L1) - 2017
(en millions)
Pays principal
1 chinois mandarin sino-tibétaine 897 Chine
2 espagnol indo-européenne (germanique) 436 Mexique
3 anglais indo-européenne (romane) 371 États-Unis
4 hindi /ourdou indo-européenne (indo-iranienne) 329 Inde-Pakistan
5 arabe afro-asiatique (sémitique) 290 Égypte
6 bengali indo-européenne (indo-iranienne) 242 Bangladesh
7 portugais indo-européenne (romane) 218 Brésil
8 russe indo-européenne (slave) 153 Russie
9 panjabi indo-européenne (indo-iranienne) 148 Inde
10 japonais japonique 128 Japon
Total - - 3212  

1.1 Les langues entre 99 et 50 millions de locuteurs

Le même tableau 1 (voir également ci-dessous) illustre qu'entre 99 millions et 50 millions de locuteurs on dénombre 17 langues : le haoussa (85), le javanais (85), le télougou (80), le chinois wu (80), le malais (77), le coréen 77), le français (78), l'allemand (76), le chinois cantonais (72), le marathi (71), le turc (71), le vietnamien (68), le tamoul (67), l'italien (63), le persan (60), le thaï (56) et le gujarati (50). Le décompte des locuteurs des 10 premières langues (3,212 milliards) et des 17 suivantes (1,213 milliard) est de 4,425 milliards de personnes sur un total de 7,432 milliards, ce qui représente 59,5 % des habitants de la planète, mais avec seulement 0,3 % des langues (27 langues sur 7097).

Langues parlées entre 99 et 50 millions de locuteurs

Tableau 2
Rang
Langue
(Langue maternelle - L1)
Famille Locuteurs (L1) - 2017
(en millions)
Pays principal
1 haoussa afro-asiatique (tchadique) 85 Nigeria
2 javanais austronésienne 84 Indonésie
3 télougou dravidienne 80 Inde
4 chinois wu sino-tibétaine 80 Chine
5 malais austronésienne 77 Indonésie
6 coréen coréenne 77 Corée du Sud
7 français* indo-européenne (romane) 76 France
8 allemand indo-européenne (germanique) 76 Allemagne
9 chinois cantonais sino-tibétaine 72 Chine
10 marathi indo-européenne (indo-iranienne) 71 Inde
11 turc altaïque (turcique) 71 Turquie
12 vietnamien austro-asiatique 68 Vietnam
13 tamoul dravidienne 67 Inde
14 italien indo-européenne (romane) 63 Italie
15 persan indo-européenne (indo-iranienne) 60 Iran
16 thaï indo-européenne (indo-iranienne) 56 Thaïlande
17 gujarati famille thaï-kadai 50 Inde
Total     1213  

1.2 Les langues entre 49 et 20 millions de locuteurs

Si l’on ajoute les langues parlées par moins de 50 millions mais par plus de 20 millions de locuteurs (voir le tableau 3), soit 29 langues, on recueille encore plus de 868 millions d’individus. Au total, les 10 langues du tableau 1, avec les 17 langues du tableau 2, ainsi que les 29 langues du tableau 3 comptabilisent 56 langues (sur 7097 langues, soit 0,7%) pour 5,293 milliards de personnes (sur un total de 7,432 milliards), soit 71,2 % des habitants de la planète.

