Aux États-Unis, deux grands partis politiques dominent la vie politique depuis la fin du XIXe siècle : le Parti démocrate (angl.: Democratic Party) et le Parti républicain (angl.: Republican Party). Il existe aussi plusieurs tiers partis tels le Parti libertarien (Libertarian Party), le Parti vert (Green Party), le Parti de la réforme (Reform Party), le Parti constitutionnaliste (Constitution Party), etc. Quant aux petits partis, ils sont innombrables. Dans ce pays, les partis politiques sont organisées de façon très libre. Un Américain est membre d'un parti politique simplement en le déclarant. Il n'est pas nécessaire de s'inscrire ou de payer des cotisations. Dans certains États, un électeur peut s’enregistrer comme membre d’un parti tout en votant pour un autre. La participation à un parti politique devient plus formelle lorsqu'un individu se porte candidat dans une élection. On peut résumer la situation quant à l'appartenance politique entre les deux grands partis politique nationaux de la façon qui suit.

Le Parti républicain se présente habituellement comme un parti patriotique et défenseur de l’identité et des valeurs américaines. C'est un parti conservateur, dit de droite ou de centre-droit, qui propose généralement des mesures restrictives à l'endroit des minorités, surtout hispanophones, qui milite pour l'officialisation de l'anglais comme langue officielle, qui alimente la méfiance envers les autres religions que la religion protestante et particulièrement l'islamophobie, qui soutient les politiques identitaires xénophobes et discriminatoires, etc. Le Parti républicain défend aussi le principe d’une fiscalité modérée avec des baisses d’impôts et d’une intervention réduite au minimum de l’État dans l’économie. La base électorale du Parti républicain est composée majoritairement d’hommes d’affaires, d’entrepreneurs et des membres de professions libérales. On y trouve majoritairement des hommes, des Blancs d’ascendance WASP, des couples mariés avec enfants, des banlieusards, des citoyens des zones rurales et des chrétiens croyants.

Le Parti démocrate se caractérise normalement comme un mouvement libéral, progressiste et ouvert sur la diversité. Les démocrates s'opposent à toutes les mesures conservatrices ou xénophobes des républicains, notamment toute discrimination fondée sur la langue. Ils militent plutôt pour une société pluraliste et multiculturelle; ils sont portés à favoriser les mesures de protection à l'égard des minorités, ainsi que celles implantant un minimum de sécurité sociale, de façon à réduire les inégalités sociales. La plupart des minorités ethniques, linguistiques, religieuses ou sociales, ainsi que les citoyens habitant les zones urbaines, forment la base électorale du Parti démocrate. Mais le Parti démocrate est tiraillé par une faction progressiste, une faction centriste et une faction conservatrice.