Langues parlées entre 49 et 20 millions de locuteurs
 

Tableau 3
Rang
Langue
(Langue maternelle - L1)
Famille Locuteurs (L1) - 2010
(en millions)
Pays principal
1 chinois jing sino-tibétaine 48 Chine
2 chinois min sino-tibétaine 47 Chine
3 polonais indo-européenne (slave) 40 Pologne
4 pachtou indo-européenne (indo-iranienne) 39 Afghanistan
5 kannada dravidienne 38 Inde
6 chinois xiang sino-tibétaine 38 Chine
7 malayalam dravidienne 38 Inde
8 soundanais austronésienne 38 Indonésie
9 oriya (odiya) indo-européenne (indo-iranienne) 33 Inde
10 birman sino-tibétaine 33 Birmanie
11 chinois hakka sino-tibétaine 31 Chine
12 ukrainien indo-européenne (slave) 30 Ukraine
13 bhojpouri indo-européenne (indo-iranienne) 29 Inde
14 filipino (tagalog) austronésienne 28 Philippines
15 yorouba nigéro-congolaise 28 Nigeria
16 maithili indo-européenne (indo-iranienne) 27 Inde
17 ouzbek altaïque (turcique) 26 Ouzbékistan
18 sindhi indo-européenne (indo-iranienne) 26 Pakistan
19 amharique afro-asiatique (sémitique) 25 Éthiopie
20 peul (fulani) nigéro-congolaise 24 Nigeria-Sénégal
21 roumain indo-européenne (romane) 24 Roumanie
22 oromo afro-asiatique (couchitique) 24 Éthiopie
23 igbo nigéro-congolaise 24 Nigeria
24 azéri altaïque (turcique) 23 Azerbaïdjan-Iran
25 awadhi indo-européenne (indo-iranienne) 22 Inde
26 chinois gan sino-tibétaine 22 Chine
27 visayan (cibuano) austronésienne 21 Indonésie
28 néerlandais indo-européenne (germanique) 21 Pays-Bas
29 kurde indo-européenne (indo-iranienne) 21 Turquie
Total - - 868  

1.3 Les langues entre 19 et 10 millions de locuteurs

Enfin, le tableau 4 ci-dessous (voir aussi le tableau 4) présente les 25 langues parlées entre 19 millions et 10 millions de locuteurs, ce qui totalise seulement 341 millions de personnes. À l'exception de quelques langues parlées en Europe (hongrois, grec, catalan), sinon en Afrique (malgache, somali, chewa, akan et zoulou), toutes ces langues sont parlées en Asie.

Langues parlées entre 19 et 10 millions de locuteurs

Tableau 4
Rang
Langue
(Langue maternelle - L1)
Famille Locuteurs (L1) - 2010
(en millions)
Pays principal
1 malgache austronésienne 18 Madagascar
2 saraiki indo-européenne (indo-iranienne) 17 Pakistan
3 népalais indo-européenne (indo-iranienne) 17 Népal
4 singhalais indo-européenne (indo-iranienne) 16 Sri Lanka
5 chittagonien  indo-européenne (indo-iranienne) 16 Bangladesh
6 chinois zhouang sino-tibétaine 16 Chine
7 khmer austro-asiatique 16 Cambodge
8 turkmène altaïque (turcique) 16 Turkménistan
9 assamais indo-européenne (indo-iranienne) 15 Inde
10 madourais austronésienne 15 Indonésie
11 somali afro-asiatique (couchitique) 15 Somalie
12 marwari indo-européenne (indo-iranienne) 14 Inde
13 magahi indo-européenne (indo-iranienne) 14 Inde
14 haryanvi indo-européenne (indo-iranienne) 14 Inde
15 hongrois famille ouralienne 13 Hongrie
16 chhattisgarhi indo-européenne (indo-iranienne) 12 Inde
17 grec indo-européenne (grecque) 12 Grèce
18 chewa famille bantoue 12 Zambie
19 deccan indo-européenne (indo-iranienne) 11 Inde
20 akan nigéro-congolaise 11 Ghana
21 kazakh altaïque (turcique) 11 Kazakhstan
22 catalan indo-européenne (romane) 10 Espagne
23 sylheti indo-européenne (indo-iranienne) 10 Bangladesh
24 zoulou famille bantoue 10 Afrique du Sud
25 tchèque indo-européenne (slave) 10 République tchèque
Total     341  

En faisant la somme des langues et des locuteurs des catégories précédentes, nous en arrivons à un grand total de 5,6 milliards d’individus se partageant 81 langues. Cela signifie que les 81 premières langues de l’humanité sont parlées par 75,6 % des habitants de la planète.
 

Dénombrement
des locuteurs

Nombre de langues Cumulatif des langues Population
(en millions)
Cumulatif des populations
(en milliards)
Plus de 100 millions 10 = 0,1 % - 3,212      = 43,2 %
Entre 99 et 50 millions de locuteurs 17 = 0,2 % 27 = 0,3 % 1,213 4,425 = 59,5 %
Entre 49 et 20 millions de locuteurs 29 = 0,4 % 56 = 0,7 %   868 5,293 = 71,2 %
Entre 19 et 10 millions de locuteurs 25 = 0,3 % 81 = 1,1 %    341 5,634 = 75,8 %
Moins de 9 millions 7016 = 98,8 % 7097 = 100 % 1,798 7,432 = 100 %
Total   7097   7,432

Cependant, ces 81 langues numériquement importantes représentent seulement 1,1 % des langues du monde. On peut donc affirmer que 75,8 % de la population mondiale ne se sert que d’un tout petit nombre de langues (1,1 %). Il ne reste que 24,2 % de la population mondiale pour se partager les 98,9 % des langues existantes. Évidemment, toutes ces données demeurent conjecturales, car les risques d'erreurs ou d'oubli demeurent très grands. Rappelons encore une fois que les données statistiques conservent leur valeur dans la mesure où elles ne sont considérées que comme des ordres de grandeur. Néanmoins, elles permettent de comprendre que la majorité des locuteurs de l'humanité ne parlent qu'un nombre restreint de langues.

2) Les petites langues

Si l’on dénombrait les langues parlées par moins de 10 millions de locuteurs mais par au moins un million, on arriverait vraisemblablement à environ 150 langues parlées par au moins 400 millions de locuteurs. Cela signifie que les langues parlées par plus d’un million de locuteurs seraient au nombre d’environ 250 et représenteraient au moins 99 % de la population mondiale. Ces chiffres montrent qu'il y a beaucoup trop de langues (plus de 7097) pour le petit nombre de pays (exactement 195) qui les abritent. Les gouvernements ne peuvent accorder la même importance à toutes les langues parlées à l'intérieur de leurs frontières. Peu importe les raisons, des choix politiques sont faits et seulement un petit nombre de langues acquièrent une reconnaissance officielle ou semi-officielle. Les autres demeurent sans protection et sont abandonnées à leur destin.

Les considérations qui précèdent nous amènent à reconnaître que la plupart des langues du monde connaissent une situation précaire de survie, car il s'agit de 98 % des langues. N'oublions pas que des centaines de langues ne sont parlées, par exemple en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée ou en Sibérie (Russie) que par quelques dizaines de milliers de locuteurs, souvent par quelques centaines, parfois par quelques dizaines, voire quelques individus. Ces petites langues auront disparu avant longtemps.

3) L'inégalité dans la diffusion géographique

Le nombre et la répartition des langues dans le monde créent inévitablement des rapports de forces entre les nations et les États en raison des inégalités linguistiques, sociales, économiques et politiques. Et l'examen de la problématique dans le monde met en relief l'inéluctable et difficile coexistence des langues.

- La diffusion par pays

Nous avons précédemment noté que la majorité de la population mondiale parlent un tout petit nombre de langues: plus de 75 % de l'humanité, soit 81 langues, ne se sert que de 1,1 % des langues existant sur la planète. Les langues sont inégales d'abord par leur importance numérique, puis par leur diffusion géographique. Ainsi, l'anglais est une langue importante à la fois par le nombre de ses locuteurs (371 millions) et par son expansion: plus de 65 pays répartis sur les cinq continents. En revanche, l'hindi-ourdou ne l'est que par le nombre de ses locuteurs (329 millions), étant limité à deux États: l'Inde avec l'hindi et le Pakistan avec l'ourdou. Lorsqu'il y a conjonction de l'importance numérique et de la diffusion dans l'espace, associée à une forme d'expansionnisme, on parle de langue internationale (voir le tableau 5 ci-dessous):
 

Tableau 5
Langue
Nombre
de pays
Nombre
des États/territoires
Nombre de locuteurs
L1
(en millions)
Nombre de locuteurs
L2
(en millions)
Nombre de locuteurs
L1 + L2
(en millions)
Nombre de locuteurs
potentiels
(en millions)
Anglais 59 63 371 611    983 1,842
Arabe 25 25 290 132    422 Ɵ
Chinois  3  5 897 193 1,090 Ɵ
Espagnol 20 38 436   91    527 Ɵ
Français 38 57  76 153    229 438
Portugais  8 11 218   11    229 Ɵ
Russe  1 21 153 113    267 Ɵ
Hindi-ourdou 2 16 329 215    544 Ɵ
Malais 3 16  77 204    281 Ɵ

En ce sens, l'anglais (371 millions de locuteurs), l'espagnol (436 millions), l'arabe (290 millions), le russe (153 millions), le portugais (218 millions) seraient des langues internationales. Avec ses 76 millions, le français est également une langue internationale parce qu'il est parlé dans plus de 38 pays, tandis que le chinois, même avec ses 897 millions de locuteurs, et le russe avec 153 millions correspondent moins aux critères proposés, car ils ne sont parlés que dans une seule région du monde. 

Compte tenu que l'anglais (59 pays) et le français (38 pays) sont parlés dans un grand nombre de pays en tant que langue officielle (ou co-officielle), l'anglais pourrait atteindre un potentiel de 1,8 milliard de personnes; le français, un potentiel de 438 millions de locuteurs. De plus, ces deux langues sont parlées sur les cinq continents. Ce sont les seules langues du genre dans le monde.

En effet, bien que l'arabe (25 pays en Afrique et en Asie) et l'espagnol (20 pays en Europe et en Amérique du Sud) soient parlés dans beaucoup de pays, ils ne recueillent pas deux fois plus de locuteurs en L2 et ils sont limités à deux continents, sauf l'espagnol dans trois (Guinée équatoriale en Afrique). Le portugais est parlé dans huit pays, alors que le chinois, l'hindi et le malais sont parlés dans une seule région.

- La diffusion par langue seconde

Il faut aussi aborder la question des langues secondes, appelées L2 par opposition aux langues maternelles (L1). De 371 millions de locuteurs ayant l'anglais comme langue maternelle, cette langue passe à 983 millions, si l'on additionne les locuteurs en L1 (371 millions) et ceux en L2 (611 millions). Autrement dit, il y a deux fois plus de locuteurs qui l'emploient comme langue seconde que comme langue première. Le français est parlé comme L1 par seulement 76 millions de locuteurs, mais par 153 millions comme L2, ce qui donne plus que deux fois le nombre des locuteurs en L1. Lorsqu'on additionne les langues en L1 et en L2, on en arrive à un résultat quelque peu plus différent, car toutes les langues changent de rang, sauf le chinois et l'arabe. En comparant les langues du tableau 1 (L1) et celles du tableau 5 (L1 + L2), l'anglais passe du 3e rang au 2e; l'espagnol du 1er au 4e; l'hindi du 4e au 3e; le bengali du 6e au 8e; le portugais du 7e au 9e; le russe du 8e au 7e. L'arabe demeure encore au 5e rang. Mais le panjabi et le japonais disparaissent en L2, tandis que le malais (6e) et le français (10e) marquent leur présence en L2.    

Tableau 6
Rang
Langue
(Langue maternelle - L1)
Locuteurs (L1) - 2017
(en millions)
Tableau 7
Rang
Langue
(L1 + L2)
Locuteurs
L1 + L2
1 chinois mandarin 897 1 chinois mandarin (1) 1900
2 espagnol 436 2 anglais (3) 983
3 anglais 371 3 hindi/ourdou (4) 544
4 hindi /ourdou 329 4 espagnol (2) 527 
5 arabe 290 5 arabe (5) 422
6 bengali 242 6 malais (15) 281
7 portugais 218 7 russe (8) 267 
8 russe 153 8 bengali (6) 261
9 panjabi 148 9 portugais (7) 229
10 japonais 128 10 français (17) 229 
Total - 3212 Total   4620

Voici le tableau 6 au complet avec les 26 langues, dont les 10 du tableau ci-dessus:

Tableau 6
Rang
Langue Locuteurs (L1) - 2017
(en millions)
Locuteurs (L2)
(en millions)
Total
L1 + L2
1 chinois mandarin 897 193 1,900
2 anglais 371 611 983
3 hindi/ourdou 329 215 544
4 espagnol 436     91  527 
5 arabe 290  132  422
6 malais  77 204 281
7 russe 153 113 267 
8 bengali 242   19 261
9 portugais 218   11 229
10 français   76  153 229 
11 haoussa   85    65 150
12 panjabi 148   - 148
13 japonais 128    1 129
14 allemand   76    52  129
15 persan   60   61 121
16 swahili   16   91 107
17 télougou   80   12    92 
18 javanais   84 -   84 
19 chinois wu   80   -  80
20 coréen   77   -  77
21 tamoul   67    8 75
22 marathi   71    3 74
23 mhinois cantonais  72   - 72
24 turc  71 0,9  71 
25 vietnamien   68   - 68
26 italien  63    3   66 
Total - 2,338 1,490 3,872

La connaissance de l'anglais et du français peut varier considérablement comme langue étrangère, mais le nombre de ces locuteurs peut être considérable. Dans les faits, l'anglais et le français sont parmi les langues les plus étudiées dans la plupart des pays. Le français serait la deuxième langue apprise comme langue étrangère après l’anglais: ce sont 125 millions de personnes réparties dans 159 pays, dont 19 en Afrique du Nord et au Proche-Orient, 25 en Afrique subsaharienne et dans l’océan Indien, 34 pour les Amériques et les Antilles, 37 en Asie et Océanie, et 44 en Europe. Les points fort résident en Afrique anglophone.

4) L'inégalité du statut

Les quelque 7097 langues du monde ne jouissent pas du même prestige et d'une reconnaissance équivalente; il en est de même pour leurs locuteurs. On admettra sans difficulté que les 334 250 Islandais (en 2016) parlent une langue et qu'ils constituent une nation. Par contre, on croira que les 35 à 40 millions de Peuls parlent un dialecte et forment des tribus même si cette langue est parlée dans une dizaine de pays: Sénégal, Guinée, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Cameroun, etc. À des facteurs démographiques et géographiques s'ajoutent des facteurs économiques, politiques et idéologiques, qui jouent un rôle fondamental dans le prestige d'une langue. Tout dépend des fonctions sociales de la langue et du poids de ces fonctions.

1. Ainsi, une langue peut être limitée à une fonction unique: la communication interpersonnelle à l'intérieur du foyer ou d'une communauté locale. C'est le cas d'au moins 98 % des langues du monde; à l'extérieur du foyer ou de la communauté locale, ces langues sont souvent niées, refoulées, infériorisées, proscrites même.

2. Une langue peut aussi remplir plusieurs fonctions sociales: langue véhiculaire (langue de commerce), langue d'enseignement, langue coloniale, langue diplomatique, langue scientifique, langue immigrante, langue militaire, langue nationale, langue impériale, langue liturgique, religieuse ou sacrée, langue officielle, langue internationale. Or, plus une langue possède de fonctions, plus elle hausse son statut. Plus celui-ci se hausse, plus il augmente à son tour le rayonnement et la longévité d'une langue.

Pour s'en convaincre, il suffit de prendre l'Afrique comme exemple. Ce continent compte 2139 langues au total, mais seulement 14 d'entre elles possèdent un statut officiel (voir le tableau des langues d'Afrique). Parmi celles-ci, le français est officiel (ou co-officiel) dans 23 États africains, l'anglais dans 19, l'arabe dans 10, le portugais dans cinq, l'afrikaans, le swahili et l’espagnol dans deux (incluant les Canaries). 

Sur plus de 7090 langues, seulement 200 ou 300 exercent plus d'une fonction. Une soixantaine de langues en possèdent plusieurs: ce sont les langues reconnues officiellement par les États. De ce nombre, une dizaine sont reconnues par deux États ou plus et cinq d'entre elles (l'anglais, l'espagnol, le français, le russe, l'arabe), nettement privilégiées, sont employées dans plus de 20 États. Le tableau qui suit présente les langues multi-étatiques, c'est-à-dire celles qui ont obtenu le statut de «langue officielle» ou celui de «langue co-officielle» dans le cas des États bilingues ou multilingues (en rouge); l'astérisque* indique un État non souverain ou un territoire d'outre-mer.

Rang

Langues
multi-étatiques

Locuteurs(millions)

Nombre
des États

Liste des États

1 anglais 371 62 Afrique du Sud, Antigua et Barbuda, Australie, Bahamas, Barbade, Belize, Botswana, Cameroun, Canada, Dominique, États-Unis, Fidji, Gambie, Ghana, Gibraltar*, Grenade, Guyana, Hong Kong*, Inde, Irlande, Jamaïque, Kenya, Kiribati, Lesotho, Liberia, Malawi, Malte, Marshall, Maurice, Micronésie, Namibie, Nauru, Nigeria, Nouvelle-Zélande, Ouganda, Palau, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, Porto Rico*, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Vincent, Sainte-Lucie, Salomon, Samoa américaines*, Samoa occidentales, Seychelles, Sierra Leone, Singapour, Saint-Christophe et Nevis, Soudan du Sud, Swaziland, Tanzanie, Tonga, Trinité et Tobago, Tuvalu, Vanuatu, Vierges américaines, Vierges britanniques, Zambie, Zimbabwe.

2

français 76 42 Belgique, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Centrafrique, Comores*, Congo, Congo-Kinshasa, Côte d'Ivoire, Djibouti, France, Gabon, Guadeloupe*, Guinée, Guinée équatoriale, Guyane française*, Haïti, Luxembourg, Madagascar, Mali, Martinique*, Mauritanie, Mayotte*, Monaco, Niger, Nouvelle-Calédonie*, Polynésie française*, Réunion*, Rwanda, Saint-Barthélemy*, Saint-Martin*, Saint-Pierre-et-Miquelon*, Sénéga, Seychelles, Suisse, Tchad, Togo, Vallée d'Aoste*, Vanuatu, Wallis-et-Futuna*.
3 arabe 280 23 Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Comores*, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Irak, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Tchad, Tunisie, Yémen.

4

espagnol 436 23 Açores*, Argentine, Bolivie, Canaries*, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Équateur, Espagne, Guatemala, Guinée équatoriale, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Porto Rico*, République Dominicaine, Salvador, Uruguay, Venezuela.


5
 

portugais 218 9 Angola, Brésil, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Madère*, Mozambique, Portugal, Sao Tomé-et-Principe; Timor oriental.


6
 

allemand 76 6 Allemagne, Autriche, Belgique, Liechtenstein, Luxembourg, Suisse.

7
 
malais 77 4 Brunei, Indonésie, Malaisie, Singapour.

8
 
néerlandais 21 4 Belgique, Pays-Bas, Surinam, Territoires néerlandais d'outre-mer*.

9

italien

63
4
 

Italie, Suisse, Saint-Marin, Vatican.

10 chinois 897 3
Chine,
Singapour, Taiwan.
 
11
serbe
 
21 3 Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Serbie.

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

coréen

tamoul

turc

swahili

roumain/moldave

farsi /dari

grec

suédois

créole

danois

76

67

71

16

26

24

12

9

10

5,2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Corée du Nord, Corée du Sud.

Sri Lanka, Singapour;

Chypre du Nord, Turquie.

Kenya, Tanzanie.

Roumanie, Moldavie.

Afghanistan, Iran.

Chypre du Sud, Grèce.

Finlande, Suède.

Haïti, Seychelles.

Groenland*, Danemark.

        Source: National Encyklopedin, Wikipedia 2017

Les quatre premières langues, l'anglais, le français, l'espagnol, et l'arabe, sont les véritables langues internationales, qui exercent à peu près toutes les fonctions possibles. Parmi ces langues, une hiérarchie peut s'établir, nettement d'ailleurs à l'avantage de l'anglais; la faiblesse relative du français réside dans le nombre de ses locuteurs, celle de l'espagnol dans les facteurs économique et militaire, celle de l'arabe dans la culture scientifique.

D'une façon générale, on peut dire que plus une langue compte de locuteurs, plus elle se trouve élevée dans les hiérarchies économique, culturelle, politique et militaire. Plus elle se trouve en position de force pour résister aux puissances assimilatrices des autres langues et plus elle sera à même d'assimiler les langues plus faibles. Ne l'oublions pas, lorsque des langues accroissent le nombre de leurs locuteurs, elles le font aux dépens des autres langues, celles que l'on appelle les langues faibles. Cependant, comme on le sait, le nombre n'est pas tout... Il peut être contrebalancé par d'autres facteurs, dont la répartition géographique et le nombre des locuteurs qui peuvent l'apprendre comme langue étrangère.


Dernière mise à jour: 22 nov. 2017

Retour à Diversité des langues

 

Langues du monde

Accueil: aménagement linguistique dans le monde